in

Cameroun : l’actualité sportive

L’ actu sportive au Cameroun est dans tous ses états en ce moment.

Entre déconvenue des éliminatoires de la coupe du monde 2018 et résolution de la crise à la Fecafoot, les autorités préparent la CAN à domicile. Le football camerounais se trouve en ce moment au cœur d’importants mouvements visant à assainir le milieu.

En effet sur la table, repose le dossier Hugo Broos, mais surtout la normalisation d’une fédération mal en point depuis des années.
Dans le même temps le pays prépare activement la Coupe d’Afrique des Nations prochaine. L’heure est à la construction des infrastructures devant accueillir cet important évènement. C’est sans doute une façon de faire mentir tous ceux qui doutent encore de la capacité du Cameroun d’organiser cette CAN.

Hugo Broos, une équation insoluble

Depuis l’élimination du Cameroun à l’issue de la double confrontation qui l’opposait au Nigeria, le sélectionneur Hugo Broos est jeté aux gémonies. On lui reproche ses choix sportifs et surtout sa manière de manager l’équipe des Lions. Bien que sévèrement critiqué l’homme trouve une parade pour jeter la faute sur certains de ses joueurs comme son attaquant Christian Bassogog. Pour les supporters c’est intolérable que le DTN ne prenne pas ses responsabilités au lendemain de cette élimination intolérable. Beaucoup souhaitent son départ pendant qu’il est encore temps. Cependant, même l’instance chargée de statuer sur son cas traverse une crise.

L’urgence d’un comité de normalisation

L’actualité sur le Fecafoot, c’est-à-dire la fédération camerounaise de football, est en crise depuis au moins trois bonne année. Son président Tombi A Roko est contesté depuis son élection et cela engendre un climat conflictuel entre les parties en présence. Ce bicéphalisme à la tête de la Fecafoot pénalise de facto le dynamisme de ses actions en faveur du football camerounais. Ce mercredi 6 septembre 2017, des émissaires de la FIFA et de la CAF sont arrivés à Yaoundé pour mettre en place un comité de normalisation de la Fecafoot. Les membres de ce comité devront assurer une période transitoire avant la nouvelle élection. Ce mandat s’étalera sur six mois et visera à gérer les affaires courantes de la Fecafoot. Les membres de ce comité seront nommés par la délégation de la FIFA et de la CFA et ils se chargeront d’organiser de nouvelles élections dès l’année prochaine.

La construction des infrastructures a bel et bien débuté

La construction des stades pour la Coupe d’Afrique des Nations a commencé depuis quelques jours. Le premier stade dont les travaux ont commencé est celui du complexe sportif de Japoma. Pour vérifier l’effectivité des travaux, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, s’est rendu à Japoma ce mardi 5 septembre. La construction avait bel et bien débuté sous la supervision de l’entreprise turque chargée de ce stade. Près de 650 employés, dont 450 Camerounais, seraient pied d’œuvre tous les jours, sans arrêts. Selon les informations recueillies, la construction du stade de la Réunification de Douala commencera sous peu comme le reste des édifices prévus.
C’est le grand remue-ménage dans le football camerounais actuel. L’heure est au grand changement pour entrevoir plus sereinement l’avenir. L’assainissement de l’instance dirigeante et les changements au sein de l’équipe nationale s’imposent pour préparer, dans de bonnes conditions, la CAN 2019 au Cameroun. Souhaitons maintenant que le football camerounais se remette très rapidement de ses déboires et de ce désordre qui le mine.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Education Bénin : longue tradition d’excellence scolaire

Sport Côte d’Ivoire : Les Eléphants de Côte d’Ivoire ou l’art de se compliquer la tâche