Côte d’Ivoire : réouverture des aéroports de l’intérieur

Pandémie de Coronavirus – selon une information transmise par la Sodexam, l’ensemble des aéroports du pays devrait reprendre du service à compter du vendredi 26 juin 2020, une décision qui intervient dans le cadre de l’assouplissement des mesures de lutte contre la maladie à Covid-19. A ce jour, le pays totalise plus de 8000 cas confirmés pour près d’une soixantaine de décès. La reprise du trafic sera soumise à certaines conditions. Les voyageurs devront par exemple disposer d’un laissez-passer avant d’embarquer pour les vols. Pour l’heure, cette reprise du trafic aérien ne concerne que les aéroports du pays.

La fermeture de l’espace aérien en Côte d’Ivoire a été l’une des premières mesures prises par les autorités dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus. Depuis le mois de mai, le pays a officiellement entamé son déconfinement, un déconfinement qui se fait de manière progressive. En attendant l’ouverture définitive de l’espace aérien ivoirien, les aéroports du pays seront de nouveau opérationnels dès le vendredi 26 juin 2020. L’information a été rendue publique par Jean-Louis Moulot, le directeur de la Sodexam, société chargée de la gestion des aéroports en Côte d’Ivoire. En raison de la crise sanitaire, une vaste opération de désinfection des lieux aura lieu avant la réouverture des aéroports du pays. Tout en assurant progressivement le trafic, la Sodexam entend également veiller au respect des mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Ainsi, les voyageurs devront disposer de laissez-passer avant d’être embarquer à bord des avions. Ce jeudi 25 juin se tient un conseil national de sécurité à l’issue duquel la réouverture des espaces aériens du pays devrait être confirmée.

«Le Directeur Général de la SODEXAM annonce la reprise des activités sur les aéroports de l’interieur du pays pour le vendredi 26 juin 2020.  En raison de la crise sanitaire du COVID-19 et des dispositions prises par le Conseil National de Sécurité (en sa session du 20 mars 2020 ), qui a entrainé le confinement du grand Abidjan, il avait été décidé la fermeture des aéroports de l’intérieur du pays.  Pour cette reprise, la SODEXAM a mis en place un dispositif sanitaire permettant non seulement de réduire la propagation de la pandémie mais aussi de maintenir la continuité de l’exploitation.  Il s’agit notamment la désinfection de l’ensemble de ses installations aéroportuaires, de la formation de ses équipes, ainsi que la mise en œuvre des réaménagements techniques idoines, conséquences de l’application des mesures barrières. Ces réaménagements concernent principalement, la pose de marquage au sol et de façades en plexiglass aux comptoirs d’accueil.», rapporte la Sodexam dans un communiqué. Depuis le mois de mars, la Côte d’Ivoire avait décidé de fermer son espace aérien, en vue de lutter contre la propagation de la pandémie. Les frontières maritimes et terrestres sont également restées fermées pour éviter la propagation de la maladie sur le territoire ivoirien.

Laisser-passer obligatoire

Malgré la reprise du trafic aérien au niveau local, les voyageurs devront au préalable disposer d’un laissez-passer avant d’embarquer : «Après toutes ces actions le Directeur Général de la SODEXAM annonce donc la réouverture des aéroports de Bouaké, Man, Odienné, Korhogo et San-Pédro pour le vendredi 26 juin 2020.  Jean-Louis Moulot, rassure les usagers de ces aéroports desservis par la compagnie aérienne nationale, que ceux-ci sont prêts à les accueillir dès le vendredi 26 juin 2020.  Toutefois en raison des mésures d’isolement du grand Abidjan, il faudra se munir d’un laisser passer afin de pouvoir embarquer sur un vol à destination de ces aéroports et se présenter au moins 3 heures avant l’heure de départ. Conformément aux exigences sanitaires liées à la pandémie à coronavirus, le port du masque est désormais obligatoire pour avoir accès aux aéroports et la température sera prise à l’entrée.», rapporte la Sodexam. A ce jour, la Côte d’Ivoire a enregistré plus de 8000 cas de maladie à coronavirus pour près de soixante décès officiels de la Covid-19.

Vous pouvez aussi aimer