Basculement des numéros téléphoniques : l’ARTCI met en garde contre certaines applications

Passage à 10 chiffres – A compter du 31 janvier 2021, les numéros de téléphone en Côte d’Ivoire passeront officiellement de 8 à 10 chiffres. L’information a été rendue publique le mois dernier par l’Autorité de Régulation des Télécommunications en Côte d’Ivoire, en abrégé ARTCI. Pour chaque opérateur présent sur le marché ivoirien, un préfixe sera nécessaire pour matérialiser cette transition vers les dix chiffres. Mais cette situation inquiète certains usagers des téléphones mobiles, notamment sur la question du basculement.

Le basculement des numéros téléphoniques en Côte d’Ivoire sera une réalité dans quelques semaines. La Haute Autorité chargée de réguler le marché de la télécommunication en Côte d’Ivoire, est en campagne depuis le mois de décembre, pour inviter usagers à se préparer à cette transition. Concrètement, il s’agira de passer de 8 à 10 chiffres pour les numéros téléphoniques, grâce à l’ajout d’un préfixe spécifique à chacun des trois opérateurs présents sur le marché de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire. Pour aider les utilisateurs de téléphone dans cette transition, plusieurs applications sont déjà proposées sur le marché, une situation qui a poussé l’ARTCI à rompre le silence sur le processus de basculement des numéros de téléphone à compter du 31 janvier 2021. Dans son communiqué, la Haute Autorité de Régulation des Télécommunications en Côte d’Ivoire a déclaré qu’elle n’avait à cette date mandaté aucune application pour le processus de basculement des numéros téléphoniques.

Nombreux étaient les usagers de téléphonie mobile qui s’interrogeaient sur les raisons du basculement des numéros à 10 chiffres, une question à laquelle l’ARTCI n’a pas manqué de répondre : «Pourquoi ce changement de 8 à 10 chiffres ? Nous passons de 8 à 10 chiffres parce que l’ancien plan de numérotation à 8 chiffres est arrivé à saturation. Il est saturé parce que la capacité de ce plan en numéros mobiles (49 000 000) ne permet pas de satisfaire aux besoins en numéros mobiles de certains opérateurs. Cette situation de saturation à laquelle, nous faisons face depuis Aout 2015, nous a d’ailleurs contraints à attribuer des numéros mobiles commençant par les préfixe « 8 » et « 9 » aux opérateurs, alors que ces numéros étaient prévus pour les autres services. La résultante est que nous n’avons plus de numéros à attribuer aux opérateurs mais aussi le fait que les abonnés ont du mal à identifier l’opérateur du numéro. Le taux d’occupation des opérateurs selon les prévisions de numéros faites à la conception du plan actuel à huit (8) chiffres est de : MOOV —-> 55.2 % Orange —-> 100 % MTN —-> 100%.». Outre ces explications, la Haute Autorité a par ailleurs mis en garde les usagers contre certaines applications de basculement des numéros téléphoniques. Sur la toile, plusieurs applications téléchargeables sur Playstore vous proposent d’actualiser votre répertoire en faisant basculer automatiquement vos contacts vers la nouvelle numérotation qui entrera en vigueur dans quelques semaines.

La déclaration de l’ARTCI au sujet des applications de basculement

«Des applications téléchargeables sont mises à disposition du public pour faciliter la conversation des numéros téléphoniques nationaux à huit (08) chiffres contenus dans les smartphones au format de numéros téléphoniques à dix (10) chiffres qui rentrera en vigueur à partir du 31 janvier 2021 à 00 heure. Par ailleurs, l’ARTCI rassure les usagers des services de télécommunication qu’elle mettra à leur portée, une application prenant en compte des dispositions et principes sus-évoqués. Cependant, le régulateur précise qu’à ce jour, elle n’a mandaté aucune entreprise pour agir en son nom en ce qui concerne de telles applications, en dehors des opérateurs de téléphonie qui le font pour leurs propres abonnés.   Enfin, l’ARTCI en appelle à la vigilance de tous et invite la population à consulter régulièrement son site internet (www.artci.ci ou le site pnn.artci.ci ainsi que ses réseaux sociaux pour s’informer des dispositions pratiques relatives au changement du Plan National de Numérotation.», explique l’Artci dans son communiqué.

Vous pouvez aussi aimer