in

Guinée : les écoles publiques portes closes

La Guinée Conakry est soumis à un climat socio-politique très tendu depuis quelques jours. En cause des élections communales qui ont déjà enregistrées d’importants dégâts matériels mais aussi des victimes humaines.

Guinée école publique fermé

Outre cette atmosphère politique délétère nous avons la paralysie de l’école guinéenne. Les enseignants des établissements publics ont décidé d’entamer une grève illimitée.

Mardi matin, comme constaté sur l’ensemble du territoire guinéen, les écoles publiques sont restées portes closes, après la reconduite de la grève des enseignants hier. Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), n’entend pas bouger d’un iota sur ses revendications. La balle serait dans le camp du président Alpha Condé, qui reçoit son homologue sierra léonais, Ernest Bai Koroma, ce mardi 13 février à Conakry.

Toutes les écoles fermées ce matin

Comme constaté ce matin, dans la capitale ainsi qu’à l’intérieur du pays, les établissements publics ont fermé pour répondre au mot d’ordre de grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Le SLECG a reconduit la grève hier après que tous les élèves ont été contraints de rentrer chez eux. Il n’y avait rien à voir à l’école ce jour-là. A peu près toutes les villes ont entièrement suivi cette protestation initiée par le SLECG. Seule la ville Kankan aurait partiellement observé la grève du fait des intimidations. A Nzérékoré aussi les autorités préfectorales auraient enjoint les responsables d’écoles et les enseignants à reprendre le chemin des classes. Malheureusement, ce mardi matin, selon les correspondances de certains organes de presse, c’est la paralysie. Seuls quelques établissements privés continueraient de donner des cours, mais dans la peur, dit-on. Ils redoutent de se faire déloger comme hier, et plus brutalement.

Les enseignants n’entendent plus se laisser faire

Au nom des enseignants des établissements publics de Guinée, le SLECG s’est dit satisfait de la première journée de grève nationale. Selon lui, le mouvement aurait été suivi à « 98% » par les établissements publics et privés. Le SLECG a aussi affirmé la détermination de tous les enseignants à aller jusqu’au bout de cette grève illimitée. Le porte-parole du syndicat, Aboubacar Soumah, a réclamé l’amélioration immédiate des conditions de vie de tous les enseignants du pays. Selon lui, ils ne se laisseront plus dupés par le gouvernement qui essaierait de jouer la montre, à l’approche des examens scolaires. Cette fois ci ils demandent gain et cause maintenant même tout en exhortant les parents à retenir leurs enfants à la maison.

Une situation socio-politique embrasée

Au moment où la grève menace de paralysie l’éducation nationale, les élections communales jettent la Guinée dans des soubresauts majeurs. Depuis quelques jours des violences, relatives aux résultats électoraux, endeuillent des familles. Dans la journée de ce lundi, l’on aurait dénombré au moins 2 morts, essentiellement des élèves, et d’importants dégâts matériels. L’opposant Cellou Dalein Diallo a, pour sa part, dénoncé ces violences ainsi que les fraudes qu’auraient orchestrées le pouvoir en place. C’est dans ces circonstances que le président, Alpha Condé, reçoit, ce jeudi, le Chef d’Etat de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma. Au cours de cette visite il sera question de renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre leurs deux pays.
Le front social et politique de la Guinée Conakry s’embrase sans que des solutions ne pointent à l’horizon. Le secrétaire général du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, Mohamed Bangoura a affirmé à la presse que cette grève ne s’arrêtera qu’avec la satisfaction entière de leurs revendications. Avec les événements politiques il est à craindre que le mouvement d’humeur se radicalise et prenne des relents politiques. Son Excellence Monsieur Alpha Condé ferait mieux de jeter de l’eau sur les braises ardentes pendant qu’il est encore temps.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Aveux du meurtrier d'Alain Chapo

Meurtre d’Alain Chapo : son conjoint est passé aux aveux

Cinquante Nuances plus claires

Cinquante nuances plus claires : Quand le passé menace l’amour