Accueil PEOPLE Coupé décalé : après Debordo, DJ Arafat menacé par une arrestation

Coupé décalé : après Debordo, DJ Arafat menacé par une arrestation

Coupé décalé : après Debordo, DJ Arafat menacé par une arrestation

DJ ARAFAT EN COLERE – A la veille de son concert au stade d’Angré, le sulfureux artiste ivoirien a encore fait la une de l’actualité people. Depuis sa page, le chanteur ivoirien a dénoncé un boycott de son spectacle prévu pour le 27 juillet dans la commune de Cocody.

DJ Arafat sera-t-il le prochain artiste coupé décalé à comparaître devant la justice ivoirienne après Debordo Leekunfa ? Seule certitude, la mairie de la commune de Cocody explique qu’elle n’hésitera pas à traduire le chanteur devant les juridictions compétences s’il persiste à accuser injustement la municipalité. A la veille de son spectacle au stade d’Angré, le chanteur ivoirien a confié à ses fans qu’il était victime de sabotage. Et à la surprise générale, le chanteur coupé décalé pointe du doigt la mairie de Cocody dans cet acte de sabotage de son concert prévu pour le 27 juillet à Angré. En réponse, la municipalité de la commune a mis en garde l’artiste ivoirien contre une possible comparution devant les tribunaux, s’il persiste à indexer à nouveau la mairie sans la moindre preuve.

Considéré comme le numéro 1 du coupé décalé en Côte d’Ivoire, DJ Arafat évoque sans cesse des complots contre sa personne dans le milieu musical. Il y’a de cela quelques mois, le chanteur accusait l’une des responsables de la chaine musicale Trace Africa d’avoir fait bloquer ses clips. Aujourd’hui, c’est la mairie de la commune de Cocody qui est pointée du doigt par l’artiste ivoirien. Selon le chanteur coupé décalé, la marie conspirerait contre lui pour la promotion de son spectacle prévu pour le samedi 27 juillet au stade d’Angré de ladite commune : «On a payé pour que des panneaux soient installés par la mairie de Cocody. Je ne sais pas par quelle magie, ils ont refusé de placer nos affiches. Ne suis-je pas aussi un Ivoirien ? C’est vraiment pathétique ! (…) La Chine, sachez que je suis boycotté. Mais je ferai ma tournée… Comme je ne travaille pas avec certaines personnes, ils envoient des mails à des grandes sociétés de communication pour me saboter. Ce samedi, je remplirai mon stade malgré tout.», a confié ce vendredi l’artiste ivoirien à ses fans. Bien entendu, certains fans de l’artiste n’ont pas hésité à dénoncer cette posture de la municipalité concernée. Et la mairie de Cocody n’a pas mis du temps à réagir à cette sortie de DJ Arafat à la veille de son spectacle. Dans son communiqué, la municipalité de Cocody a mis en garde le chanteur contre une éventuelle arrestation, s’il persistait à affirmer sans raison que la mairie tenterait de saboter son spectacle : «Si Arafat Dj continue d’accuser injustement la mairie de Cocody, nous allons lui demander des explications devant les autorités compétentes. C’est faire acte de mauvaise foi que d’accuser injustement une institution qui a décidé de t’accompagner, de soutenir la culture ivoirienne, juste pour cacher son fiasco». Rappelons qu’un artiste coupé décalé répondant au nom de Debordo a récemment été interpellé par la police et interrogé pour avoir mis sur sa page une image de lui avec brandissant une arme à la main.

> Lire aussi  Lokoua Kanza : toutes les dernières nouvelles de l’artiste congolais

Adepte de la théorie du complot

Le Yoro s’est mis à dos les plus grosses têtes du coupé décalé dont le Molare. Il a d’ailleurs refusé de participer à la cérémonie de distinction organisée par ce dernier : «un courrier a été transmis à tous les artistes qui n’ont pas participé au PRIMUD 2018, nous vous confirmons que ceux-ci ne PARTICIPERONT PAS non plus au PRIMUD 2019 ni sur le festival, ni sur la cérémonie. Et le panel de professionnels de la musique qui font les catégories ne les ont pas pris en compte», expliquait Le Molare.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.