in

Bénin : les écureuils du Bénin sont freinés dans leur ardeur par les Sénégalais

Les écureuils du Bénin sont redescendus sur terre hier après leur défaite face aux Lions de la Teranga.

En effet, pour leur première journée de la coupe de l’UFOA, la sélection nationale du Benin avait battu les Eléphants de Côte d’Ivoire. Cet exploit donnait de solides raisons aux Ecureuils pour la suite cde la compétition. Le plus gros étant fait il ne restait plus qu’à conforter sa place en vue d’une qualification pour les quarts de finale. Pourtant les choses ne seront pas aussi faciles que prévu.

L’équipe nationale du Benin engagée pour l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de Football est revenue sur terre ce dimanche 17 septembre. Les Lions de la Teranga n’ont fait qu’une bouchée des Ecureuils du Benin qui devront maintenant attendre la dernière journée pour se qualifier comme la plus part des sélections de la poule B d’ailleurs.

Une belle victoire qui promettait des lendemains meilleurs

La coupe de l’UFOA est une compétition régionale qui oppose, depuis 2004, les sélections nationales des pays de l’Afrique de l’ouest. Elle ne concerne que les joueurs évoluant dans les championnats locaux. Cette année la compétition se tient au Ghana et le Benin loge dans la poule B aux côtés de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Sénégal. Pour sa première rencontre, le Benin s’est imposé sur un score étriqué d’un but à zéro contre les Eléphants de Côte d’Ivoire. Grâce à ce but inscrit à la 40e minute de jeu par Charbel Gomez, les Ecureuils du Benin avait pris la tête de la poule avec le Niger vainqueur du Sénégal 2 buts à 1. Dès lors les Béninois avaient commencé à nourrir de plus grandes ambitions qu’une participation honorable. En effet il y avait de bonnes raisons d’espérer pour la suite avec une équipe qui a globalement maîtrisé les Eléphants de Côte d’Ivoire, considéré comme l’un des gros morceaux du championnat. Pourtant rien ne se passera comme prévu face au Sénégal ce dimanche.

Les Lions de la Teranga écrasent les Ecureuils du Bénin

Pour le compte de la 2e journée de la poule B, les Ecureuils du Benin ont affronté les Lions de la Teranga au Cape Coast Stadium d’Accra. La rencontre fut sanctionnée par un score sans appel de 4-0 infligé par les Sénégalais aux Ecureuils. Les buts sénégalais ont été marqués par Moussa Djité à la 30e minute, Mohamed Kane à la 39e, Abdoulaye Dièye à la 58e et Amadou Dia Ndiaye à la 85e minute. Vizir Touré a donné ces sentiments à la fin du match en affirmant : « Comme on le dit souvent, ce match a été un match sans. Sinon un jour sans pour nous. Parce qu’on n’a pas retrouvé notre équipe ce soir ». Le Benin ne pourra qu’avoir des regrets car le Sénégal prend la deuxième place avec 3 pts + 3 derrière le Niger 4 pts + 1 puisque celui-ci a concédé un nul vierge face à la Côte d’Ivoire dernière de la poule à l’issue de la 2e journée.

Le Bénin se met le dos au mur

Avec cette défaite le Bénin se met le dos au mur. Il devra à présent absolument battre le Niger pour se qualifier. Cependant la tâche ne sera pas facile avec un Mena qui mène le débat et produit un jeu de qualité. Le Niger joue là aussi son destin car une défaite et une victoire du Sénégal contre la Côte d’Ivoire le mettrait out. Heureusement que les Ecureuils ont leur destin en main. La dernière journée de la poule B se jouera demain dans l’après-midi.
Les Ecureuils du Benin se sont fait surclasser par le Sénégal hier dimanche avec un score sans appel de 4 buts à 0. Maintenant il ne leur reste plus qu’à obtenir la victoire demain contre le Mena du Niger au risque de dire adieu à la compétition. Sachant qu’aucune équipe n’est à l’abri de la compétition, l’on peut prévoir de belles empoignades ce mardi 19 septembre. Les Ecureuils du Benin pourront-ils rééditer l’exploit face à la Côte d’Ivoire ?

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié adoucit le ton mais insiste sur l’alternance

Cavani-Neymar : Je tire, non c’est moi qui tire