in

Résultat Match Cameroun Congo : le Congo bat le Cameroun

Le Championnat d’Afrique des Nations 2018, a démarré depuis le samedi 13 janvier dernier. Le Maroc est le pays organisateur de la compétition après la disqualification du Kenya pour retard dans l’exécution des travaux. Seize nations sont reparties dans quatre poules différentes à l’instar de la Coupe d’Afrique des Nations.

La première journée est riche en résultat et s’est achevée hier soir avec les rencontres de la poule D dans laquelle est logé le Cameroun.
Les Lions Indomptables ont chuté d’entrée de jeu face aux Diables Rouges du Congo tombeurs, dans la phase éliminatoire, de la République Démocratique du Congo, champion en titre. Malgré leur domination, les locaux Camerounais se sont inclinés face à une équipe du Congo très endurante. Revenons sur la contre-performance des Lions Indomptables.

Le Cameroun asphyxie les Diables Rouges

L’équipe nationale du Cameroun n’a pas eu de chance face aux locaux du Congo hier soir. Les Lions Indomptables auront tout tenté, avec les armes en leur possession. Pourtant rien n’y fit et, comme un roseau qui plie mais ne rompt pas, les Diables Rouges ont tenu bon. Les Camerounais ont été les plus engagés et les plus dangereux tout au long de la partie. Comme après avoir pris la mesure de leurs adversaires du jour, les Camerounais ont attendu la 29e pour obtenir leur première occasion. Patrick Moukoko Moussombo envoie une première frappe avant de récidiver aux 42e et 44e minutes de jeu. L’attaquant camerounais a donné du fil à retordre à la defense congolaise tout au long du match. Tout juste avant la pause, le capitaine des Lions, Junior Awono, tente à son tour une frappe de loin mais le gardien Congolais Barel Mouko, ancien joueur de Lille en France, se montre imparable. Les deux équipes rentrent au vestiaire avec ce score vierge.

Un miracle se produit en seconde période

A la reprise les Camerounais sont encore plus entreprenants. A la 51e minute, Black Williams Ngoundo met à nouveau à l’épreuve le gardien des Diables Rouges. A la 60e minute l’attaquant Patrick Moukoko Moussombo permet à Barel Mouko se s’illustrer une fois de plus. Dans les minutes qui suivent, les Lions assiègent le camp des Congolais et manquent par deux fois d’ouvrir le score d’abord avec Willy Namedji puis avec Pangop Frantz. A force de ne pas comptabiliser leur domination, les joueurs de Rigoberg Song s’exposent au coup du sort. A la 72e minute, suite à une faute du portier Camerounais, les Congolais obtiennent un penalty. Junior Makiesse Mouzita ne tremble pas. Le Congo l’emportera finalement par le score de 1 but à 0 sur la pelouse du stade d’Agadir.

Classement et les perspectives

Le Congo a battu d’entrée de compétition le Cameroun, grand favori. Les Diables Rouges avaient déjà empêché les Camerounais de jouer le précédent CHAN. En battant le Cameroun ils prennent la tête du groupe puisque l’Angola et le Burkina Faso ont fait match nul une heure plus tôt. Avec 0 point moins 4, le Cameroun est 4e et dernier du groupe D. Le 20 janvier à 16h, ils devront faire un bon résultat face aux Angolais pour se donner toutes les chances de voir le prochain tour.
Les poulains de Rigobert Song se sont inclinés face aux Diables Rouges du Congo malgré leur excellente prestation. Visiblement ils ont hérité de la hargne dont témoignait leur coach quand il était encore en activité. Pour samedi prochain, il leur faudra ajouter de l’efficacité à leur détermination. Si cette efficacité avait été au rendez-vous hier soir, le Congo aurait peut-être pris une défaite remarquable. Ils n’ont tout simplement pas eu de chance. Justement, n’est-ce pas la chance qui a porté leurs compatriotes au sommet de l’Afrique en février 2017 ?

Josey à nouveau victime des vendeurs d’illusions

Annexe fiscale 2018 en Côte d’Ivoire : le patronat souhaite une suspension