Accueil SOCIETE Trucage de compteurs CIE : un député fait des propositions

Trucage de compteurs CIE : un député fait des propositions

Compagnie Ivoirienne d’électricité – Dans le souci de réduire leur consommation d’électricité, certains clients de la CIE font appel à des techniciens pour procéder à quelques réglages sur leur compteur. Et très souvent, le trucage n’échappe pas aux agents de la compagnie ivoirienne d’électricité, formés et dotés de matériels adéquats pour détecter toute irrégularité sur l’installation d’un abonné. Et lorsque des cas de fraude sont détectés par les agents, les premières victimes sont le plus souvent les usagers des compteurs qui pour retrouver la liberté, doivent s’acquitter d’une amende bien souvent au-delà de leurs moyens.

En Côte d’Ivoire, la compagnie ivoirienne d’électricité poursuit sans relâche ses efforts contre les fraudes. Les contrôles ont désormais lieu de nuit comme de jour, et bien souvent sans que les personnes visées n’aient le temps de voir venir les agents de la Cie. Les usagers des compteurs qui recourent à cette pratique se retrouvent souvent des dans situations compromettantes, lorsque les contrôleurs confirment la fraude. Ceux-ci sont directement embarqués et ne seront libéré qu’après le paiement d’une lourde amende qui est souvent hors de leur portée. Le député ivoirien Touré Alpha Yaya, ancien proche de Guillaume Soro, a proposé quelques alternatives pour mettre fin à cette pratique. Pour l’élu ivoirien, la compagnie ivoirienne d’électricité devrait plutôt accentuer ses efforts sur les vrais coupables de cette situation, à savoir ceux qui procèdent au trucage des compteurs de la compagnie d’électricité.

En Côte d’Ivoire, la fraude à l’électricité représente un énorme manque à gagner pour la CIE, la compagnie charger de la distribution du courant dans les foyers et ménages du pays. Mais certains ménages, visiblement pour des raisons financières, ont souvent recours à des électriciens pour falsifier leur compteur, dans le but de baisser leur consommation, et tout naturellement leur facture de courant. Mais les contrôleurs ne laissent aujourd’hui aucun répit à ces fraudeurs. Et les usagers du compteur truqué sont le plus souvent les premières personnes qui subissent la rigueur de la loi. Si les contrôles d’usage révèlent que votre compteur a été truqué, vous êtes directement embarqué et ne serez libéré qu’après le paiement d’une amende qui peut dépasser souvent les 500 milles francs Cfa, une amende que le député ivoirien Touré Alpha Yaya a vivement dénoncé : «J’ai été peiné de voir plusieurs de mes parents interpellés par la gendarmerie et les contrôleurs de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) sous prétexte que les compteurs électriques seraient truqués. C’est l’occasion de lancer un appel à nos parents qui sont plus victimes que coupables de cette pratique répréhensible. En effet, chers parents ceux qui vous proposent de régler vos compteurs électriques pour diminuer votre consommation sont ceux-là mêmes qui vous dénoncent aux agents de la CIE moyennant une commission. La CIE serait-elle à la base de cette anarque ? Nos parents souffrent, leur demander de payer une amende qui varie entre 500.000 et 1000.000 FCFA n’est pas juste».

Poursuivre les vrais auteurs

Pour le député ivoirien, la compagnie ivoirienne d’électricité ne devrait pas uniquement se contenter de traquer les propriétaires de compteurs truqués. Pour Alpha Touré, «Au lieu de les arrêter, il serait judicieux de poursuivre ceux qui font les truquages. Car, ce sont eux qui encouragent nos parents à truquer leurs compteurs électriques. Puisque s’il n’y avait personne pour traficoter les compteurs, il n’y aurait pas de truquage. Pour autant, je ne méconnais pas la responsabilité de ceux qui font appel aux techniciens. C’est pourquoi, je voudrais dire à ceux qui fraudent l’électricité que ce n’est pas bien. C’est un acte incivique. Je leur demande donc d’arrêter. Nourrissons nos enfants dans la droiture et la rectitude. Frauder l’électricité dans nos ménages, c’est nourrir notre progéniture dans le péché. Un parent doit donner le bon exemple à ses enfants par sa conduite. L’exemplarité des ascendants est une condition indépassable de la bonne conduite de leurs descendants.», a indiqué l’élu ivoirien ce jeudi, concernant la fraude à l’électricité qui reste toujours une réalité en Côte d’Ivoire.

> Lire aussi  Salon des infrastructures d’Abidjan 2016: La durée de vie des routes sera prolongée

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.