in

Tout savoir sur la Carte des religions en Afrique

RELIGIONS EN AFRIQUE – Zoom sur la répartition des croyances religieuses du continent africain, une région connue pour sa diversité religieuse

Carte religion Afrique
La pratique de l'animisme est minoritaire en données statistiques ( en rouge), mais en réalité beaucoup plus importante sur le terrain.

Les deux principales religions au monde sont le Christianisme et l’Islam. Si l’on se fie aux statistiques actuelles, les deux croyances religieuses couvrent actuellement occupent à elles seules 85% des croyances sur le continent africain. Dans les détails, 45% des africains seraient des partisans du christianisme, tandis qu’ils seraient environ 40% des africains à pratiquer la religion musulmane. Si l’Islam et le Christianisme demeurent les deux religions les plus pratiquées au monde, le continent africain regorge de sectes religieuses. Difficile de savoir avec précision combien de croyances religieuses dénombrons-nous sur le continent, mais les sectes religieuses traditionnelles occupent une place importante dans la vie sociale en Afrique. Certains vont même jusqu’à affirmer que l’Islam et le Christianisme seraient des croyances religieuses étrangères qui ont été importées sur le continent africain. Le vaudou est l’une des croyances religieuses africaines comptant le plus d’adeptes dans ses rangs, après les deux principales religions du continent. Aujourd’hui dans le monde, le culte Vaudou compterait à lui tout seul environ 50 millions d’adeptes. Ce chiffre peut paraître insignifiant comparé à certaines croyances populaires de la planète, mais la Vaudou reste de loin la religion traditionnelle africaine qui s’est le plus propagé en dehors du continent africain.

Les principales religions pratiquées en Afrique restent le christianisme et l’Islam. Le christianisme englobe dans les pays africains ici tous les courants religieux liés à la foi chrétienne (évangélistes, baptises, protestants…). Lorsqu’on jette un œil à la cartographie des religions sur le continent africain, on se rend compte que l’Islam est principalement répandu dans la partie Nord du continent africain, plus précisément dans le Maghreb. Aujourd’hui, environ 98% des personnes croyantes sont des pratiquants de la religion musulmane dans le Maghreb. En Algérie par exemple, environ 97% des personnes croyantes seraient des musulmans. En Egypte, 91% des croyants sont des pratiquants de l’Islam, tandis qu’ils sont environ 96% de musulmans en Libye. Au niveau du Maghreb, le Maroc est le pays qui où l’Islam est le plus pratiqué. Selon les chiffres actuels, 99% des croyants marocains sont issus de la religion musulmane. La Mauritanie aussi affiche le même score que le Maroc. En Afrique subsaharienne, c’est le christianisme qui s’impose comme étant la religion la plus pratiquée. Selon les statistiques, environ 63% des croyants dans cette région du continent seraient des chrétiens. Mais l’Islam est également bien présent dans cette région grâce à certains états comme le Mali, le Sénégal et même le Nigéria. Si la religion dominante en République fédérale reste le christianisme, à quelques chiffres près, rappelons qu’environ 48% des croyants au Nigéria sont des musulmans, ce qui représenterait entre 70 et 90 millions de personnes dans ce pays de 186 millions d’habitants. Le Christianisme reste aussi très répandu dans certains pays d’Afrique subsaharienne comme le Bénin par exemple qui compte environ 53% de chrétiens. En République fédérale du Nigéria, pays où l’on dénombre le plus de chrétiens en Afrique de l’ouest, près de la moitié de la population, 49,3% pour être plus précis, sont des croyants chrétiens. En Afrique centrale, le christianisme demeure de loin la religion la plus pratiquée. Rien qu’en République Démocratique du Congo, environ 95% des croyants seraient à ce jour des chrétiens, toutes tendances et courants chrétiens confondus. Mais les religions traditionnelles africaines restent également toujours influentes, même si l’Islam et le Christianisme représentent à eux deux environ 85% des croyants du continent africain. Sans rentrer dans détails, la plus connue des croyances religieuses africaines reste le Vaudou, une religion aussi essentiellement pratiquée au Bénin. Malgré son influence dans ce pays, le vaudou n’est pas le dogme le plus pratiqué par les béninois aujourd’hui, l’on dénombrerait à ce jour plus de 53% de croyants chrétiens au Bénin. En Afrique australe comme en Afrique de l’est, le christianisme se positionne comme la principale croyance religieuse, loin devant l’Islam. Notons aussi que certaines religions dites importées, à savoir le judaïsme et l’Indouisme comptent aussi quelques adeptes sur le continent africain.

L’Islam en Afrique du Nord

Selon la cartographie des religions sur le continent, l’Islam compte le plus d’adeptes en Afrique du Nord. Que ce soit l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie ou la Libye, les pays d’Afrique du Nord ont principalement adopté l’Islam comme religion. A ce jour, le continent africain viendrait en deuxième position dans le classement des pays où l’on pratique le plus l’Islam. Dans un article consacré à la cartographie des religions, la française Oriane Huchon, l’une des spécialistes du monde arabe, nous donne de plus amples informations sur la répartition géographique de la religion musulmane en Afrique et dans le monde : « Les musulmans sont de nos jours environ un milliard et demi sur la planète, soit 23% de la population mondiale. Ils forment le groupe religieux le plus important au monde après le christianisme. Les sunnites (toutes écoles confondues), représentent 87,4% de la population musulmane ; les chiites duodécimains 8,4 %, les autres mouvances chiites 3,5% et les ibadites 0,7%. La majorité de ces musulmans se trouve désormais en Asie, avec entre 700 et 800 millions de pratiquants, principalement en Indonésie (premier pays musulman du monde), en Afghanistan, en Inde, au Pakistan, au Bangladesh et en Chine. Au Moyen-Orient (Turquie, Egypte et Iran compris), ils seraient entre 350 et 400 millions ; alors qu’au Maghreb ils seraient un peu moins de 90 millions. A titre comparatif, les chrétiens représentent 32% de la population mondiale et sont 2,2 milliards sur Terre. Les hindous sont 1 milliard, les bouddhistes 500 millions et les juifs 14 millions. Les juifs ont globalement fui les terres d’islam depuis la création d’Israël, et 25 % de la population juive globale vit actuellement en Israël. Les chrétiens d’Orient sont entre 10 et 16 millions au début du XXIe siècle. ». Mais à en croire certains médias, les adeptes de l’Islam seraient encore beaucoup plus nombreux sur le continent africain. Aujourd’hui, certains médias affirment que l’on dénombrerait entre 400 et 500 millions de musulmans sur le continent africain, ce qui en ferait la religion la plus pratiquée du continent devant le christianisme. A en croire ces médias, le continent africain compterait environ 45% de musulmans, plutôt que 40% indiqués un peu plus haut. Aujourd’hui, un tiers des musulmans au monde viendrait du continent africain si l’on se fie aux chiffres indiquant que le nombre de croyants musulmans au monde s’élève à 1,5 milliard d’individus. Outre l’Afrique du Nord, certains pays de la sous-région ouest africaine ont fortement adopté l’Islam comme religion. Il s’agit entre autres du Burkina Faso qui compte aujourd’hui 61% de croyants musulmans, du Mali où l’on dénombrerait à ce jour 92,4% de croyants musulmans. Au Sénégal, ce sont environ 96,4% des croyants qui sont considérés comme des adeptes de l’Islam. Si le christianisme domine incontestablement en Afrique australe, l’Islam reste la principale religion aux Comores où 98,3% des croyants sont des adeptes de la religion musulmane.

Le christianisme en Afrique subsaharienne

Le christianisme, toutes tendances confondues, reste la principale religion en Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, plus de 23% des chrétiens au monde nous viennent du continent africain d’après les statistiques. Environ 63% de croyants au niveau de l’Afrique subsaharienne sont des adeptes de la religion du Christ. Si les catholiques sont les fidèles chrétiens les plus nombreux au monde, au niveau de la région subsaharienne ils ne représentent qu’environ 21% des croyants chrétiens. La religion chrétienne doit sa domination en région subsaharienne à l’influence de la communauté évangélique. A la différence de la religion catholique où la gestion était assurée depuis Rome, la gestion des eglises évangéliques a été confiée aux religieux chrétiens africains eux-mêmes. Malgré la diversité culturelle qui caractérise l’Afrique du Sud, environ 81% des croyants dans ce pays sont des adeptes de la religion chrétienne. Toujours en Afrique australe, le Zimbabwe a aussi adopté pleinement le christianisme comme première croyance religieuse. A ce jour, environ 87% des croyants zimbabwéens pratiquent le christianisme. En République de Zambie, ce chiffre semble encore beaucoup plus élevé. Selon les statistiques actuelles, 97,6% des zambiens sont des adeptes de la religion du christ. L’influence du christianisme demeure aussi très importante en Afrique centrale. En République Démocratique du Congo où prospèrent de nombreuses églises, la religion chrétienne est pratiquée par environ 95,8% de croyants. Pour le voisin de la République du Congo, le nombre de chrétiens reste aussi très impressionnant. Environ 85% de la population a adopté comme religion le christianisme. En République Centrafricaine où la communauté musulmane subit souvent des exactions, on dénombre environ 89,5% de croyants chrétiens. Au Gabon, la religion dominante est aussi le christianisme mais l’Islam compte tout de même quelques adeptes. S’ils sont aujourd’hui plus de 60% de croyants chrétiens au Gabon, environ 11% de personnes ont choisi l’Islam comme religion dans ce pays. Le christianisme reste aussi de loin la principale croyance religieuse au Cameroun où environ 70% des croyants sont des chrétiens. L’influence du christianisme reste aussi très élevée en Afrique de l’Est. Au Burundi par exemple, environ 91% de croyants sont des chrétiens. Mais le petit état du Djibouti est l’une des exceptions dans cette région du continent africain avec environ 97% de croyants musulmans et seulement 2,3% de fidèles chrétiens. Au Kenya, 84,8% de la population pratique le christianisme comme dogme religieux. Dans le petit état de l’Ile Maurice qui se trouve au large de l’Océan Indien, les chrétiens sont bien plus nombreux que les musulmans. Mais les adeptes des religions traditionnelles sont les plus nombreux dans ce pays. A ce jour, ce sont environ 58% de mauriciens qui pratiquent des religions autres que le christianisme et l’Islam. Que ce soit en Ethiopie, en Erythrée ou encore en Tanzanie, la religion chrétienne demeure la croyance religieuse la plus pratiquée ces pays de la corne du continent africain. Concernant la sous-région ouest africaine, c’est le Christianisme qui s’impose comme la religion ayant le plus d’adepte. Au Togo par exemple, 43% des croyants sont des adeptes de la religion chrétienne. Mais les croyances religieuses traditionnelles sont bien représentées dans ce pays avec environ 43% d’adeptes aux autres religions, en dehors de l’Islam et du Christianisme. Au Ghana environ 75% des croyants sont des chrétiens, tandis qu’ils sont environ 86% de personnes à pratiquer la religion chrétienne au Libéria. En Côte d’Ivoire pays francophone, on dénombre environ 44% de chrétiens, mais environ 37% des croyants dans ce pays sont aussi musulmans.

Le Vaudou en Afrique de l’ouest

Historiquement, le vaudou est l’une des religions les plus anciennes du continent africain. Il se présente aujourd’hui comme la croyance religieuse traditionnelle africaine la plus pratiquée. Cette religion traditionnelle est originaire de l’ancien royaume du Dahomey aujourd’hui appelé République du Bénin. Malgré la grande influence du christianisme dans ce pays, les adeptes du vaudou restent toujours aussi nombreux. Le Vaudou est également beaucoup pratiqué au Togo qui dispose même d’un marché spécial de vente de fétiches en plein cœur de la capitale. Aujourd’hui, le Vaudou compte des millions d’adeptes à travers le monde. La religion d’origine africaine a réussi à se déporter vers d’autres continents à la faveur de l’esclavage. Les esclaves noirs achetés et revendus en Amérique et aux Caraibes ont pour certains exporté cette pratique religieuse. C’est la raison pour laquelle le culte vaudou est toujours pratiqué dans des pays comme le Brésil ou encore en Haïti par exemple. D’après les statistiques actuelles, environ 50 millions de personnes pratiqueraient le culte Vaudou à travers le monde. C’est d’ailleurs du culte Vaudou que provient la fameuse légende de Mami Watta, la sirène des eaux. La divinité Ewé a même un culte qui lui est spécialement dédié, étant donné qu’elle est considérée comme la déesse des eaux. Le culte Vaudou a aujourd’hui inspiré plusieurs films sur la scène internationale. Le très célèbre film d’horreur baptisé « Jeu d’enfants », sorti en 1988, film que tout le monde connait sous l’appellation de Chucky La Poupée, tire aussi son origine du culte Vaudou. A l’article de la mort, un braqueur tente d’y échapper en accomplissant un rite dans un magasin de jouet. L’individu pourchassé se réincarnera plus tard dans une poupée, grâce au rite Vaudou, un culte que le malfaiteur cherchera à briser en tentant de se réincarner dans le corps d’un être vivant pour quitter celui d’une poupée. Le culte Vaudou est souvent combattu par les deux principales religions du continent africain qui y voient une forme d’idolâtrie. Quoi qu’il en soit, le Vaudou, principalement pratiqué en Afrique de l’ouest, reste l’une des religions traditionnelles les plus pratiquées sur le continent africain et ailleurs, sur le continent pour être beaucoup plus précis.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Match Islande contre la France en direct

Match France Islande en direct : suivez la rencontre en live (2-2)

Score : 2 à 2 but Mbappé

Match Islande-France : score de 2 buts à 2, Mbappé évite la défaite