Côte d’Ivoire : la résidence de Bédié envahie par des manifestants

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

MANIFESTATION CONTRE BEDIE – Les déclarations du président du PDCI continuent toujours d’alimenter la polémique en Côte d’Ivoire. Après la condamnation des propos par le gouvernement ivoirien, des dizaines de manifestants ont assiégé la résidence d’Henri Konan Bédié située dans la commune de Cocody, pour manifester leur mécontentement après les déclarations controversées du sphinx de Daoukro sur l’orpaillage clandestin et la présence de certains étrangers armés qui spolieraient les ivoiriens de leurs terres.

L’appel au nationalisme lancé par Henri Konan Bédié, président du PDCI RDA, continue toujours de diviser les ivoiriens. Il y’a une semaine, le chef du plus vieux parti politique ivoirien déclarait que des étrangers armés tenteraient de spoiler les ivoiriens de leurs terres, sous couvert de l’orpaillage clandestin. Dans ses révélations, le sphinx de Daoukro va même plus loin en indiquant que nombre de ces étrangers détiendraient des cartes nationales d’identité obtenues frauduleusement, et constitueraient une partie du socle électoral du pouvoir en place. Ces propos considérés par le gouvernement comme une incitation à la haine des étrangers ont suscité le mécontentement d’une partie de la population. Des dizaines de manifestants ont envahi la résidence de Bédié située à Cocody pour crier leur mécontentement. Ce mercredi, le cabinet du chef du Pdci a exprimé son inquiétude après ces marches devant la résidence de leur chef, sans oublier de dénoncer l’inaction du gouvernement face à ces manifestations.

La résidence d’Henri Konan Bédié située dans la commune de Cocody a été envahie ce mercredi par des dizaines de manifestants. La raison de cette marche, dénoncer les propos tenus il y’a une semaine par le président du PDCI RDA, en marge d’une réunion avec des membres de son parti. Abordant la question de l’orpaillage clandestin, le sphinx de Daoukro avait déclaré que l’on avait fait venir des étrangers en Côte d’Ivoire pour les armer et ensuite spoiler les ivoiriens de leurs, tout cela sous le couvert de l’orpaillage clandestin. L’appel au sursaut nationaliste face à cette question n’a pas tardé à faire réagir le gouvernement. Le porte-parole Sidi Touré a formellement dénoncé les déclarations de Bédié sur la question de l’orpaillage clandestin et la fraude à la nationalité. Pour leur part, des dizaines de manifestants ont envahi mardi dans l’après-midi, la résidence de l’ancien président, sis à Cocody, pour exprimer leur mécontentement. Certains ont même aspergé les alentours de ladite résidence avec du sang, selon les clichés de cette manifestation reçus par notre rédaction. Le cabinet d’Henri Konan Bédié n’est pas resté insensible à cette marche organisée autour de la résidence du patron du PDCI RDA. Dans un communiqué dévoilé ce mercredi, N’DRI Kouadio Pierre Narcisse, chef de cabinet de Bédié, a dénoncé l’inaction du gouvernement devant ces manifestations, appelant par ailleurs le gouvernement à diligenter une enquête pour que les auteurs soient interpellés.

> Je regarde  Législatives en Côte d'Ivoire: Fin de dépôt des candidatures

Réaction du chef de Cabinet de Bédié

«Le cabinet a noté, avec un grand regret, la tenue, dans l’après-midi du mardi 11 juin 2019, d’une manifestation hostile, au Président Henri Konan BEDIE, devant sa résidence privée, sise à Cocody les Ambassades. Cette manifestation, reprise dans une vidéo, est abondamment relayée sur les réseaux sociaux.  Le cabinet du Président Henri Konan BEDIE voudrait rappeler, à l’attention de tous, que la démocratie et l’Etat de droit sont encadrés par la constitution.  Cette constitution donne l’opportunité à tout citoyen et à un groupe de citoyens de se prononcer librement sur les faits et autres événements de la vie socio-politique, sans toutefois porter, exclusivement, atteinte à l’honneur, à l’intégrité physique de ces concitoyens et à l’attaque de résidence privée; notamment, comme constaté, dans la vidéo montrant, aux yeux de tous, la profanation de la résidence habitée par une Haute Autorité de la République, qu’est Henri Konan Bédié, ancien Chef de l’Etat et Président du PDCI-RDA. Le Cabinet du Président Henri Konan BEDIE s’indigne et condamne les propos tenus et les actes posés par ces manifestants devant sa résidence».

Vous pouvez aussi aimer

>