Lida Kouassi Moïse accuse Affi N’Guessan d’avoir emmené ses camarades en prison

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CRISE AU FPI – Officiellement désigné comme le président du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N’Guessan est depuis quelques années à la recherche d’une popularité au sein de sa mouvance politique.

Affi N’Guessan entend-il se dresser contre Laurent Gbagbo pour le contrôle de la présidence du FPI ? Suite à sa rencontre avortée avec l’ancien président ivoirien, l’ex-premier ministre et président du front populaire ivoirien est l’objet de nombreuses attaques de cadres FPI, depuis qu’il a accusé l’ex-président ivoirien de vouloir sa mort politique.

L’unité au sein du FPI a été mise à mal ces derniers jours suite à la rencontre annulée entre Affi N’Guessan et l’ancien président Laurent Gbagbo en Belgique. Alors qu’il était censé se rendre au royaume belge pour s’entretenir avec l’ancien dirigeant ivoirien, le président du FPI a rebroussé chemin depuis la France où il se trouvait. Pour les pro-Gbagbo, il n’était pas question que le président Affi rencontre leur leader sans qu’il n’ait renoncé à la présidence du parti, une requête à laquelle l’ancien premier ministre a opposé un refus, prétextant que cette démarche était le signe de sa mort politique. Première conséquence de cette guerre à distance qu’il se livre avec les partisans de Lauren Gbagbo, Affi N’Guessan a perdu le soutien d’Agnès Monnet, la secrétaire générale du FPI qui a officiellement annoncé sa démission depuis dimanche via un courrier. Pour Lida Kouassi Moïse, l’un des fidèles lieutenants de Laurent Gbagbo, Affi N’Guessan est l’unique responsable de la crise qui divise le FPI depuis de nombreuses années : «Ce monsieur a un problème. C’est lui qui a emmené ses camarades en prison et il s’en est venté. Il a dit ‘‘moi j’ai le gourdain de la justice de Ouattara avec moi’’. Ce monsieur dit aujourd’hui que Laurent Gbagbo veut sa mort politique. Ce n’est pas lui qui a déclaré que Laurent Gbagbo est comme un cercueil qu’on conduit au cimetière ? Et que nous autres nous nous accrochons comme des orphelins au cercueil ? De qui se moque-t-il ? On ne s’attaque pas à Laurent Gbagbo de cette façon. Pascal Affi N’Guessan oublie qu’il n’était pas le seul premier ministrable au FPI, y compris chez lui à Bongouanou».

> Je regarde  Rencontre jeunesses PDCI et FPI : une alliance en vue pour 2020 ?

Lida Kouassi annonce la mort politique d’Affi

«En vérité Affi N’Guessan s’est montré plus nocif et plus nuisible au FPI que le pouvoir Ouattara. Non seulement, il a fait emprisonner ses camarades de lutte et il s’en est vanté et il s’est accaparé le patrimoine du parti, le groupe Nouvel Horizon dont il n’en est même pas actionnaire… Camarades, laissons le sieur Affi N’Guessan mourir comme Mangosuthu Buthelezi de sa propre mort politique. Ne l’écoutons pas», a lancé l’ancien ministre ivoirien. Isolé par les pro-Gbagbo, le président du FPI joue désormais pour sa survie au sein de son parti.

Vous pouvez aussi aimer

>