Accueil PEOPLE Kong de DJ Arafat : Son ex-danseur revendique le concept

Kong de DJ Arafat : Son ex-danseur revendique le concept

danse kong arafat

Concept de DJ Arafat – S’il était en pleine promotion de Moto-Moto avant sa mort, le Yorobo préparait, comme à son habitude, son prochain single, avec de nouveau pas de danse. «Kong» était le single que préparait le Yorobo lorsqu’il a été tué dans un accident de moto il y’a plus d’un mois à Abidjan. Et il faut croire que le Yorobo n’avait pas levé tout le mystère autour de cette nouvelle danse qui occupe progressivement le terrain. Selon son ancien danseur connu sous le nom de ‘‘BB Sans Os’’, le Yorobo ne serait pas le véritable concepteur de sa toute dernière danse, des révélations qui ont complètement bouleversés certains fans du chanteur coupé décalé, puisque BB Sans Os revendique à ce jour la paternité de cette nouvelle danse créée par le Yorobo avant sa mort.

‘‘Kong’’ a été le tout dernier concept de DJ Arafat présenté à ses fans avant sa mort le 12 août dernier dans la capitale économique ivoirienne, suite à un terrible accident de voiture. Mais l’artiste n’aura pas eu le temps de mieux promouvoir son concept comme il avait l’habitude de le faire pour les précédents. Les pas de danse et démonstrations ont très vite été validés par les fans du chanteur coupé décalé. Un peu plus d’un mois après son décès, l’un de ses anciens danseurs répondant au nom de BB sans Os fait de troublantes révélations sur la toute dernière création du Yorobo. Selon l’ex-danseur, le chanteur coupé décalé n’est pas le vrai père du concept Kong. BB Sans Os revendique à ce jour la paternité de cette nouvelle danse que le Yorobo n’a malheureusement pas eu le temps de promouvoir, des déclarations qui ont choqué les fans du double Koraman.

Le débat sur la paternité de Kong, le tout dernier concept de DJ Arafat avant sa mort, alimente la polémique depuis quelques jours. Pour cause, l’un de ses anciens danseurs a revendiqué la paternité de cette nouvelle danse que le Yorobo n’a pas eu le temps de promouvoir comme il se doit. Et le vrai père de cette danse qui fait actuellement le buzz serait Bb Sans Os. Après un désaccord avec le Yoro, le plus ancien de ses danseurs a quitté la Yorogang, estimant qu’il n’était pas correctement payé par son mentor. Mais DJ Arafat et BB Sans Os ont fumé le calumet de la paix avant le décès de la légende du coupé décalé. Selon les explications fournis par l’ancien danseur du Yorobo, le concept Kong est né suite à des démonstrations de pas de danse qu’il avait effectué au domicile de son ancien patron : «Je suis bel et bien celui là même qui a créé le concept “KONG”, certains membres de la YOROGANG peuvent en témoigner. C’était au moment où Arafat avait lancé Moto-Moto Tour. J’ai fait la démonstration de la danse chez lui à la maison à Angré, il avait tellement apprécié qu’il a filmé la séance. Je me suis inspiré d’un gorille. J’ai inventé la danse à partir du geste du gorille qui sort de la forêt. Je suis une personne de petite taille et musclée souvent comparée au gorille de la forêt. Quand j’ai fait la démonstration, Arafat a validé le concept». Et Bb Sans Os va même plus loin en révélant qu’il n’a rien perçu de son ancien employeur pour lui avoir en retour trouvé un nouveau concept baptisé Kong.

> Lire aussi  Ténor : Le rappeur camerounais scandalise la toile en dévoilant son âge

Un beat validé par le Yoro

«Il avait un beat en cours qu’il a automatiquement utilisé pour accompagner le concept. J’ai même apporté des idées pour finaliser le son qu’on a ensemble décidé d’intituler «KONG». Arafat avait tellement apprécié qu’il a voulu me remettre une somme d’argent. J’ai fait savoir à Didier que je l’ai fait au nom de notre longue amitié depuis le quartier Terminus 40 à Yopougon», a déclaré son ancien danseur. Et depuis lors, certains se posent de véritables questions sur l’identité du vrai concepteur de cette danse.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.