in

Côte d’Ivoire : guerre au PDCI, Adjoumani tire sur Billon et Guikahué

Tout est parti d’une déclaration samedi dernier de Jean Louis Billon ancien ministre du commerce qui a donné un coup de massue à l’allié du RHDP, le RDR.

Il a déclaré, entre autres, que sans le PDCI le RDR n’est rien et que rien n’entravera les ambitions de son parti en 2020. Cette sortie très bruyante a eu le don de provoquer l’ire du pouvoir qui y a vu une traitrise. De leur côté, certains cadres du PDCI, ont vite fait de recadrer les choses.

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani n’a pas manqué de répondre sèchement à ses collègues Jean Louis Billon et Maurice Kacou Guikahué. Le porte-parole du président Henri Konan Bédié a qualifié les discours tenus par les deux hommes, de propos incendiaires. Le ministre des ressources animales et halieutiques estime qu’ils ne parlent pas au le nom de leur leader, le sphinx de Daoukro, mais en leurs noms propres.

Billon et Guikahué ne font pas dans la dentelle

Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé des études, de la prospective, de la propagande et porte-parole adjoint du PDCI-RDA, s’est montré très dur envers le parti au pouvoir, ces derniers jours. Lors de la cérémonie d’hommage au président Henri Konan Bédié, chef du PDCI, le député de Dabakala a tenu des propos qui ont secoué toute la maison RHDP. A un moment de son discours, très enflammé, il déclare :

« Sans le PDCI le RHDP n’est rien, sans le PDCI il n’y a pas de RHDP. Si parti unifié il doit y avoir, ce sera après l’alternance. Pour l’instant, il hors de question que le PDCI se saborde ».

Cette déclaration a fait sortir de ses gonds, certains cadres du Rassemblement des Républicains dont la ministre de l’éducation nationale, Kandia Camara. Dans le même registre acerbe, elle affirme que l’ancien ministre du commerce est un frustré et un politicien alimentaire. Les mêmes critiques ont été adressées, par certains comme Adama Bictogo, à Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI, qui a renchéri les propos de Jean Louis Billon.

Ajoumani monte au créneau pour dénoncer cette attitude

Après la sortie bruyante du porte-parole adjoint du PDCI, l’opposition s’est accordée pour dire que Billon affirmait haut ce que le sage Bédié pensait tout bas. C’est sans doute pour dissiper ces rumeurs que le porte-parole en premier du PDCI, Kobenan Adjoumani est monté au créneau, hier, depuis Assuefry. Très dur envers Jean Louis Billon, il lui a conseillé de ne pas mêler le président Henri Konan Bédié à ses histoires personnelles tout en réaffirmant que le RHDP demeurait une famille unie. « Il y a des gens qui allument le feu et dès qu’on dit qu’il y a des difficultés, ils sautent dans l’avion et ils s’en vont. Ils ne restent pas pour éteindre le feu », a-t-il déploré.

Une querelle qui met les nerfs à vif

Le ministre Adjoumani a beau flingué ses amis du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, le vin est tiré et il faut le boire. Comme un essuie-glace, Kobenan Adjoumani essaie de redonner fière allure à la coalition du RHDP qui, l’on le sait, bat de l’aile. Le PDCI affiche clairement ses intentions de succéder au RDR à la tête du pays. Malgré une certaine sagesse de son président qui reste évasif, la tension est palpable. Dans la foulée des remarques de la ministre Kandia Camara, traitant Jean Louis Billon de « politicien alimentaire », ce dernier a fait une autre sortie fracassante dans laquelle il fait rimer RDR et armes.
Au regard de ces piques que les alliés se lancent ces derniers jours, peut-on parler de guerre ouverte avant les sénatoriales ? Si les bases qui composent le RHDP paraissent divisées, il n’en est pas de même de la tête. Le ministre Adjoumani a assuré qu’Henri Konan Bédié et le chef de l’Etat Alassane Dramane Ouattara travaille main dans la main pour le RHDP et pour la Côte d’Ivoire et que le dernier mot leur revient. Effectivement le dernier mot revient à ces deux leaders que l’on imagine mal rompre le pacte de Daoukro.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Zota chanteuse coupé décalé

Zota : « Jouons aux devinettes, qui est mon gars ? »

Sénégal : le président Macky Sall en Gambie pour une visite de 48H