Accidents de circulation : les statistiques alarmantes du GSPM

Publicités

Intervention des sapeurs pompiers – le groupement des sapeurs-pompiers militaires a rendu public ses statistiques liées à ses nombreuses interventions durant le mois de mars. Les chiffres restent encore inquiétants, en raison d’une forte recrudescence des accidents de circulation, notamment dans la capitale économique ivoirienne. Le GPSM a officiellement recensé plus d’une trentaine de décès au mois de mars.

Les statistiques des interventions du GSPM pour le mois de mars viennent de tomber. Le groupement des sapeurs-pompiers a été visiblement beaucoup sollicité durant le mois dernier pour des interventions, notamment lors des accidents de circulations. Selon les stats dévoilées par le GSPM, les accidents de circulation constituent une grande part des interventions du mois de mars. Face à la recrudescence des accidents de circulation, le ministère des transports avait aussitôt réactivé sa commission disciplinaire, chargée de sanctionner les chauffeurs reconnus coupables d’accidents majeurs dans la circulation. Si des centaines de permis de conduire ont été déjà retiré à des conducteurs, les routes ivoiriennes continuent encore de faire des victimes, comme l’on a pu le constater pour le mois d’avril, notamment lors du week-end pascal. Des milliers d’ivoiriens avaient quitté la capitale économique pour passer le week-end pascal en famille. Malheureusement, tous ne sont pas rentrés sains et saufs après les festivités.

Pour le mois de mars 2021, le groupement des sapeurs-pompiers militaire a recensé plus de 2400 interventions, principalement constituées d’accidents de circulation : «Le mois de mars 2021 s’achève avec 2453 interventions au total, soit une moyenne journalière de 82 interventions. Les compagnies d’Abidjan avec  respectivement 839 pour la 1ère  Cie (Indenié) , 487 pour la 4ème Cie (Yopougon) et 378 pour la 2ème Cie (Zone 4) réalisent les plus grands nombres d’interventions.  A l’intérieur c’est la compagnie de Bouaké (3ème) avec 252 sorties qui arrive en tête. La 6ème Cie basée à Korhogo réalise quant à elle 179 interventions, tandis que la 5ème Cie à Yamoussoukro enregistre 128 interventions, le détachement de Bingerville 141 et la 7ème Cie de N’zianouan 49. En Abidjan, les communes de Yopougon, Cocody, Abobo et Adjamé enregistrent les plus grands nombres d’interventions. Comparativement au mois de mars 2020 où 2468 interventions ont été faites, une baisse de 0.61% a été constatée. Concernant les victimes, 2253 ont été transportées durant ce mois de mars, 352 ont refusé de se faire évacuer et 34 décès ont été constatés. 85,41 % des victimes sont dus à des accidents de la circulation.  Pour ce qui est des évacuations, 12,21%des victimes ont été adressées au CHU de Bouaké,9,32% au CHR  de Korhogo,9,01% au CHU de Treichville, 6,48% au CHR de Yakro, 5,28% à l’Hôpital Militaire d’Abidjan, 4,70% à l’hôpital général d’Abobo sud,4,22% au CHU de Cocody et 3,06% au CHU d’Angré. Le reste des victimes à été pris en charge par les hôpitaux généraux et les structures sanitaires de proximité. Les principales causes des interventions restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 63,27% des sorties, suivis des transports de malades avec 8,56%, et des feux avec environ 8,36%. Parmi les feux, 100 concernent les maisons, 46 sont à caractère électrique, 18 intéressent les voitures,14 les magasins, et 12 les bouteilles de gaz à usage domestique», rapporte le groupement des sapeurs-pompiers dans son bilan des interventions.

Week-end pascal meurtrier

Les pertes en vies humaines dans les accidents de circulations risquent de connaitre une recrudescence pour le mois d’avril, notamment en raison du week-end pascal qui a été particulièrement meurtrier en Côte d’Ivoire : «De nombreuses familles endeuillées en ce week-end de la Pâques.  Un bilan lugubre qui doit tous  nous interpeller. Du samedi 03 avril 08h00 au mardi 06 avril 07h59: Total interventions : 296 ( dont 210 accidents de circulation) Victimes évacuées : 360 Évacuations refusées: 11 Victimes décédées : 29 Total victimes: 400.», laisse entendre le GSPM. Les ivoiriens attendent désormais un durcissement de ton du ministère des transports face à la recrudescence des accidents.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités