Coronavirus : vers une seconde vague en Côte d’Ivoire ?

Publicités

Coronavirus en Côte d’Ivoire – A l’échelle mondiale, plusieurs pays de la planète ont déjà connu une seconde vague de la maladie à coronavirus, une seconde vague qui touche durablement les pays de l’Europe. En Afrique de l’ouest, l’on assiste à une résurgence de l’épidémie dans certains pays, en l’occurrence la Côte d’Ivoire ou encore le Burkina Faso voisin. En Côte d’Ivoire, le gouvernement a déjà alerté les populations sur la résurgence de la maladie, sans pour l’heure annoncer de nouvelles mesures de restrictions.

La seconde vague de l’épidémie de Coronavirus va-t-elle toucher l’Afrique ? Si le continent semble avoir relativement bien résisté à la pandémie, l’on observe depuis quelques jours une résurgence des cas dans plusieurs pays. C’est le cas de la Côte d’Ivoire qui a enregistré pour la seule journée du jeudi 210 cas. Au Burkina voisin, la barre de 200 cas de Covid-19 par jour a également été franchie. En conseil des ministres, le gouvernement a attiré encore une nouvelle fois, l’attention des populations sur la nécessité de respecter les mesures barrières face à la résurgence de la maladie. Pour rappel, la Côte d’Ivoire fait partie des premiers pays du continent africain à avoir officiellement approuvé le vaccin contre la Covid-19. Les premières campagnes de vaccination devraient commencer dans le courant du premier trimestre de l’année 2021.

«Depuis trois mois, la Côte d’Ivoire enregistre des taux de positivité inférieure à 5%, qui est le seuil en dessous duquel il est permis de déclarer que l’épidémie est sous contrôle.  Cependant, ces dernières semaines, il est observé une augmentation du nombre de cas de COVID-19. Ainsi, du 29 décembre 2020 au 4 Janvier 2021, 624 nouveaux cas positifs ont été enregistrés avec un taux moyen de positivité de 6,3%, au-dessus des 5%. Durant cette même période, 5 décès sont à déplorer.   Cette tendance à l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 observée ces derniers jours serait liée, notamment à l’arrivée massive de vacanciers venant d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année, au non-respect du port de masque et des autres mesures barrières, telles que la distanciation physique et le lavage des mains.  Il en résulte globalement, à la date du 5 janvier 2021, 22 855 cas confirmés de COVID-19 et 138 décès, soit 0,6%. Le nombre total de guéris est de 22 153, soit 97% de taux de guérison. Le nombre de cas actifs est actuellement de 564. La majorité des cas (97%) se situe dans la région d’Abidjan et est répartie dans toutes les communes d’Abidjan.», lisons-nous dans le communiqué final qui a sanctionné le conseil des ministres de la semaine. A en croire le communiqué, le gouvernement se prépare pour une riposte à cette seconde vague de la maladie à Covid-19 : «Face à cette nouvelle vague de contamination, le Gouvernement a pris les dispositions appropriées afin de tenir la riposte. Ainsi, plus de 570 lits sont disponibles, dont 64 lits de réanimation dans le grand Abidjan, et 406 lits dont 100 lits de réanimation à l’intérieur du pays, soit un dispositif national de prise en charge de 976 lits dont 164 lits de réanimation afin de prendre en charge, à la fois, les cas modérés et les cas graves».

210 cas en une journée

«Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a enregistré ce jeudi 7 janvier 2021, 210 nouveaux cas de Covid-19 sur 4 077 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 89 guéris et 0 décès. A la date du 7 janvier 2021, la Côte d’Ivoire compte donc 23 173 cas confirmés dont 22 301 personnes guéries, 138 décès et 734 cas actifs. Le nombre total d’échantillons est de 271 353.», indique le ministère de la santé dans un communiqué. En mars dernier , face à l’éclatement de l’épidémie, le gouvernement ivoirien avait décrété un couvre-feu, avant d’opter pour la fermeture de plusieurs espaces publics.

Vous pouvez aussi aimer

Publicités