Présidentielle 2020 CI : l’UDPCI réaffirme son soutien au RHDP

Conclave du RHDP – Suite à la désignation du premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP en 2020, Albert Mabri Toikeusse, alors ministre de l’enseignement supérieur, avait émis quelques réserves sur le choix de la formation politique ivoirienne au pouvoir. Il y’a quelques jours, l’UDCPI s’est réuni pour un conclave pour donner sa position officielle sur la présidentielle d’octobre prochain. Le parti d’Albert Mabri Toikeusse, par la voie de Laurent Tchagba, a réaffirmé son appartenance au parti unifié.

La présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire suscite déjà de vives tensions sur la scène politique ivoirienne. l’opposition ivoirienne qui peine à désigner un candidat unique à cette élection, a déjà livré certains candidats qui affronteront le RHDP parti unifié dans quelques mois. Le parti au pouvoir a décidé de confier les rênes au premier ministre Amadou Gon Coulibaly, un choix qui avait été contesté par Albert Mabri Toikeusse, alors ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le non-refus de Mabri d’adhérer au choix de la coalition au pouvoir a plongé l’UDPCI dans une crise politique. Réunis en conclave  il y’a quelques jours, le parti de Mabri a une nouvelle fois clarifié sa position vis-à-vis du RHDP dans cette élection. Selon Laurent Tchagba, ministre de l’hydraulique, l’UDPCI reste membre de la coalition au pouvoir et entend soutenir le candidat désigné par la formation politique pour les échéances électorales d’octobre prochain. Les cartes sont désormais redistribuées au sein de la famille RHDP, puisque le candidat désigné pour la présidentielle ivoirienne est décédé le mercredi 8 juillet à Abidjan, après un conseil des ministres qui s’est tenu en cours de matinée.

«Ici, nous ne sommes pas venus pour un congrès pour destituer Mabri . Nous ne sommes pas venus pour organiser une Assemblée Générale pour dégager Mabri . Mais, nous sommes venus à ce conclave pour que l’opinion nationale et internationale sache que nous sommes des cadres, des militants. Nous avons pris l’engagement d’être au RHDP. Nous sommes des membres-fondateurs, et pour cela, nous devons venir ici dans le cadre de ce conclave, prendre notre position. Et l’exprimer de manière claire à qui veut l’entendre. Pour ne pas que des gens qui sont tapis dans l’ombre qui veulent nuire à leurs camarades parce qu’ils veulent toujours mener des combats en utilisant des gens comme leurs Sofa, pour que les choses soient claires et définitives désormais.  Le président de la République a reçu le 1er mai 2020, le président Abdallah Albert Toikeusse Mabri . De cette rencontre et selon le rapport qu’il nous a fait, le président Mabri a affirmé son engagement à demeurer au RHDP et a pris acte de la désignation du premier ministre Amadou Gon Coulibaly en qualité de candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 .( …) Le fait de réaffirmer son appartenance et de prendre acte de la candidature d’Amadou Gon Coulibaly signifiait simplement accepter ce choix et prendre l’engagement d’en faire la promotion auprès de tous les militants et sympathisants.», a déclaré Laurent Tchagba, ministre de l’hydraulique et cadre du parti unifié RHDP.

Des discussions pour un retour de Mabri

Si Laurent Tchagba confirme le soutien de l’UDPCI au RHDP, le ministre reconnait toutefois que des discussions sont en cours pour le retour de Mabri au sein de la famille unifiée : «Toutefois, l’ensemble des cadres, élus et militants du parti arc-en-ciel continueront à tout mettre en œuvre pour convaincre le président de l’UDPCI à venir prendre sa place de 2e vice-président du RHDP, car nous pensons que notre président à beaucoup œuvré pour la nation. Notre président a beaucoup fait pour le RHDP. Notre président a beaucoup fait pour que la Côte d’Ivoire puisse aller de l’avant aux côtés d’Alassane Ouattara.», admet Laurent Tchagba. Avec le décès d’Amadou Gon Coulibaly, les cartes sont désormais redistribuées au sein du parti unifié RHDP amené à désigner un nouveau candidat pour la présidentielle de 2020.

Vous pouvez aussi aimer