Pdci France : Vabé Charles menacé d’exclusion pour avoir demandé la retraite de Bédié

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CRISE PDCI FRANCE – A l’approche de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, de nombreux cadres du parti démocratique de Côte d’Ivoire soupçonnent Henri Konan Bédié, chef du parti depuis 25 ans, de nourrir secrètement des ambitions politiques pour 2020. Mais l’idée d’une candidature du sphynx de Daoukro ne fait pas l’unanimité au sein de toutes les instances du parti.

Vabé Charles a été rappelé à l’ordre par son parti dans un communiqué officiel, communiqué qui sonne comme une mise en garde. Dans une récente publication sur Twitter, le directeur de presse et de la communication du PDCI-RDA île France avait subtilement invité Henri Konan Bédié, le président du parti, à prendre sa retraite et laisser la place aux jeunes. Aujourd’hui âgé de 85 ans, le sphynx de Daoukro figure parmi les potentiels candidats à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, puisque la limite d’âge imposée dans l’ancienne constitution a été levée. Encore une fois, le délégué général du parti en France, a brisé le silence, pour mettre en garde le directeur de presse du parti au sujet de ses déclarations sur Facebook, le menaçant au passage d’une exclusion du parti s’il continuait sur sa lancée.

Très à cheval sur la discipline, l’instance du Pdci France n’a pas mis du temps à réagir aux récentes déclarations de Vabe Charles, son directeur de presse et de communication pour la région d’Ile-de-France. Sur son compte Twitter le cadre du parti démocratique de Côte d’Ivoire avait invité le sphinx de Daoukro à passer le relai à la nouvelle génération : «A 85 ans ce n’est plus le père qui va travailler pour nourrir son fils mais plutôt l’inverse». Cette façon subtile d’inviter Henri Konan Bédié à prendre sa retraite politique était sans doute la sortie de trop pour Vabe Charles, qui est même allé jusqu’à affirmer que le président du Parti était pris en otage par certains, un discours qui rappelle un peu celui du ministre Adjoumani, aujourd’hui porte-parole du RHDP Parti unifié. L’existence «d’un lobby très puissant qui prend en otage le président Henri Konan Bedié à Daoukro» est sans aucun doute une référence faite aux cadres du parti ayant refusé d’adhérer à l’alliance houphouëtistes, en l’occurrence Maurice Kacou Guikahué, l’un des premiers responsables à avoir marqué sa ferme opposition au mariage du Pdci avec les autres partis politiques, dans le cadre du RHDP. La réponse du coordinateur général du parti en France n’a pas tardé. Après avoir rappelé à l’ordre Vabe Charles, Basile Yao n’a pas hésité à menacer le directeur de presse et de la communication du PDCI-RDA île France d’une exclusion de l’instance.

> Je regarde  Gabon : que cherche le ministre de l’intérieur chez Jean Ping ?

Vabe Charles exclu comme Duncan et Aka Ahouélé ?

«Monsieur le Directeur,  Depuis un certain moment, vos écrits ou publications mettent à mal, la cohésion et la sérénité au sein de notre parti, le PDCI-RDA.  Nous sommes au regret de vous adresser un « avertissement » en vous demandant de ne plus signer vos articles en qualité de Directeur de presse et de la communication de la Délégation Générale du PDCI Paris jusqu’à nouvel ordre.  Merci de retirer tous vos articles compromettant la bonne marche de notre parti avec à sa tête le Président SEM Henri Konan BEDIE.  Nous nous réservons le droit de prononcer votre exclusion en cas de récidive.», a expliqué Basile Yao dans un communiqué. Rappelons qu’une instance du Pdci a déjà donné son accord pour une candidature de Bédié en 2020 : «Les membres de la Coordination Pdci-Rda Paris La Fayette encouragent également le Président H.K. BEDIE et le Secrétariat Exécutif à maintenir le cap sur la victoire du PDCI-RDA En 2020.  Ils réitèrent de façon non négociable, la candidature à la Convention Du Pdci-Rda, du Président H.K. BEDIE pour la présidence de la république en 2020. Ils soutiennent le candidat naturel, le président du Pdci-Rda, Sem H.K. Bédié, l’homme de la situation, celui qu’il faut».

Vous pouvez aussi aimer

>