Ouattara, Gbagbo, Soro, Bédié : pour qui allez-vous voter en 2020 ?

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

PRESIDENTIELLE DE 2020 – Nous sommes à moins de deux ans de la tenue de la prochaine élection en Côte d’Ivoire, un scrutin qui donne déjà lieu à de surprenants scénarios, comme l’alliance non idéologique que pourrait tisser le PDCI avec le Front Populaire ivoirien de Laurent Gbagbo.

La reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 est une priorité pour les opposants à l’actuel régime. Considérant que le RDR a rompu sa promesse de passer le flambeau au PDCI après dix ans de gouvernance, le camp Henri Konan Bédié a pris ses distances avec son allié, même si de nombreux cadres du parti ont posé leur valise dans la grande famille du RHDP. Le candidat de la coalition houphouëtiste née en juillet dernier n’a toujours pas de candidat officiel. Mais certains s’attendent déjà à une éventuelle candidature du président Ouattara, qui briguerait ainsi son troisième mandat constitutionnel en Côte d’Ivoire, mandat qui alimente déjà la polémique car jugé anticonstitutionnelle par ses opposants. Acquitté en première instance, Laurent Gbagbo tente de reprendre la présidence de son parti, visiblement dans le but de se positionner dans la prochaine course au pouvoir.

En octobre 2020, les ivoiriens seront appelés à choisir celui qui conduira les destinées de la Côte d’Ivoire pour les cinq prochaines années à venir. Et ce rendez-vous de la prochaine présidentielle ivoirienne suscite déjà un fort engouement au sein de l’opinion publique. Le spectre des violences post-électorales de 2010 refait surface à l’approche de ce tournant décisif en Côte d’Ivoire. La crainte des ivoiriens s’explique par le possible remake du scénario de l’élection présidentielle de 2010, un scrutin marqué par des violences qui ont fait officiellement 3000. Pour le prochain vote, quatre choix s’offriront probablement aux ivoiriens. En poste depuis la chute de Laurent Gbagbo en 2011, le président Ouattara Alassane n’écarte pas l’éventualité de briguer un troisième mandat en octobre 2020. Interrogé à maintes reprises sur la question, le président ivoirien a récemment confié dans une interview accordé à RFI que la Constitution ivoirienne lui accordait la possibilité d’être encore candidat lors du prochain scrutin présidentiel : «C’est très clair. Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution qui a touché non seulement à l’exécutif, avec un poste de vice-président, qui a touché au législatif avec la création d’un Sénat, qui a touché au judiciaire, avec la création de nombreuses cours plutôt que des chambres. C’est une toute nouvelle Constitution. Et tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment que si je veux être candidat en 2020, je peux l’être. Et ce serait conforme à la Constitution».

> Lire aussi  « Maman GSK » soutien Guillaume Soro pour 2020

Gbagbo, Bédié et Soro dans la course ?

Le président du PDCI, Henri Konan Bédié, est l’un des potentiels candidats pour qui les ivoiriens pourront voter lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Pour l’heure, le sphinx de Daoukro n’a pas encore confirmé ses ambitions politiques pour 2020, mais des langues se délient de plus en plus au sein de son camp en faveur de sa candidature. Malgré l’âge, la nouvelle Constitution ivoirienne l’autorise à se présenter à nouveau, puisque la limite d’âge qui faisait partie des critères d’éligibilité, a disparu dans la nouvelle législation. Acquitté en première instance au mois de janvier, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo fait partie des potentiels candidats au prochain scrutin présidentiel ivoirien. Avec sa libération qui n’est pas encore définitive, ses partisans sont plus que jamais persuadés que 2020 sera son grand retour au pouvoir. En plus des ‘‘trois grands’’ de la sphère politique ivoirienne, un autre candidat risque de s’inviter au jeu de l’alternance démocratique. En disgrâce avec le parti unifié, Guillaume Soro vole de ses propres ailes désormais. Ses partisans l’annoncent déjà comme le futur président, reste à savoir si les ivoiriens voudront voter pour lui en octobre 2020, s’il se présente évidemment.

Pour quel candidat vont voter les ivoiriens en 2020, voici leurs choix en vidéo :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.