FPI : Agnès Monnet reçue par Laurent Gbagbo après avoir quitté Affi

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CRISE AU FPI – La politique d’isolement d’Affi N’Guessan au FPI suit toujours son cours. Après sa rencontre avortée avec l’ancien président ivoirien, le président du Front Populaire ivoirien a perdu le soutien d’Agnès Monnet, la porte-parole de son parti.

Affi N’Guessan perd du terrain dans la bataille à distance qui l’oppose à Laurent Gbagbo, l’ancien dirigeant ivoirien. Acquitté par la CPI, l’ancien dirigeant est en Belgique où il tente de reprendre le contrôle du Front Populaire Ivoirien, une démarche que déplore le président actuel du FPI, l’ancien premier ministre ivoirien.

Affi N’Guessan n’a pas rencontré Laurent Gbagbo semaine dernière comme cela était convenu. Conséquence de l’échec de cette rencontre importante, la secrétaire générale du FPI, Agnès Monnet, a rendu sa démission, un coup dur pour le président du front populaire ivoirien qui depuis 2001 assure la présidence du parti. Accusé d’avoir trahi Laurent Gbagbo, Affi N’Guessan s’est mis à dos les fidèles lieutenants de l’ancien dirigeant ivoirien, Katinan Justin Koné, Laurent Akoun ou encore Lida Kouassi Moïse, pour ne citer que ces noms. Cinq jours après avoir démissionné de son poste, Agnès Monnet a été reçue par Laurent Gbagbo ce vendredi à Bruxelles. L’ancienne secrétaire du parti a par ailleurs appelé tous les sympathisants et cadres à s’allier à l’ancien président ivoirien. Isolé de jour en jour, Affi N’Guessan n’as pas pour autant renoncé à son poste de président du FPI. Mais les défections se multiplient au sein de son camp. Après le départ d’Agnès Monnet, le représentant du front populaire ivoirien dans la région de la Mé a lui aussi rendu sa démission irrévocable. L’acquittement de Laurent Gbagbo a considérablement affaibli le président du FPI, tandis que l’aile radicale du parti continue de gagner du terrain avant la tenue des élections.

> Je regarde  Mamadou Touré s’attaque à Guillaume Soro depuis Issia

Agnès Monnet bientôt en campagne de sensibilisation

«Au cours de ces audiences, la camarade Agnès Monnet a indiqué au Président Laurent Gbagbo qu’elle a décidé de retrouver, dans l’unité, sa famille politique, le Front populaire ivoirien. En réponse et conformément aux décisions des Congrès de Mama du 30 avril 2015 et de Moossou des 3 et 4 août 2018, le Président Laurent Gbagbo a rappelé que la camarade Agnès Monnet n’a jamais été exclue du Parti. Il salue donc son retour dans la grande famille du Front populaire ivoirien. Saisissant cette occasion, le Président Laurent Gbagbo a instruit les membres du Secrétariat Exécutif, présents à ces rencontres, d’informer le Secrétariat Général de sa mise en mission pour la réunification du parti ainsi amorcée, en réservant un accueil militant à tous les camarades qui ont décidé ou qui souhaitent, comme la camarade Agnès Monnet, rejoindre notre grande famille.», a fait savoir l’ancien dirigeant dans un communiqué officiel.

Vous pouvez aussi aimer

>