in

Côte d’Ivoire : Où en est le pays avec l’épidémie du Dengue ?

L’épidémie de la Dengue a été signalée en Côte d’Ivoire depuis le mois d’Avril.

Cette maladie, aussi appelée « grippe tropicale », a ensuite connu une recrudescence à partir des mois de mai, juin et juillet. Sa présence sur les terres ivoiriennes a mis en alerte maximum les autorités ivoiriennes. Celles-ci ont mis en place des mesures vigoureuses de prévention et de lutte contre cette maladie. Loin d’être éradiquée, la Dengue enregistre encore des cas jusqu’à ce jour.

L’épidémie de la Dengue est présente sur le sol ivoirien depuis au moins cinq mois. Après l’alerte donnée, une lutte a été engagée pour la bouter hors du territoire ivoirien. C’est bien évidemment que nous nous posons la question de savoir : Où en sommes-nous dans la lutte contre l’épidémie de la Dengue ?

Les premières alertes

La Dengue, aussi appelée « grippe tropicale », est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aides. Elle fait aujourd’hui partie des maladies dites « ré-émergentes ». On estime qu’annuellement 50 millions de personnes sont victimes de la Dengue. La forme la plus dangereuse de cette infection est la dengue hémorragique qui tue dans 2,5% des cas. Le premier cas a été détecté le 28 avril dans le district sanitaire de Cocody-Bingerville. Plus tard, des analyses de l’Institut Pasteur confirmeront cette découverte. Dans les jours qui ont suivi, 17 nouveaux cas ont été signalés. Devant l’ampleur de la situation l’Etat de Côte d’Ivoire réagit.

La lutte et la prévention active

Aussitôt informé par les cas de Dengue, les autorités ivoiriennes passent à l’action pour juguler l’épidémie qui se déclare. Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné avait alors déclaré :

« Tous les quartiers seront parcourus et le gouvernement procèdera à la démoustication. Nous espérons de cette façon, mettre fin à l’épidémie ».

C’est dans cet ordre que des équipes sanitaires ont été déployées dans les foyers confirmés. Elles ont pour but de détecter les personnes porteuses de l’agent pathogène afin de les prendre en charge. Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire et l’Institut National d’Hygiène Publique, épaulés par les partenaires internationaux, ont mené une lutte efficace qui a porté ses fruits. Après plus de quatre mois un premier bilan s’impose.

Une disparition certaine de la maladie

C’est à partir du Centre des Opérations d’Urgence de santé publique (COU) que les équipes de l’Institut National d’Hygiène Publique (INHP) ont mené la lutte contre la Dengue. Selon Mr. Daouda Coulibaly, Chef de Service de Surveillance Epidémiologique, « les populations peuvent être rassurées quant à la Dengue ». Il ajoutera ensuite que jusqu’à ce jour il n’y a eu aucun cas de décès parmi les 900 cas signalés dans le district d’Abidjan. Autre nouvelle réjouissance c’est que le nombre des nouveaux cas baisseraient chaque semaine. Enfin Mr. Daouda appelle les populations à autodétruire les gîtes larvaires pour épauler les services sanitaires.
L’épidémie de la Dengue semble visiblement maîtriser par les autorités sanitaires de Côte d’Ivoire. Aujourd’hui à l’abri d’un désastre humanitaire, la population peut enfin respirer. L’Etat ivoirien et les structures sanitaires ont mené un travail d’équipe formidable qui a permis de tenir à distance la Dengue. Après l’exploit contre Ebola, nulle ne doute pas que la Dengue sera vite boutée hors du territoire ivoirien.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : que se passe-t-il entre Arafat et Kaaris ?

Sénégal : L’affaire Assane Diouf continue de susciter la polémique