Présidentielle 2020 : la bataille pour la succession de Ouattara déjà ouverte?

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION EN COTE D’IVOIRE – Le rendez-vous de 2020 est un virage très attendu par toute la classe politique, en l’occurrence l’opposition ivoirienne qui espère renverser le régime du parti unifié actuellement au pouvoir. Au sein du RHDP, nul ne sait qui sera le candidat désigné pour représenter les couleurs du parti, une confusion qui n’empêche guère certains cadres à se livrer à une bataille de positionnement avant 2020.

Alassane Ouattara est certes le président du RHDP, mais sa participation à la présidentielle de 2020 reste encore un mystère pour tout le monde. Interrogé à diverses reprises le président ivoirien a annoncé que l’actuelle constitution lui permettait de briguer un troisième mandat à la magistrature suprême du pays. Concernant sa réponse, le chef de l’Etat a déclaré qu’elle sera connue l’année prochaine. Mais dans l’éventualité où le premier déciderait de ne pas se représenter, qui sera adoubé comme candidat du RHDP ? C’est sans doute l’une des questions qui risque fort de fragiliser l’unité du parti unifié, car le candidat désigné devra faire l’unanimité chez tous les membres qui composent cette instance. Et en interne, plusieurs cadres se livrent d’ores et déjà à une bataille de positionnement voilée.

Le candidat du RHDP en 2020 pourrait être le président Ouattara, ou pas. Dans l’éventualité d’une non candidature, un ticket sera sans doute adoubé pour défendre les couleurs du parti lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Mais qui pour reprendre le flambeau après le possible départ de Ouattara de la scène politique l’année prochaine ? Bien avant l’heure, plusieurs cadres du parti unifié tentent de se positionner en interne pour paraître comme le successeur idéal du président Ouattara Alassane au RHDP. Patrick Zasso, proche d’Hamed Bakayoko, ouvrait les hostilités fin mars en appelant l’ancienne classe politique à passer le relai à la nouvelle génération : «Personnellement, je ne suis pas pour une candidature du Président en 2020. Henri Konan Bedié et Laurent Gbagbo non plus. Il faut une nouvelle génération au pouvoir. Mais dans cette nouvelle génération, tout le monde ne peut pas être candidat, Guillaume Soro n’est pas présidentiable. Il a fait la rébellion, donc il n’est un exemple pour personne dans ce pays. Qu’il enlève son nom dans l’élection présidentielle de 2020». Selon Patrick Zasso, le candidat idéal pour la prochaine présidentielle ivoirienne serait incontestablement son leader : «Hamed Bakoyoko est jeune, il connaît nos réalités. Il est l’homme de la situation pour 2020». Mais cette option est mal vue par certains, en l’occurrence un pro-Duncan pour qui Alassane Ouattara devrait adouber Daniel Kablan Duncan comme candidat du RHDP pour la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

> Lire aussi  Kenya : Entre élection présidentielle et bataille de gouverneurs

Duncan, un choix idéal pour le RHDP ?

Contrairement à Hamed Bakayoko, Daniel Kablan Duncan incarne l’ancienne classe politique ivoirienne. Après avoir été désigné comme premier ministre, il a été élevé au rang de Vice-président lors du passage à la nouvelle constitution ivoirienne. Malgré son expérience politique, un pro-Duncan estime que l’actuel vice-président ne serait pas le choix de Ouattara en 2020, mais plutôt Amadou Gon Coulibaly : «Je ne trahis aucun secret. Comme beaucoup d’Ivoiriens, j’ai la ferme conviction que AGC est le choix de ADO pour sa succession (en 2020 ou après). En le nommant premier ministre, ADO a rapproché AGC encore plus du sommet de l’Etat. C’est AGC qui conduit la politique de développement du pays. Il est en contact avec les investisseurs et les bailleurs de fonds. En un mot, il apprend auprès de ADO. Il suffit de regarder au RDR pour se rendre compte qu’il a un titre assez particulier. Il est le premier vice-président du RDR et il n’est pas chargé d’une région comme la trentaine de vice-présidents nommés après lui. Il s’est forgé un encrage politique.», affirme un internaute sur les réseaux sociaux en prenant soin de préserver son anonymat.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.