Accueil SOCIETE Koumassi : une nouvelle gare routière pour les transporteurs

Koumassi : une nouvelle gare routière pour les transporteurs

Gare routiere cotedivoire

Gare de transport à Koumassi – désormais, les habitants de la commune de Koumassi n’auront plus à se faufiler entre les voitures pour rallier la gare principale qui était auparavant située à l’entrée de la commune, plus communément appelée le grand carrefour. Sous la houlette du maire Ibrahim Cissé Bacongo, une nouvelle gare routière est depuis quelques mois en construction. Située à proximité du commissariat du 36e arrondissement, cette nouvelle gare de transport contribuera à la fluidité de la circulation au grand carrefour de la commune de Koumassi. Mais les transporteurs devront s’armer de patience avant de regagner ce nouvel espace spécialement aménagé pour ceux par le nouveau maire de la commune.

En l’espace d’un an, plusieurs chantiers ont été amorcés par le maire de la commune de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo, par ailleurs député de ladite circonscription. Outre les voiries, le maire de la commune s’est aussi attaqué à un problème majeur qui concerne les transporteurs de la commune, à savoir l’aménagement d’une gare routière moderne. Occupant le grand carrefour de Koumassi, les transporteurs ont été invités à quitter l’espace pour une plus grande fluidité dans cette zone stratégique. Et depuis quelques mois, la zone qui servait de stationnement aux transporteurs de la commune a été dégagée manu militari, bien avant l’achèvement des travaux de la nouvelle gare. Cette décision a été prise par le maire de la commune suite à une grosse bagarre rangée entre syndicalistes issus du milieu des transports. Outre la fermeture de l’ancienne gare, le maire a aussi pris un décret interdisant les activités syndicales dans le domaine du transport, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Les travaux de construction de la nouvelle gare routière de la commune de Koumassi avancent à grands pas. Après discussion avec les conducteurs et syndicats de transport, Cissé Ibrahim Bacongo a décidé de délocaliser l’ancienne gare de transport de la commune qui était située au grand carrefour, à l’entrée principale de Koumassi. Si aucune date butoir n’avait été donnée aux transporteurs pour libérer l’ancien espace occupé, le maire a dû accélérer le processus de déguerpissement des transporteurs par la force des choses. Au mois de juin, une grosse bagarre éclatait entre groupes de syndicats affiliés au domaine du transport. Il aura fallu une intervention musclée des éléments de forces de l’ordre pour remettre de l’ordre dans la commune et garantir la sécurité des administrés après cette violente bagarre. L’intervention de la police s’est soldée par l’interpellation du principal responsable syndicaliste de la commune de Koumassi, comme nous l’a fait savoir le préfet d’Abidjan dans son communiqué : «Suite aux violences entre groupes de transporteurs à Koumassi le lundi 10 Juin 2019, les concernés ont été invités par mes soins à l’effet de prendre connaissance des premières mesures urgentes prises : 

-Fermeture des gares situées au Grand Carrefour de Koumassi à partir de ce jour 12 Juin 2019, fermeture renforcée par un arrêté municipal 

-Stationnement permanent des forces de l’ordre en ces endroits et interpellation immédiate de tout fauteur de troubles à l’ordre public ou pour non respect des consignes municipales. 

-déferrement effectif auprès du Parquet de 5 personnes présumées impliquées dans les violences du lundi 10 Juin 2019; les enquêtes continuent pour identifier tous les autres auteurs de ces violences». Et depuis lors, les transporteurs de la commune de Koumassi exercent tant bien que mal, privés de la principale gare routière. Et ce débarquement soudain des transporteurs est une situation pénible pour les usagers des moyens de transports en commun, surtout les travailleurs.

> Lire aussi  Bepc 2019 Côte d’Ivoire : des candidats et professeurs emprisonnés pour fraude

Une nouvelle gare sans gnambros ?

Vu l’état d’avancement des travaux de la nouvelle gare routière de Koumassi, les transporteurs de Koumassi devraient pouvoir occuper l’espace dans quelques mois. Cette nouvelle gare est un signe de soulagement pour les transporteurs, puisque les gnambros qui percevaient des droits sur chaque véhiculent n’y seront pas. La question est de savoir si le stationnement dans cette nouvelle gare de transport sera payant ou gratuit. C’est le grand mystère autour de cette question pour l’instant.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.