Attaqué par les chinois, Debordo Leekunfa riposte violemment

Debordo humilié par les chinois – Le chanteur coupé décalé figurait parmi les artistes invités au concert de DJ Mix dimanche dernier au palais de la culture. Mais sa montée sur scène a suscité des tensions pendant le spectacle. Des chinois, fans de DJ Arafat, ont lancé des projectiles sur Sery Patrick Tanguy, mécontents des propos que tenait le chanteur à l’endroit de l’icône décédée du coupé décalé.

Debordo Leekunfa n’est pas prêt à enterrer la hache de guerre avec les fans de DJ Arafat. Si certains espéraient une réconciliation entre les chinois et Leekunfa, les choses se sont plutôt envenimées après le décès du roi du coupé décalé dans un accident de moto le 12 août dernier. Invité au concert de DJ Mix au palais de la culture, le chanteur coupé décalé a été pris pour cible par les fans du Yorobo alors qu’il était sur scène. Ces derniers lui reprochaient de ternir l’image du roi du coupé décalé dans son allocution sur le podium. Signe de leur colère, les chinois ont lancé des projectiles à l’artiste sur scène, lui demandant de quitter le podium. Il aura fallu une intervention improvisée du Molare pour dissiper cet incident qui n’a en rien gâché le concert de DJ Mix, l’une des plus belles voix de la musique coupé décalé à ce jour. Quelques jours après ce fâcheux incident, Leekunfa revient à la charge en attaquant encore la chine du Yorobo. Il faut croire que les deux camps n’ont pas encore décidé d’enterrer la hache de guerre et faire la paix.

Debordo Leekunfa n’a pas mis du temps à répondre aux chinois qui l’avaient humilié lors du concert de DJ Mix au palais de la culture. Pendant qu’il était sur scène, le chanteur a essuyé plusieurs projectiles lancés par les chinois, à savoir les fans du Yorobo. Les propos tenus par Debordo Leekunfa à l’endroit du défunt Arafat seraient à l’origine de cette colère de la chine. Après cette humiliation subie en direct pendant le spectacle, Seri Patrick Tanguy revient à la charge, cette fois sans être tendre envers les chinois : «Quand je suis arrivé au concert de mon frère DJ mix , un groupuscule de chinois a commencé à me huer, d’autres ont commencé à me lancer des bouteilles… Les chinois sont des menteurs. Pourquoi je vais demander pardon aux chinois ? Je ne leur demanderai jamais pardon . Je vais toujours vous insulter . Est-ce qu’ils sont Dieu !? Un troupeau de moutons qui ne sait pas où aller c’est à eux je vais demander pardon ? Jamais. Vous êtes des mouton spirituels. Tout artiste qui essayera de coller son image à la Chine n’aura pas longue vie.», a déclaré l’artiste coupé décalé. Le chanteur avait même tenu pour responsable les chinois dans la disparition du Yorobo, mort dans un terrible accident de circulation le 12 août dernier. Présent lors du concert de l’artiste DJ Mix, Hassan Hayek est revenu sur l’incident survenu lors du concert du dimanche dernier.

Debordo a besoin de soutien

«Je pense que debordo a un vrai problème de communication, après ce qui vient de se passer aujourd’hui au concert de mix, il doit être encadré par des professionnels de l’image. J’étais moi même sur place, je me permet d’analyser les choses comme je les ai sentie. La douleur du décès de arafat est grande et visible dans le cœur de Debordo. J’ai vu dans sa phrase qu’il n’a cessé de répéter une douleur profonde. Debordo n’arrive plus à faire la part des choses entre un direct sur Facebook et une réalité sur scène. La transition du virtuel au réel est compliqué dans la communication de Debordo. Je ne pense pas qu’il faut en faire toute une histoire toute cette semaine, Debordo n’est pas bien et il ne faudrait pas qu’on l’enfonce encore plus, il faut taper l’œil et il faut qu’il soit vraiment encadré par un expert de communication d’image», a indiqué le vagabond de la charité.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.