Candidat du RHDP en 2020 : les militants bientôt fixés

Candidature du Parti Unifié – Si la participation du parti au pouvoir à la prochaine présidentielle ne fait aucun doute, les ivoiriens sont nombreux à se demander qui défendra les couleurs du RHDP à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire, surtout qu’une candidature du président sortant reste encore à l’ordre du jour dans le camp présidentiel. Les militants du parti unifié qui pour la plupart se montrent favorables à une candidature de Ouattara en 2020, ne tarderont pas à être situé sur la question, puisque le candidat tant attendu sera désigné à l’issue d’un congrès organisé par le parti unifié.

Le candidat du RHDP à la présidentielle de 2020 sera bientôt connu à la plus grande satisfaction des militants qui s’interrogent pour certains sur le profil idéal lors des élections prévues en octobre prochain. Parmi les nombreuses possibilités envisagées par le parti unifié, une nouvelle candidature du président sortant, la troisième du Ouattara Alassane s’il envisage de se lancer dans la course à la présidentielle. Pour les militants du parti unifié, il faudrait attendre encore quelques semaines voire des mois avant de connaître le candidat qui sera désigné à cette élection. A l’occasion d’une cérémonie d’échange de veux avec les cadres de son parti, le président Ouattara a indiqué aux responsables de son parti et aussi aux militants qu’une réunion avec le conseil politique aura bientôt lieu, réunion durant laquelle la date du congrès sera fixé pour la désignation du candidat du parti au pouvoir à la prochaine élection présidentielle, prévue pour le 31 octobre 2020.

Interrogé sur sa candidature en 2020 pour le compte du RHDP, Ouattara Alassane laissait planer le doute sur sa décision, rapportant celle-ci à l’année prochaine : «C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution qui a touché non seulement à l’exécutif, avec un poste de vice-président…Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution…Non, mais vous savez en réalité je donnerai ma réponse en 2020. Il y a beaucoup d’hypothèses que vous imaginez, mais il y a une recomposition politique qui se déroule en Côte d’Ivoire. En tant que démocrate, j’estime que c’est une excellente chose.», lançait le dirigeant ivoirien à son confrères de RFI. Nous sommes en 2020 et les ivoiriens continuent toujours d’attendre l’identité du cadre qui sera choisi pour défendre les couleurs du parti unifié. A l’occasion d’une cérémonie d’échanges de vœux avec les cadres de son parti, Ouattara Alassane révélait : «Ils attendent que le président Ouattara décide s’il sera candidat avant qu’ils présentent leur candidat, alors moi aussi j’attends de voir leur candidat… Lorsqu’un avion a atteint sa vitesse de croisière, on ne change pas son commandant de bord. Je suis persuadé que les ivoiriens donneront dix autres années au RHDP.». Concernant la désignation du candidat, le président ivoirien a annoncé une réunion d’ici quelques jours du conseil politique du RHDP, afin de fixer une date pour la tenue du prochain congrès du parti unifié, congrès à l’issue duquel sera connu l’identité de celui qui défendra les couleurs du parti au pouvoir lors de la prochaine présidentielle ivoirienne : «Je vais réunir le Conseil politique dans la deuxième quinzaine de février pour arrêter la date de la désignation du candidat du Rhdp. Et je souhaite que cela se passe le plutôt possible. Bien sûr, une fois que cette date sera arrêtée, nous allons, j’espère, faire un congrès pour désigner le candidat du Rhdp pour le scrutin du 31 octobre. Je crois que ceci est important. Mais c’est le conseil politique qui aura cette décision».

Les présidentiables au RHDP

Dans l’hypothèse d’un retrait du président Ouattara de la course à la prochaine présidentielle, certains cadres du parti approuvent l’idée d’une candidature de Gon Coulibaly, l’actuel premier ministre ivoirien. Ministre de l’enseignement supérieur, le Dr Albert Mabri Toikeusse figure aussi parmi les potentiels candidats du RHDP en 2020.

> Lire aussi  Guillaume Soro appelle à un audit international de la liste électorale

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.