Accueil POLITIQUE Doumbia Major fait de nouvelles révélations sur Bédié

Doumbia Major fait de nouvelles révélations sur Bédié

Doumbia Major fait de nouvelles révélations sur Bédié

REVELATION DE DOUMBIA MAJOR – Le président du Congrès Panafricain pour le Renouveau a passé au crible le discours du président Henri Konan Bédié sur l’orpaillage clandestin et la question de la fraude à la nationalité. Pour le dirigeant politique ivoirien, il ne fait aucun doute que le patron du Pdci Rda préparerait un scénario similaire aux violences xénophobes qui ont récemment refait surface en Afrique du Sud. Les récentes attaques contre les étrangers dans ce pays ont fait plusieurs morts. Il y’a de cela quelques mois, le président du Pdci prévenait contre une invasion de la Côte d’Ivoire par des étrangers que le pouvoir en place ferait entrer sous le couvert de l’orpaillage clandestin.

Les révélations d’Henri Konan Bédié sur l’orpaillage clandestin et l’ivoirité ont indiscutablement réveillé de vieux démons à quelques mois de la prochaine présidentielle. Si une partie de l’opposition a apporté son soutien au patron du Pdci qui dénonçait il y’a quelques mois une invasion de la Côte d’Ivoire par des étrangers venus sous couvert de l’orpaillage clandestin, le président du CPR a visiblement très peu adhéré à la démarche de l’ancien président ivoirien. Pour Doumbia Major, le chef du Pdci souhaite surfer sur la question de l’ivoirité et de l’orpaillage pour se constituer un électorat à l’approche de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Mais le président du CPR va plus loin dans ses révélations en indiquant que le président du Pdci préparerait un scénario similaire à celui que vivent certains étrangers en Afrique du Sud, pris pour cible par les sud-africains qui les accusent de s’accaparer les emplois.

En tant que responsable politique, Doumbia Major n’a pas mis du temps à condamner les propos d’Henri Konan Bédié sur l’orpaillage clandestin et la question de l’ivoirité. Il y’a de cela quelques mois, l’ancien président ivoirien révélait au grand jour que des étrangers tenteraient de spoiler les ivoiriens de leurs terres, sous couvert de l’orpaillage clandestin. Le patron du PDCI a même appelé les ivoiriens à un sursaut national contre cette invasion du pays par des étrangers, invasion qui serait cautionnée et soutenue par le pouvoir en place, à en juger par les propos d’Henri Konan Bédié. Pour Doumbia Major, le chef du Pdci mériterait la prison après ses déclarations sur l’orpaillage et l’ivoirité : «Bédié prépare le schéma sud-africain en Côte d’Ivoire. Si on était dans un pays où la justice était rigoureuse, Bédié après ce discours, aurait fait la prison pour incitation à la haine, à la xénophobie, pour diffamation et pour incitation au trouble à l’ordre public… on voit clairement ce qu’il prépare contre ses adversaires et contre ceux qu’ils présentent comme les boucs émissaires qui sont la cause selon lui de tous nos malheurs…ce discours est un discours qui incite et prépare clairement des pogroms comme on le voit en Afrique du Sud, contre les étrangers et contre les allogènes assimilés à des étrangers par les autochtones dans certaines villes de l’intérieur du pays, et dans les zones rurales du pays. C’est discours d’altérité, de division et d’incitation à la haine, qui présente d’un côté certains comme étant des ennemis de la Côte d’Ivoire, auxquels il faut arracher le pays pour le remettre aux « vrais ivoiriens ».», a fait remarquer le président du CPR.

> Lire aussi  Côte d’Ivoire : Sommes-nous à l’aube d’une union entre le PDCI et le FPI ?

Créer une psychose en Côte d’Ivoire

«L’objectif c’est de formater les consciences, d’inciter à la haine et à la xénophobie, de faire peur en faisant croire qu’il y a un projet de faire tuer les ivoiriens par des étrangers armés, ceci pour susciter des réflexes grégaires de survie d’espèce qui poussera les gens à se dire qu’il est préférable de tuer pour survivre au lieu de croiser les bras pour que des gens armés viennent nous tuer dans la passivité comme des moutons sans défense… Il crée, volontairement et de manière préméditée, une psychose qui amplifie la haine, contre les étrangers et contre les allogènes assimilés à des étrangers et contre ses adversaires politiques», a fait savoir Doumbia Major.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.