Adhésion au RHDP de quatre maires PDCI

RHDP Parti Unifié – La coalition houphouëtiste au pouvoir a accueilli ce lundi 4 mai de nouveaux adhérents, et non des moindres. Quatre issus élus du PDCI, ancien parti allié, ont officialisé ce lundi leur adhésion à la grande famille des houphouëtistes. Les nouveaux adhérents ont été reçus par le président du Sénat, l’ancien premier ministre ivoirien Ahoussou Jeannot Kouadio. Pour le juriste Jean Bonin, cette nouvelle vague de défection serait liée au récent accord cadre signé entre le PDCI et l’aile dissidente du Front Populaire ivoirien.

Quatre maires issus des rangs du PDCI ont officialisé ce lundi leur adhésion au RHDP parti unifié. Les élus issus de l’opposition ont été reçus ce 4 mai par l’ancien premier ministre ivoirien Ahoussou Jeannot Kouadio, l’actuel président du Sénat ivoirien. A ce jour ce sont environ 160 maires qui ont prêté allégeance au parti unifié RHDP sur 201 mairies. Cette défection est naturellement un coup dur pour le Pdci qui a été vidé l’année dernière d’une bonne partie de ses cadres, face au refus officiel de Bédié d’intégrer la coalition au pouvoir. Pour l’un des proches partisans de Pascal Affi N’Guessan, cette nouvelle vague d’adhésion semble être liée à la signature d’un accord cadre entre le Pdci de Bédié et l’aile dissidente du front populaire ivoirien présidée par Laurent Gbagbo. Il y’a quelques jours, l’un des alliés du Pdci était même monté au créneau pour dénoncer la démarche unilatérale du camp Bédié dans la signature de cet accord cadre.

«J’ai présidé la cérémonie d’adhésion officielle au RHDP des maires N’ZI Kouamé Antoine (Maire de Ouéllé, Région du IFFOU), DEABO Poka Maurice (Maire de Zoukougbeu, Région du HAUT-SASSANDRA), KOUASSI Kouadio Jean Marc (Maire de Béoumi, Région du GBEKE), OSSIN Yapi Simplice (Maire d’Alépé, Région de la ME), ce lundi 5 mai au Cabinet du Président du RHDP à Cocody.  Séduits par le travail du plus grand parti de Côte d’Ivoire, les maires ont dans leurs déclarations affirmés leur soutien à la philosophie de l’Houphouétisme, à l’œuvre de construction entamée par le Président Félix Houphouët Boigny et pérenniser par le Président Alassane OUATTARA. Ils s’engagent à œuvrer pour le rassemblement, le dialogue et la cohésion, valeurs prônée par le RHDP.  Ce sont à ce jour, 160 maires sur 201, qui ont adhérés au RHDP, soit 79.60%.», a indiqué ce lundi le président du Sénat ivoirien, Ahoussou Jeannot Kouadio. Le juriste ivoirien Jean Bonin n’a pas manqué de réagir à cette nouvelle vague de défection qui frappe le Pdci Rda. Pour le pro-Affi, ce nouveau départ des cadres issus du camp Bédié serait lié à la récente signature d’un accord cadre entre la tendance Gbagbo au Fpi et le parti démocratique de Côte d’Ivoire : «Quatre (04)Maires PDCI virent au RHDP refusant de cautionner l’alliance contre nature paraphée entre Maurice Kakou Guikahué [PDCI Daoukro]et Assoa ADOU [FPI tendance Daoukro]», a rapporté le partisan de Pascal Affi N’Guessan. Si cette nouvelle adhésion permet au parti unifié de se consolider davantage avant la tenue de la prochaine élection, le juriste ivoirien prédit lui la fin du règne politique de la coalition actuelle au pouvoir.

> Lire aussi  Adama Bictogo : «Alassane Ouattara a le droit de se présenter»

Bonin pessimiste sur l’avenir du RHDP

«Anaki Kobenan, F. Wodie, Niamien Konan, Soro Guillaume, H. K. Bédié et j’en passe ont tous, un à un, pris la poudre d’escampette. Ces leaders politiques ou leurs partis politiques jurent tous de faire mordre la poussière au candidat du RHDP au soir du 31 octobre 2020.  Le RHDP, groupement hétéroclite de partis politiques, bâti autour d’une chimérique idée de rassemblement ne s’illustre pas dans les faits par sa capacité à rassembler. C’est un truisme que de dire qu’il ne fait plus rêver une grande majorité d’ivoiriens qui avait cru en sa capacité à apporter de « vrais solutions » aux problèmes qui les assaillent au quotidien (cherté de la vie, chômage, insécurité…). Il y a des signes de fin de règne qui ne trompent pas. La fin est proche et inéluctable. Très proche.», a révélé Jean Bonin.

Vous pouvez aussi aimer