in

Les pertes blanches ou leucorrhées

Les sécrétions vaginales un sujet qui démange intimement

Avec les pertes blanches la plus part des femmes vivent des situations dérangeante. Les femmes n’osent pas en parler car le sujet est trop sensible voir même trop intime. Il est parfois considérer comme un sujet tabou. Alors nous allons essayer de faire la lumière sur cette zone d’ombre afin que mes dames vous puissiez en parler sans toutefois être gêner.

Qu’est-ce que les pertes blanches et quels rôles jouent elles ?

Les pertes blanches aussi appelées leucorrhées sont des secrétions vaginale produit par le vagin et l’utérus dont l’apparition se fait naturellement dès l’âge de la puberté et dure toute la vie. Elles sont de couleur blanche- jaune et sont présentent à l’entrée de la vulve. Les écoulements varient d’une femme à une autre. Certaines ont des d’abondant écoulement d’autres de léger. Mais l’on peut constater l’augmentation du flux trois (3) jours avant la période d’ovulation ainsi qu’au cours de la grossesse. L’observation de l’augmentation de ces flux-là est utilisée par certaines femmes comme méthode de contraception (contraceptif naturel).
Les pertes blanches ont pour rôle de lubrifier le vagin contre les sécheresses ainsi que de permettre aux spermatozoïdes de remonter jusque dans l’utérus et de le féconder pendant la période d’ovulation.
Par ailleurs si les sécrétions gène l’on peut faire une toilette intime quotidienne ou porter des protèges slip pour éviter la sensation d’humidité.

Quand doit-on s’inquiéter ?

La sonnette d’alarme doit être tiré lorsque les pertes blanches sont signe de pathologie c’est-à-dire quelles subissent un quelconque changement. Quand les pertes blanches sont de couleur marron, verdâtre ou encore jaunâtre. Sont malodorante ou changent d’aspect c’est-à-dire deviennent grumeleuse, mousseuses… Ces symptômes peuvent s’accompagné de démangeaisons, de brûlure voir de douleur au bas ventre ou alors de fortes douleur lors de l’acte sexuel. Ils peuvent être des signes annonciateur d’une infection vaginale tel que la mycose. Dans ces cas-là, consulter un gynécologue devient un impératif.

Comment les pathologies liées aux pertes blanches surviennent-elles ?

Ces pathologies peuvent avoir différentes causes. Elles peuvent être du a des germes transmises pendant des rapports sexuelles, ou apparaitre suite à la prise d’antibiotiques qui ont éliminé les bactéries utiles au bon fonctionnement du vagin et fait place à des germes dites « opportunistes ». Elles peuvent subvenir aussi suite au port de pantalon ou de sous-vêtement trop serré ou encore après la piscine.

Comment soigne-t-on le  Leucorrhées ?

Leucorrhées est normales car ils est la manifestation du vagin qui s’auto-nettoie donc ne peuvent etre soigné. Par contre la quantité de l’écoulement peut etre considérablement réduite par l’utilisation des contraceptifs hormonaux (pilules…). Lorsque vous êtes sous ses contraceptifs vous n’ovuler pas alors les secrétions sont moindre. Mais lorsqu’elles sont pathologiques elles peuvent se traiter en automédication quand les symptômes sont connus. Le traitement se résume à un ovule antimycosique ou encore à un traitement minute par voie orale. Mais en cas de récidive contacter immédiatement un gynécologue

Boko Haram sur le point de tuer 50.000 enfants au Nigéria

Comment avoir de beaux cheveux crépus et sains