Debordo Leekunfa humilié au concert de DJ Mix

Concert de DJ Mix – A l’instar de nombreuses figures du coupé décalé, Emile Sofonou avait donné rendez-vous à ses fans pour cette fin d’année au palais de la culture. Ce spectacle de l’homme à la voix d’or a vu la participation de plusieurs grosses têtes du coupé décalé, dont Debordo Leekunfa qui a été attaqué sur le podium par des chinois, à savoir les fans de DJ Arafat.

Le concert de DJ Mix au palais de la culture était une réussite sur tous les plans. Les fans du coupé décalé qui ont fait le déplacement ne l’ont visiblement pas regretté, puisque le spectacle était garanti, du début jusqu’à la fin du live au palais de la culture. De nombreux artistes de la tendance musicale se sont succédés sur scène pour témoigner leur soutien au chanteur connu à l’Etat civil sous le nom de Sofonou Emile. Si le spectacle s’est déroulé sans encombre, la situation a failli dégénérer cependant entre Debordo Leekunfa et certains fans de DJ Arafat qui avaient le déplacement pour suivre ce concert de celui qui a toujours apporté son soutien au roi du coupé décalé, dans les bons comme dans les pires moments qu’il traversait. Et comme les chinois ont tendance à le rappeler dans leur slogan, ‘‘il n’y a pas de trahison en Chine’’. Parmi les artistes qui se sont succédés sur scène pour soutenir le chanteur dans son spectacle, il y’avait bien entendu Debordo Leekunfa. Sur le podium, le chanteur est revenu sur le décès tragique du roi d coupé décalé, sauf que les propos tenus par Leekunfa ont mis les chinois en colère qui ont même fait usage de projectiles pour certains.

Debordo a été attaqué par la chine de DJ Arafat lors du concert de DJ Mix qui a eu lieu dimanche dernier dans la capitale économique ivoirienne. Venu soutenir la grande voix de la musique coupé décalé, le chanteur ivoirien a essuyé des projectiles sur scène pendant qu’il tentait d’aborder le sujet de la mort de DJ Arafat, un sujet encore très sensible pour les chinois. Malheureusement, les mots choisis par Leekunfa lors de ce concert ont suscité une grosse colère des fans du Yorobo. Les chinois n’ont pas hésité à lui faire part de leur mécontentement. Il aura fallu l’intervention improvisé du Molare pour désamorcer les tensions pour que le concert se déroule dans la joie tel qu’il avait commencé. Egalement présent lors de ce concert, le bénévole Hassan Hayek a réagi à cet incident survenu lors de la montée sur scène de Debordo Leekunfa, pendant le concert de DJ Mix au palais de la culture : «Je pense que debordo a un vrai problème de communication, après ce qui vient de se passer aujourd’hui au concert de mix, il doit être encadré par des professionnels de l’image. J’étais moi même sur place, je me permet d’analyser les choses comme je les ai sentie. La douleur du décès de arafat est grande et visible dans le cœur de Debordo. J’ai vu dans sa phrase qu’il n’a cessé de répéter une douleur profonde. Debordo n’arrive plus à faire la part des choses entre un direct sur Facebook et une réalité sur scène. La transition du virtuel au réel est compliqué dans la communication de Debordo. Je ne pense pas qu’il faut en faire toute une histoire toute cette semaine, debordo n’est pas bien et il ne faudrait pas qu’on l’enfonce encore plus, il faut taper l’œil et il faut qu’il soit vraiment encadré par un expert de communication d’image», indique le vagabond de la charité.

Remerciements à Mix et Molare

«Mention spécial au grand frère mory le molar qui a directement détourné la tension avec son intervention magistrale. Grando il faut encadrer ton petit frère. Mix premier c’est l’un des concerts les plus aboutis en termes d’image, de qualité, de show, de vêtement et d’effets spéciaux. Que le seigneur te bénis et qu’il t’élève davantage.», poursuit Hassan Hayek. Malgré cet incident mineur, le concert de Mix était une grande réussite.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.