Accueil PEOPLE Hanny Tchelley attaque Nathalie Koah Lou, l’ex de Samuel Eto’o

Hanny Tchelley attaque Nathalie Koah Lou, l’ex de Samuel Eto’o

Nathalie Koah Lou à Abidjan – La solidarité ivoirienne passe avant tout, c’est en tout cas le message que tente de faire passer la productrice ivoirienne Hanny Tchelley. Mais elle s’est très vite attiré la colère de ses détracteurs encore une fois, comme lorsqu’elle avait décidé d’aller rencontrer Pascal Affi N’Guessan à Paris. Depuis l’exil, l’ancienne animatrice de RTI a réagi à certains sujets qui font la une de l’actualité people, notamment le séjour de l’ancienne petite amie de Samuel Eto’o à Abidjan, une visite qui a été très médiatisée d’ailleurs.

La visite de Nathalie Koah Lou en Côte d’Ivoire divise énormement les ivoiriens. D’un coté, il y’a ceux qui n’ont opposé aucun avis négatif à la venue de l’ancienne petite amie du footballeur Samuel Eto’o sur les bords de la lagune ébrié, étant donné qu’elle est aujourd’hui classée parmi les personnalités féminines africaines les plus connues. Mais de l’autre côté, il y’a ceux qui n’ont pas perdu un seul instant pour manifester leur mécontentement suite à la venue de la star camerounaise dans la capitale économique ivoirienne. Parmi les personnes qui ont dénoncé ce séjour, la productrice ivoirienne Hanny Tchelley. Elle a d’ailleurs été taxée de xénophobes par certains confrères ivoiriennes. Comme on pouvait s’y attendre, la productrice ivoirienne n’a pas mis du temps à répondre à ses détracteurs. Pour elle, la solidarité ivoirienne doit passer avant toute chose, allusion faite probablement à l’épouse du footballeur Samuel Eto’o qui est, précisons-le, ivoirienne.

Hanny Tchelley xénophobe ? C’est en tout cas l’information qui circule depuis quelques heures sur la toile, après sa prise de position musclée sur certains sujets qui font la une de l’actualité people en Côte d’Ivoire. Si elle est hors du pays depuis plus de six années, elle n’a pas raté apparemment l’épisode de la guerre qui a récemment opposé Debordo Leekunfa au chanteur malien Sidiki Keita. D’ailleurs plusieurs ivoiriens avaient accusé le chanteur ivoirien d’avoir injustement attaqué la vedette actuelle de la musique malienne. Mais Hanny Tchelley fait une toute autre lecture de cette affaire qui continue toujours d’alimenter la polémique. Pour la productrice ivoirienne, ses propos que certains qualifient de xénophobie ont visiblement été mal interprêtés par certains de ses détracteurs : «Les ivoiriens/nes ont juste le droit de se taire, de subir et vous êtes contents, mais jusqu’à quand ? Quand je dis que l’artiste Malien Sidiki Diabaté (que je ne connais pas !) n’avait pas à interdire de spectacle (sur une radio ivoirienne en plus !) l’artiste Ivoirien Debordo (que je ne connais pas non plus !), et que la réciprocité n’est pas possible, j’énonce une réalité. Dire cela, ce n’est pas être xénophobe», a fait savoir la productrice ivoirienne qui a d’ailleurs réagi à la visite contreoversée de Nathalie Koah Lou à Abidjan. Ancienne petite-amie de Samuel Eto’o, elle était récemment à Abidjan dans le cadre de la présentation de son tout nouveau livre. La camerounaise est d’ailleurs sur plusieurs médias ivoiriens, ce que la productrice ivoirienne a visiblement très mal pris.

> Lire aussi  Dj Arafat et Ordinateur à deux pas du divorce

Les vérités d’Hanny Tchelley sur la visite de Koah Lou

«Quand je dis que Nathalie Koa (que je ne connais pas et que je n’ai pas insultée) n’a pas à venir parader sur la télévision nationale du pays de celle dont elle a été la bruyante maîtresse du mari, et que ça donne un mauvais exemple, je dis une réalité. Chacun de nous a sa vie privée mais tout le monde n’en fait pas un fond de commerce! Car enfin, quand on la reçoit ce n’est pas pour ses qualités de grande écrivaine, elle n’a pas eu le prix Nobel de littérature quand même ! L’idée derrière c’est que quand on la voit, on revoit l’histoire qu’elle a médiatisée et on veut faire du buzz. Sinon le livre a-t-il été un « best-seller » au point où les librairies ivoiriennes ne peuvent pas faire autrement que de recevoir son auteure?», a rapporté la productrice ivoirienne.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.