in

Le match amical Argentine Israël annulé après les pressions palestiniennes

Prévu pour ce samedi, la rencontre de football entre Israël et l’Argentine n’aura finalement plus lieu.

L’annonce de l’annulation du match amical opposant l’Argentine à Israël a été saluée en Palestine qui avait marqué son opposition à la tenue de cette rencontre. Devant la dimension politique que prenait cette simple rencontre amicale de foot, les autorités argentines ont pris la décision d’annuler la confrontation, d’autant plus que certains joueurs de la sélection subissaient diverses menaces s’ils prenaient de risque d’y participer.

Le match amical Argentine Israël a été annulé dans la nuit du mercredi suite aux pressions exercées par la Palestine depuis quelques jours. Alors qu’elle était prévue pour se dérouler dans la ville d’ Haïfa, la rencontre a été finalement programmée à Jerusalem par les autorités israéliennes, une décision qui a suscité le mécontentement des palestiniens comme il fallait s’y attendre. Au risque d’obtenir l’annulation du match, le ministre palestinien des affaires étrangères avait demandé que Lionel Messi s’abstienne de prendre part à cette rencontre amicale entre l’Argentine et Israël qui était prévu pour le 9 juin : « Messi est un symbole de paix et d’amour, nous lui demandons de ne pas participer au blanchiment des crimes de l’occupation». Le chef de la diplomatie palestinienne était allé plus loin en indiquant que des maillots du footballeur argentin seraient brûlés en Palestine en guise de protestation, plaçant le quintuple ballon d’or dans une position bien compromettante. Vu la dimension politique que prenait le match amical et surtout en raison des menaces, l’Argentine a donc annulé la tenue de cette rencontre de football qui entrait dans le cadre de la préparation de la coupe du monde 2018. Et selon le ministre argentin des affaires étrangères, «les joueurs ne souhaitaient pas jouer le match (…). Même le sélectionneur a demandé qu’il n’y ait pas d’autre rencontre et que la sélection se concentre sur le premier match en Russie, le 16 juin.». Au cours d’une interview, l’un des joueurs de la sélection argentine a d’ailleurs salué cette décision d’annulation de la rencontre : ‘‘Finalement, nous avons pu faire ce qu’il convenait. D’abord la santé et le sens commun. Nous croyons que le mieux était de ne pas y aller’’, a fait savoir Gonzalo Higuain. L’annulation de la rencontre a aussi été confirmée du côté israélien par voie officielle : « L’ambassade d’Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d’Israël et d’Argentine… l’amitié entre la République argentine et l’Etat d’Israël, qui va fêter ses 70 ans, ne se réduit pas à un match de football. Le pays démocratique et le public pluriel espère toujours avec impatience recevoir les principales figures du sport argentin».

Une victoire diplomatique pour la Palestine ?

Dans un communiqué officiel qui a suivi l’annonce de l’annulation, la fédération palestinienne ses remerciements à ‘‘toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme un outil de chantage politique’’. Au-delà du simple cadre de l’annulation du match, cette décision est un revers pour les autorités israéliennes qui entendaient saisir cette occasion pour réaffirmer leur autorité à Jérusalem que les Etats-Unis ont récemment reconnu comme capitale de l’Etat d’Israël.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Yaya Touré traite Guardiola de raciste

Lelandais agression sexuelle sur sa cousine

Lelandais soupçonné d’agression sexuelle sur une petite fille de sa famille