in

RHDP : Kobenan Adjoumani quitte le PDCI le 26 janvier 2019

PARTI UNIFIE RHDP – Vilipendé au PDCI depuis qu’il milite en faveur d’une adhésion du parti au Rassemblement des Houphouëtistes, le ministre Adjoumani est devenu une persona non grata dans sa première famille politique qu’il compte quitter pour sa nouvelle famille, à savoir le parti unifié.

Le congrès du RHDP prévu pour janvier 2019 sera sanctionné par de nombreuses décisions dont la mise en place des organes de la coalition. Mais d’ores et déjà, le président de l’alliance, Alassane Ouattara, a mis en place un bureau provisoire en vue de l’organisation du congrès prévu dans un mois. Et dans ce bureau provisoire, figure justement le ministre Kobena Kouassi Adjoumani, l’un des principaux chantres de l’alliance. Le cadre PDCI et membre du bureau politique s’est mis à dos plusieurs responsables et militants de sa famille politique en raison de son militantisme en faveur du Rassemblement des Houphouëtistes, au mépris de la position officielle du président Henri Konan Bédié. Dans une récente conférence de presse animée, le président du mouvement ‘‘sur les traces d’Houphouët’’ a annoncé son prochain départ du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire pour sa pleine adhésion au sein de sa nouvelle famille politique, le parti unifié dont il est actuellement le porte-parole en chef.

Le ministre Kobena Adjoumani a animé une conférence de presse au siège du Rassemblement des houphouëtistes dans la commune de Cocody. Désigné porte-parole à l’issue de la dernière réunion du bureau exécutif de l’alliance, le ministre des ressources animales a annoncé qu’il ne serait plus un militant actif du PDCI après le congrès du RHDP prévu pour le 26 janvier 2019 au stade Félix Houphouët Boigny à Abidjan : «Le jour où on va mettre en place le parti unifié RHDP, je ne suis plus militant du PDCI. Le 26 janvier, une fois que les choses sont établies, moi Adjoumani, je prends mes bagages, j’atterris au RHDP», a indiqué le président du mouvement ‘‘sur les traces d’Houphouët’’. Le calendrier de la mise en place de l’alliance a été quelque peu avancé à l’issue de la réunion qui s’est tenue la semaine dernière. Avec l’accord du président Ouattara Alassane, par ailleurs président du RHDP, la période transitoire qui était de 12 à 18 mois a été ramenée de 3 à 6 mois. Selon le ministre Adjoumani, le congrès du 26 janvier prochain marquera un tournant historique dans la sphère politique en Côte d’Ivoire avec notamment la naissance de la plus grande force politique ivoirienne : «Nous avons décidé de tenir ce congrès dans le plus grand stade de notre pays pour donner un caractère grandiose et l’envol le plus grand qui soit à ce grand parti politique qu’est le RHDP. C’est donc dans ce stade qui porte merveilleusement bien l’illustre nom du Président Félix Houphouët-Boigny que sera établi le 26 janvier 2019, l’acte de naissance du plus grand parti politique de Côte d’Ivoire.», a poursuivi le ministre des ressources animales. A la faveur de la récente réunion du bureau exécutif du RHDP, le ministre Adjoumani, par ailleurs ancien porte-parole du PDCI, a été désigné comme le principal porte-parole du parti unifié. De nombreux cadres PDCI ont également été nommés à l’issue de la réunion du bureau exécutif, notamment le ministre Amédée Koffi Kouakou désigné comme président du comité scientifique.

Le RDHP, un remède à la crise de l’identité ivoiritaire

«La volonté du Président Alassane Ouattara est de mettre sur pied un parti véritablement national, débarrassé de tous les accents claniques, tribaux ou régionaux. Un parti qui sera le creuset du rassemblement de tous les Ivoiriens, de toutes les origines, de toutes les conditions sociales qui aspirent à la paix, à la réconciliation nationale, qui rêvent d’un pays stable et développé, d’un progrès partagé, d’une justice sociale conformément à la vision humaniste du père-fondateur. En somme, un parti qui ne sera pas identifié à partir d’une région donnée du pays mais à travers lequel toute la Côte d’Ivoire sera identifiée. Un parti de brassage, le parti de la vraie fraternité. », a souligné le ministre Adjoumani.

FDJ : Histoire de Mymillion - Euromillion

FDJ : résultat et tirages des l’Euromillions avec des « cagnottes des super riches» en euro

Ballon d’or 2018 : la petite déception de Kylian Mbappe