in

Succès de Timonn : «cela va beaucoup plus vite que prévu»

Le succès de Timonn transcende désormais les frontières ivoiriennes. L’application android de gestion de petite monnaie est désormais sollicitée dans plusieurs pays de la sous-région ouest africaine.

Barthelemy koumé

Timonn, le tout premier porte-monnaie électronique crée en Côte d’Ivoire CI poursuit sa conquête du terrain chez les web-acheteurs, un succès qui va beaucoup plus vite que prévu, comme nous l’a confié Barthélémy Kouamé, fondateur du porte-monnaie électronique.

Barthélémy Kouamé
Timonn : un challenge un important pour le créateur de l’application de paiement

Le succès de Timonn, une application android créée dans le but d’optimiser la gestion de la petite monnaie, « va beaucoup plus vite que prévu ». De passage à Paris, Barthélémy Kouamé, le fondateur de Timonn a accordé une Interview à la chaîne Cotedivoire.news.

Lancé officiellement le 1er janvier 2017, l’application de gestion de la petite monnaie gagne progressivement du terrain en Côte d’Ivoire, un succès que le créateur du 1er réseau africain de gestion des avoirs compte élargir à plusieurs pays du continent. Mais c’est quoi Timonn ? Comment cela fonctionne exactement ? Barthémy Kouamé nous a livré quelques éléments de réponse durant son passage à Paris :

« ActuRoutes a généré Timonn parce qu’ActuRoutes a été créé pour faciliter la mobilité. Et en Côte d’Ivoire on a constaté que la petite monnaie est rare, la pièce de monnaie. Quand vous faites un achat, c’est difficile d’avoir la petite monnaie. Et je me suis dit pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas utiliser quelque chose qui ferait qu’on puisse donner de petits avoirs aux gens de sorte que si vous faites un achat auprès d’un commerçant vous puissiez récupérer votre avoir ailleurs et l’utiliser là où vous le souhaitez… Et on s’est dit on va digitaliser cet avoir de sorte que quand je le prend dans une boutique je puisse le réutiliser ailleurs… Timonn c’est donc un réseau de petits avoirs digitalisés qui permet d’acheter à la boutique, au restaurant, dans les transports, chez le vendeur de journaux et dans beaucoup d’autres boutiques. Partout il y’a des transactions on peut utiliser Timonn. Sa particularité c’est que c’est un paiement qui se fait en dessous de 5000 francs Cfa, en dessous de 8 euros. ».

Timonn bientôt à la conquête du monde extérieur

L’une des particularités de cette application android de gestion de petite-monnaie, c’est sa faculté à être utilisable un peu partout, y compris même en France. A ce jour en Côte d’Ivoire, Timonn totalise plus de 10 000 téléchargements sur Playstore, un chiffre cependant relativement faible quand on le compare au nombre d’utilisateurs de smartphone android en Côte d’Ivoire. Mais le succès qui commence à prendre en Côte d’Ivoire suscite déjà la curiosité de plusieurs pays étrangers, en l’occurrence le Togo, le Bénin et même le voisin du Burkina Faso. L’application mobile de gestion de petites monnaies créée par Barthelemy Kouamé qui se trouve aussi être le patron d’ActuRoutes, a donc de beaux jours devant lui. Le créateur de Timonn compte étendre son réseau à toute l’Afrique de l’ouest et cibler même un marché plus important à l’international, un objectif à sa portée eu égard des avantages que procure cette solution digitalisée de gestion de la petite monnaie.

 

 

Esclaves en Libye : une invention de CNN ?

Monsieur Josey Priscille

Stéphane Zabavy : «ne m’appelez plus Monsieur Josey…Priscille»