Audit de la liste électorale : la CEI répond à Henri Konan Bédié

Liste électorale ivoirienne – A quelques mois de la tenue du premier tour de la présidentielle ivoirienne, la liste électorale continue toujours de diviser pouvoir en place et opposition. Dans un communiqué rendu public il y’a quelques jours, le président Henri Konan Bédié invitait à un audit international de la liste électorale.

Faut-il s’attendre à une nouvelle révision de la liste électorale à quelques mois de la présidentielle en Côte d’Ivoire ? Pour l’heure, la révision proposée par la commission divise les opposants. Les partisans de l’ancien dirigeant Laurent Gbagbo sont montés au créneau pour s’opposer à la mise à l’écart de leur leader de la liste électorale. Guillaume Soro a également été évincé de la nouvelle liste dévoilée il y’a peu par le président de la commission électorale. Et les déclarations du président du PDCI risquent encore d’attiser les tensions entre le pouvoir en place et l’opposition. Il y’a quelques jours, le patron du PDCI RDA révélait au cours d’une conférence que la nouvelle liste rendue publique par la CEI comportait 3% d’anomalies, une information qui aurait été confirmée par le président de la CEI selon les déclarations d’Henri Konan Bédié. La mise au point de la commission électorale n’aura pas tardé.

«Le jeudi 27 août 2020, après mon plébiscite comme candidat du PDCI- RDA, à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, par les conventions éclatées électives du Parti, tenues les 25 et 26 juillet 2020 dans toutes les bases du PDCI- RDA, j’ai déposé mon dossier de candidature, au siège de la Commission chargée de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire (CEI)… Ivoiriennes et Ivoiriens, épris de paix, de justice, de liberté et de dignité, dans l’honneur et dans l’indépendance et Amis de la Côte d’Ivoire soucieux de notre développement harmonieux : je demande votre soutien à cette candidature.  Enfin, Je voudrais, chers militants, militantes, sympathisants et sympathisantes du PDCI- RDA, Chers Ivoiriens et Ivoiriennes, vous rassurer que tous les moyens démocratiques et constitutionnels, en vigueur en Côte d’Ivoire, seront utilisés pour exiger et obtenir : -l’application effective de l’Arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) du 15 juillet 2020 relatif au choix par les Organisations de la Société Civile et les partis politiques de l’opposition de leurs représentants dans la Commission Centrale de la CEI et la reprise des élections des CEI locales avant toute élection ; -l’audit international de la liste électorale, avant l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, surtout que le Président de la CEI a avoué que la liste électorale 2020 comporte 3% d’anomalies.», a déclaré le président du PDCI RDA. Outre Henri Konan Bédié, l’ancien président du parlement ivoirien avait également appelé à un audit international de la liste électorale avant la tenue du scrutin présidentiel d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

La réponse de la CEI à Bédié

«Dans une déclaration datée du 28 août 2020, Monsieur BÉDIÉ Konan Aimé Henri, Président du PDCI-RDA et candidat de ce Parti à l’élection présidentielle 2020 appelle à un « audit international de la liste électorale, avant l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ».  Pour appuyer sa demande, le Président du PDCI ajoute « surtout que le Président de la CEI a avoué que la liste électorale 2020 comporte 03% d’anomalies ». Sans donner les lieu ou circonstances de ce prétendu aveu du Président de la CEI. La Commission Electorale Indépendante dément fermement de telles allégations attribuées à son Président ; celui-ci n’ayant jamais tenu ces propos ni en public, ni en privé avec le Président du PDCI, ni avec un membre quelconque de son parti.  Au demeurant, le Président du PDCI ne précise pas la nature des anomalies dont il s’agit et encore moins le mécanisme de détermination du taux de 03% dont il fait mention ; ce qui ne permet pas à la CEI de lui apporter les éclaircissements qui conviendraient.», rapporte le président de la commission électorale indépendante.

Vous pouvez aussi aimer