Examen à grands tirages : Kandia Camara annonce un réaménagement du calendrier

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

EXAMENS SCOLAIRES 2019 – Avec près de deux mois de retard perdus dans la grève des enseignants, le réaménagement du calendrier des examens à grand tirage cette année était quasiment une évidence. Mais tous les candidats ne seront pas concernés par ce changement annoncé par la ministre de l’éducation nationale lundi soir en conférence de presse.

Après deux mois d’arrêt de cours, la Cosefci a décidé de réinstaurer son mot d’ordre de grève à compter de ce mardi 14 mai. A un mois de la tenue des examens, le respect de ce mot d’ordre aura sans le moindre doute des répercussions sur la préparation des élèves pour les examens, étant donnés qu’ils doivent impérativement achever les programmes pour affronter sereinement les examens à grand tirage. C’est donc sans surprise que la ministre de l’éducation nationale a annoncé un réaménagement du calendrier pour cette année scolaire. Mais seuls les candidats au test d’entrée en classe de sixième auront droit à un peu plus de temps pour se préparer. Pour les candidats du BEPC et du Baccalauréat, les épreuves se tiendront aux dates indiquées en début d’année.

Une nouvelle plane depuis la semaine dernière sur la tenue des examens à grands tirage cette année. Après un mois de discussion, la Cosefci a décidé de reconduire sa grève des enseignants à compter de ce mardi 14, jusqu’au 17 mai prochain, une grève renouvelable selon le responsable de la branche syndicale. Après avoir affronté les épreuves physiques, les élèves en classe d’examen attendent donc les épreuves orales et écrites. Mais avec le nouveau mot d’ordre instauré par le syndicat dirigé par Pâcome Attaby, il y’a de fortes chances que cette nouvelle grève ait des répercussions sur les examens à venir. Face à cette situation, la ministre de l’éducation nationale a décidé de prendre certaines mesures pour ‘‘sauver’’ l’année scolaire en cours. En réponse à la rétention des notes par les enseignants, Kandia Camara a annoncé un nouveau découpage de l’année scolaire, qui passe de trois trimestres à deux semestres : «Les arrêts incessants des cours dans les établissements ont eu un impact négatif considérable non seulement sur le rythme des apprentissages, mais également sur le contrôle continu et les évaluations sommatives internes.  Il y a donc nécessité de prendre des mesures règlementaires et pédagogiques dans l’intérêt supérieur de l’élève et pour que le système éducatif ivoirien reste conforme aux standards et normes internationaux en matière de quantum horaire et de base curriculaire par discipline d’enseignement. Ainsi, après examen de la situation, j’annonce ici les réaménagements suivants : Le découpage de l’année scolaire. Dans l’enseignement général, l’année scolaire va fonctionner en deux semestres au lieu de trois trimestres. Dans l’enseignement technique et la formation professionnelle, le mode de fonctionnement ne change pas (semestres)». Outre la mise en place d’un nouveau découpage de l’année, Kandia Camara a annoncé un réaménagement du programme des examens. Mais ce réaménagement ne concerne que les plus jeunes, à savoir les candidats du CEPE qui ont désormais plus d’un mois et demi avant d’affronter le CEPE.

> Je regarde  Bepc 2019 Côte d’Ivoire : des candidats et professeurs emprisonnés pour fraude

Nouveau calendrier des examens

«Les dates des examens scolaires : Les changements concernent le CEPE qui se déroulera désormais le lundi 1er juillet 2019 au lieu du 5 juin comme initialement annoncé.  Les dates des examens du BEPC et du BACCALAUREAT restent inchangées. Du 17 au 21 juin pour le BEPC et du 8 au 12 juillet pour le BAC. Comme vous le constatez, ces changements interviennent pour juguler les conséquences des grèves afin de créer les conditions, les meilleures de succès de nos élèves. Ce faisant, notre département ministériel, prendra toujours ses responsabilités pour sauvegarder le droit à l’éducation et à la bonne formation de l’enfant ivoirien.», a fait savoir la première responsable de l’éducation nationale.

Vous pouvez aussi aimer

>