PDCI RDA : de grosses révélations sur l’agenda caché de Guikahué

Avenir de Maurice Kacou Guikahué – Comme de nombreux cadres du parti, il s’était opposé au mariage devant aboutir à la création du parti unifié RHDP, prétextant que cette union serait par la même occasion, la fin du parti démocratique de Côte d’Ivoire, la plus ancienne formation politique ivoirienne. Resté fidèle à Henri Konan Bédié, l’ancien ministre de la santé multiplie les actions sur le terrain en vue de la victoire de son parti à la prochaine élection présidentielle. Pourtant, un journaliste vient de faire de troublantes révélations sur l’agenda caché du numéro du Pdci.

Les nouvelles révélations sur l’agenda caché de Maurice Kacou Guikahué au Pdci Rda donnent froid dans le dos. Ancien ministre ivoirien de la santé, le cardiologue ivoirien a été l’un des principaux artisans dans la consolidation du parti de Bédié fragilisé par le départ de plusieurs cadres pour le parti unifié RHDP. Pourtant le capitaine courage comme certains l’appellent, peine à faire l’unanimité au sein de la formation politique, en dépit de la confiance que lui accorde Henri Konan Bédié. Il y’a quelques jours, un élu du parti démocratique de Côte d’Ivoire appelait le numéro 2 du pdci à démissionner de la présidence du groupe parlementaire, en raison des décisions prises souvent par ce dernier de façon unilatérale. Quelques jours après la signature d’un accord cadre entre le Pdci et le FPI tendance Laurent Gbagbo, c’est un journaliste bien connu dans le milieu de la presse qui soupçonne Guikahué d’avoir un agenda politique caché pour la présidentielle de 2020, mais aussi pour la direction du Pdci.

Les révélations de Venance Konan sur Maurice Kacou Guikahué n’ont échappé à personne ces derniers jours. Selon le patron de Fratmat, «plus fort que Laurent Gbagbo, il a réussi à amener le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), pieds et poings liés au FPI. Oui, nous avons vu Henri Konan Bédié, président du PDCI aller rencontrer Laurent Gbagbo en Belgique, pour le supplier de lui accorder son soutien en vue de son éventuel retour au pouvoir. Et il y a quelques jours, le FPI et le PDCI ont signé une alliance, qui n’est que le premier pas vers l’absorption du PDCI par le FPI. Bien sûr, ils ont parlé de réconciliation, le mot qui justement est censé réconcilier tous les Ivoiriens. Mais pour être crédible sur le champ de la réconciliation, chaque camp aurait certainement dû commencer par se réconcilier avec lui-même.», explique le journaliste ivoirien. Venance Konan va encore plus loin dans son éditorial consacré à l’alliance PDCI-FPI pour la réconciliation nationale. Pour l’homme de média, le secrétaire exécutif en chef du Pdci aurait un agenda politique caché. Si l’idée d’une confrontation de Bédié reste inimaginable, l’ancien ministre de la santé viserait d’autres objectifs à travers la candidature de Bédié à la prochaine élection présidentielle.

Les ambitions secrètes de Guikahue

«Cela dit, il parait que les féticheurs du PDCI ont vu que toutes les étoiles et tous les astres se sont alignés pour la victoire de ce parti à la présidentielle d’octobre prochain. C’est en tout cas ce que le grand chasseur Guikahué a affirmé dans le Nouveau Réveil du samedi dernier. C’est certainement pour cela que le PDCI qui s’opposait violemment à ce que ses militants établissent leurs cartes d’identité les pousse maintenant à le faire le plus rapidement possible. Tant mieux ! Ils finiront par nommer quelqu’un à la Commission électorale indépendante (CEI) et nous avanceront. Espérons simplement que la Covid-19 ne nous obligera pas à reporter l’élection présidentielle qui devrait voir la victoire du grand chasseur Guikahué. Car le grand vainqueur de cette alliance PDCI-FPI ne sera personne d’autre que lui. Qui a placé ses pions partout au sein de l’appareil du PDCI ? Qui serait le vice-président du Sphinx de Daoukro si par hasard il était élu président ?», fait savoir dans un édito Venance Konan, l’actuel patron du quotidien gouvernemental Fraternité Matin.

Vous pouvez aussi aimer