Adjoumani dément son départ du RHDP

Parti unifié RHDP – L’actualité de la coalition politique au pouvoir en Côte d’Ivoire est dominée ces derniers jours par une série de départs qui suscite de nombreuses interrogations. Il y’a environ deux semaines, le ministre de la culture annonçait sa démission du RHDP pour des raisons personnelles, avant d’être nommé ambassadeur pour le compte de son pays. Il y’a quelques jours, le ministre des affaires étrangères annonçait sa démission du gouvernement.

Kobenan Kouassi Adjoumani a très vite réagi aux informations qui circulaient sur la toile depuis quelques temps, concernant son départ du RHDP parti unifié. Porte-parole du parti au pouvoir et aussi ministre de l’agriculture, l’ancien cadre du Pdci a balayé d’un revers de la main l’idée d’un départ de la coalition actuelle au pouvoir, dénonçant au passage des manœuvres orchestrées par ses détracteurs dans l’unique but de semer confusion au sin de la formation politique au pouvoir. Pour le ministre de l’agriculture, son départ du parti unifié pour rejoindre de nouveau le RHDP n’est nullement à l’ordre du jour. Ces dernières semaines, deux poids lourds du parti unifié ont annoncé leur démission du gouvernement. Le ministre de la culture et plus récemment le ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh. A en croire certaines figures de l’opposition, de nouvelles démissions au sein de la coalition au pouvoir devraient avoir lieu dans les jours à venir. Pour sa part Adjoumani a réaffirmé haut et fort son attachement au parti actuel qui a même désigné son candidat pour les prochaines élections présidentielles, en l’occurrence le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, un choix que le porte-parole du parti a d’ailleurs salué et soutenu.

«Depuis quelques temps, des individus malintentionnés, certainement animés par le désir de semer la confusion au sein de l’opinion publique crée des comptes Facebook fictifs avec mon image, puis diffusent ou partagent des informations contraires à mes convictions politiques.  Nous tenons à élever une vive protestation contre ces activités de piratage que nous considérons comme de basses et honteuses manœuvres de nos adversaires politiques. Ces derniers n’ont apparemment pas encore compris que mon adhésion au RHDP et à la vision politique de SEM Alassane Ouattara procède d’une conviction intime très forte et profonde, laquelle ne saurait être ébranlée par ces bas agissements. Des individus qui prennent leur rêve pour de la réalité et qui se plaisent à amuser la galerie ont annoncé un retour de certains cadres du RHDP au PDCI.», a indiqué le porte-parole du parti unifié. Ces dernières semaines, deux ministres ont annoncé leur démission de la coalition houphouëtiste, dans des circonstances encore confuses pour certains. Le départ de Maurice Bandaman a été justifié par des raisons personnelles, tandis que celui de Marcel Amon Tanoh n’a pour l’heure pas encore été justifié. Certains affirment, notamment au sein de l’opposition, que le ministre des affaires étrangères serait opposé à la désignation d’Amadou Gon Coulibaly comme étant le candidat du RHDP aux prochaines élections présidentielles en Côte d’Ivoire.

Les pirates de compte bientôt traqués

«Je voudrais à toutes fins utiles leur dire que je n’en fais pas partie parce que je me sens vraiment bien au RHDP où je les invite à nous rejoindre pour bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire.  Pour ceux qui veulent suivre notre actualité, je les invite à consulter ma page officielle sur Facebook.  Quant à ceux qui s’adonnent aux activités de piratage, nous allons les débusquer et les poursuivre devant la justice afin de les mettre hors d’Etat de nuire.», a fait savoir le ministre de l’agriculture, par ailleurs porte-parole du parti unifié RHDP. Selon les informations de Denis Kah Zion, plusieurs cadres du RHDP devraient rendre leur démission dans les jours ou semaines à venir. Quoi qu’il en soit, Kobenan Kouassi Adjoumani signe et persiste qu’il reste au sein de la coalition au pouvoir, lui qui avait l’un des premiers cadres du Pdci à remettre en cause les décisions de son parti concernant son adhésion à la coalition politique RHDP.

Vous pouvez aussi aimer