RHDP : Louis Habonouan invite Bédié à revenir au parti unifié

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

PARTI UNIFIE RHDP : A moins de deux ans de la présidentielle de 2020, le PDCI est toujours miné par de profondes divergences. Bien qu’ayant été pour certains sanctionnés, les pro-parti unifiés continuent toujours d’œuvrer dans le sens d’une réconciliation entre Bédié et Ouattara Alassane.

Louis Habonouan réussira-t-il à convaincre Bédié de revenir au RHDP ? Seule certitude, il fait partie des nombreux cadres du PDCI qui souhaitent voir le sphinx de Daoukro changer de cap vis-à-vis de l’alliance au pouvoir. Après avoir endossé l’accord de création du parti unifié, le président du PDCI a fait volte-face en renonçant à poursuivre sa marche au sein du groupement politique érigé depuis des mois en parti unifié. A l’occasion du 85e anniversaire d’Henri Konan Bédié, le député Louis Habonouan, cadre PDCI qui a rejoint le Rassemblement des houphouëtistes, a invité le patron de sa formation politique à revenir au sein de l’alliance politique au pouvoir.

Le président du conseil d’administration de l’ONEP, le député Louis Habonouan, n’est pas resté insensible au 85e anniversaire d’Henri Konan Bédié. Aux commandes du PDCI depuis 25 années, l’ancien président de la République a officiellement soufflé sa 85e bougie le  dimanche 5 mai. A l’occasion de cet évènement exceptionnel, Louis Habonouan, l’un des cadres PDCI qui avait rejoint le RHDP, a invité le chef de son parti à revoir sa position à l’égard du parti unifié : «Papa Bédié s’il vous plaît, venez prendre votre place de Président d’Honneur du RHDP afin de finir glorieusement avec votre jeune frère le président Alassane Ouattara, le rassemblement des enfants du Président Félix Houphouët-Boigny dans le cadre de ce grand parti unifié baptisé RHDP que vous avez prôné le 17 septembre 2014 à travers l’appel de Daoukro, qui a été matérialisé le 12 Avril 2018 par la signature de l’accord politique le créant. Joyeux Anniversaire papa, que Dieu vous permette de finir ce que vous avez si bien commencé en 2005 sur les bords de la cène à Paris en France». Après avoir endossé l’accord de création du parti unifié en avril 2018, le président du PDCI s’est retiré quelques mois plus tard de la coalition, alors que le processus de création n’était pas encore finalisé. Mais la décision de rompre avec le parti unifié prise par Bédié n’a pas été respectée par tous les responsables de son parti. A l’instar de Louis Habonouan, de nombreux transfuges du Pdci ayant rejoint le RHDP plaident pour un retour du sphinx de Daoukro au sein de l’alliance au pouvoir depuis 2011.

> Je regarde  Bureau politique du PDCI : Bédié se décide enfin pour 2020

La présidentielle de 2020, point de divergence entre Ouattara et Bédié ?

Qu’est-ce qui est à l’origine de la séparation entre Ouattara et Bédié ? A en croire plusieurs cadres du Parti unifié, la présidentielle de 2020 serait le véritable point de discorde entre les deux hommes : «Bédié veut revenir au pouvoir. Alassane Ouattara a demandé à Bédié, étant donné que les deux ont un certain âge, qu’il lui propose un cadre plus jeune qu’eux pour diriger le pays en 2020. Le président Bédié dit qu’il ne veut pas. Malgré toutes les médiations qui se sont faites et se font, Le président Bédié reste ferme», a souligné le ministre Amédée Kouakou. Mais le sphinx de Daoukro livre une toute autre version sur les raisons de cette séparation avec le régime actuel : «Que s’est-il passé pour que ce groupement politique dénommé RHDP disparaisse le 16 juillet 2018 et devienne, le même jour, le parti unifié RHDP lors d’une assemblée générale constitutive irrégulièrement convoquée par des responsables politiques du RDR.  Ces derniers n’étaient ni qualifiés, ni compétents pour convoquer cette assemblée générale constitutive du 16 juillet 2018. Oui, cette assemblée générale constitutive du 16 juillet 2018 était irrégulière», soulignait Bédié devant les chefs traditionnels venus en médiation la semaine dernière.

Vous pouvez aussi aimer

>