in

Relation ou rencontre extra-conjugale : est-ce la nouvelle tendance ?

Les rencontres extra conjugales sont aujourd’hui fréquentes sur internet et dénotent d’une certaine envie d’expérimenter autre chose et sortir de la routine.

Rencontre infidèle extra-conjugale

 On peut constater par l’augmentation d’avis comme le portail “doctissimo.fr” de la part des internautes un certain engouement sur ces nouvelles pratiques.
Si certains invoquent le besoin de varier, d’autres s’écœurent que des personnes osent étaler au grand jour et sans une once de honte leur infidélité. Il y a quelques mois, le piratage d’un de ces sites pour relation adultère a été piraté, mettant au jour des millions d’abonnés.

Les révélations du succès incontestable et grandissant faites par le site Gizmodo des deux sites de rencontre “extra-conjugale Ashley Madison” et “Rencontreextraconjugales.com” ont sonné comme un coup de massue sur la tête de ceux qui ont toujours cru en la sacralité du couple et partant de la fidélité qui en découle à l’encontre de site . Ces informations apparaissent en revanche comme une lumière jetée sur une pratique peu ou pas du tout connue parce qu’illicite quelque part.

Sommaire

  1. Hommes mariés infidèle
  2. Discrétion et confidentialité
  3. Infidèle : Code à connaitre
  4. Expérience et le plaisir
  5. Ethique et infidélité

Les hommes mariés seraient plus enclins à l’infidélité que les femmes

L’enquête réalisée après la fuite des informations d’Ashley Madison, mais également l’analyse faite sur les membres des plates forme en ligne pour infidèles comme Justeinfideles.com ( la plus connue) montreraient que la plus part des abonnés de ces sites sont des hommes ou plus justement des personnes de sexe masculin. Sur un total de 36,5 millions d’abonnés, seulement 5,5 millions seraient des femmes ce qui représente un taux d’abonnement féminin de 15,6%. Cette proportion se réduit davantage du côté des clients français avec 4,74% d’utilisateurs femmes. Ces chiffres montrent si ce n’est un penchant à l’infidélité des hommes du moins un goût prononcé pour des relations adultères. En outre ce chiffre de 5,5 millions de femmes ne serait pas fiable ou plutôt viable. En effet les 15,6% ne seraient en réalité que des comptes virtuelles pour si l’on se permet l’expression « tenir en haleine les mâles ». Selon le site Gizmodo, la plupart des adresses IP des femmes inscrites remontent au site Ashley Madison lui-même donc le site aurait délibérément gonflé le taux d’inscription féminine pour attirer le plus d’hommes et entretenir la clientèle. Quoiqu’il en soit ces enquêtes prouvent que les hommes ont un penchant plus prononcé aux relations extra-conjugales que la femme, sans doute pour des raisons d’éthique féminine.

La discrétion et la confidentialité sont les crédos

Selon les études menées la plus part des utilisateurs prônent la discrétion voire l’anonymat. Certains vont même jusqu’à supprimer un compte grâce au service payer de suppression de compte. D’abord on ne dit pas grande chose sur soi pour éviter de s’étaler et risquer d’être identifié. « Bonjour, vous êtes complices ? » « Absolument, en toutes circonstances » voilà le type de conversation qu’on retrouve le plus souvent sur les sites de rencontres extra-conjugales. Pour ne pas parler de stichomythie ou de litote, ces répliques sobres visent avant tout à aller à l’essentiel et personne n’ignore ce pourquoi on est là !

Infidélité : code à connaitre

Dans le prolongement des conversations qui se veulent brèves, les utilisateurs se décrivent en quelques mots très expressifs comme « Bonjour je suis X, marié, deux enfants, une belle-mère, un chien, je « cherche une femme mariée et infidèle », complice, discrète, tendre, pour cultiver un jardin secret, sans rien changer dans nos vies respectives, je suis libre les mardis de 12h49 à 14h57. Voulez-vous faire connaissance ? ». Les mots qui circulent le plus souvent sont entre autres « jardin secret », « complicité » ou « rencontre furtive », une sorte de langage communautaire plein de suggestions et directs. Beaucoup d’utilisateurs n’hésitent pas à demander une localisation toute proche du partenaire car la rencontre étant discrète et très sexuelle il n’y a pas risque de se faire prendre ou d’envisager autre chose.

On prône l’audace, l’expérience et le plaisir sans remords

Comme pour afficher leur philosophie les utilisateurs aiment utiliser les citations du genre « Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle » de Paulo Coelho ou « Il vaut mieux avoir des remords que des regrets » d’Oscar Wilde. En reprenant les citations de ces célèbres auteurs, peut être hors contexte mais bienvenues, les utilisateurs tentent d’inciter le partenaire à se décider à l’action et laisser de côté les préjugés qui entravent un épanouissement personnel. Les relations adultères se veulent des aventures, rien que des aventures sans lendemains de personnes qui sentiraient peser sur eux l’énorme poids de la routine. Ainsi, pour varier leur vie sexuelle ils recherchent une partenaire régulière, une femme infidèle ou qui se réclame comme telle pour se satisfaire réciproquement et retourner chacun dans son foyer après l’acte. Il en serait de même donc des femmes dites femmes infidèles qui recherchent un partenaire le plus souvent pour couper l’ennui de leur conjoint et dans ce cas-ci la tendance est à rechercher un autre homme plus efficace plus variant au lit mais le principe reste de ne pas aller plus loin qu’un amour sans lendemain même si l’acte se renouvelle à l’infini.

De la question de l’éthique et de la législation sur l’infidélité conjugale

Dans les pays occidentaux, plus encore qu’ailleurs, l’infidélité est un délit passible d’une lourde peine qui va jusqu’à se voir dépouiller de toute sa richesse au profit de la conjointe si c’est le conjoint qui est en faute ce qui est la majorité des cas. L’on se souvient encore du sort du fameux golfeur Tiger Woods presque ruiné pour une infidélité. La dangerosité de l’acte et le risque encouru poussent les abonnés de ces sites de rencontres extra conjugales à jouer de prudence et de malice millimétrées. Plus encore qu’une question juridique, l’infidélité pose un problème d’éthique car le mariage suppose la fidélité quoiqu’il arrive à son partenaire, ce qui pousse surement les femmes, surement plus soucieuses de cet engagement, à ne pas s’inscrire sur ce genre de sites. Au-delà de ces problèmes, il se pose l’épineuse problématique de l’insatisfaction de la libido masculine qui a sans doute poussé certaines sociétés à adopter la polygamie.
La prolifération des sites de rencontres pour infidèles manifestent d’un mal profond au sein des couples de nos jours. Peut-être qu’il faut une autre approche au lieu des rencontres ou des foyers polygames qui pourraient conduire dans un cercle vicieux. Une approche plus efficace serait dans l’entretien de l’amour avec l’aide d’experts en relation de couple.

Belles femmes Afrique

Top 5 des plus belles femmes d’Afrique

école Côte d'Ivoire top 6

Classement des meilleures écoles de Côte d’ivoire : le top 6 des établissements d’excellence