in

Nicolas Pépé : un sérieux prétendant au prochain ballon d’or africain

FOOTBALLEUR IVOIRIEN NICOLAS PEPE – Le club de Lille tient sans doute sa révélation de la saison, l’international ivoirien de 23 ans.

Nicolas Pépé n’a pas encore la réputation d’un Neymar ou d’un Mbappé en ligue 1, mais il fait partie des joueurs les plus décisifs depuis le début de la saison dans le championnat français. La nouvelle recrue du LOSC se classe déjà parmi les meilleurs buteurs du championnat français. Aucun footballeur ivoirien ne fait mieux que le lillois actuellement en termes de buts inscrits pour la saison en cours. S’il est encore trop tôt pour le comparer à certains poids lourds du continent africain, Nicolas Pépé se positionne de plus en plus comme un sérieux candidat pour le trophée du prochain ballon d’or africain avec 16 réalisations à son actif en 23 rencontres de championnat.

Le LOSC sera-t-il en mesure de garder Nicolas Pépé pour la prochaine saison ? Il sera difficile pour les dogues de conserver le joueur ivoirien de plus en plus sollicité par les grands clubs du championnat européen. Coup de marketing ou pas, le président de Lille a déjà averti il y’a quelques mois qu’il ne cèderait pas son joueur cette année, pas même sur une proposition de 100 millions d’euros : «Si Barcelone me donne 100M€ pour Pépé ? Il ne partira pas cet hiver. J’ai envie qu’il continue, on a envie qu’il reste, il a envie de rester. Il fera la saison». Auteur de 16 buts en ligue 1 et de 8 passes décisives, le joueur ivoirien est classé deuxième pour l’instant parmi les joueurs les plus impliqués dans les cinq grands championnats européens, la première place étant actuellement occupée par l’argentin Lionel Messi. Nicolas Pépé fait même mieux que le ballon d’or africain 2018, l’égyptien Mohamed Salah qui évolue avec le club de Liverpool. Mais en nombre de buts au cours de la saison, l’ivoirien reste à égalité avec Mo Salah (16 buts) pour l’instant. S’il est quasiment certain d’intégrer le top 30 des nominés pour le prochain ballon d’or africain, il semble en revanche un peu tot de parier sur la présence de l’ivoirien dans le top 3 des finalistes. Pour cela, il faudrait que l’ivoirien réalise une bon parcours avec la sélection ivoirienne lors de la prochaine coupe d’Afrique des Nations qui se jouera en Egypte d’ici quelques mois.

Nicolas Pépé et sa valeur marchande

« Le prix que je vaux sur le marché, je n’y prête pas attention. Par exemple, quand le président dit 100 ou Luis Campos 80, cela montre que je monte et que je change de dimension, mais je suis focalisé sur le football, tout ce qui se dit ou s’écrit ne m’atteint pas. Ce n’est pas un problème de gérer les sollicitations, tout ça. Je me protège, mes parents et mes agents sont comme une éponge. Je n’ai jamais eu de moments d’égarement liés à la notoriété. Ça fait trois ans que ça parle comme ça. À Angers, même si les sommes étaient différentes, c’était pareil. Quand il y avait une offre de 10 millions, j’aurais pu me dire : “Je vaux 10 millions, je peux faire ce que je veux, je suis quelqu’un d’important.” Jamais ! Je ne suis pas comme ça. Mon comportement n’a pas changé. Ces histoires de prix ne peuvent pas me faire vriller». Seule certitude du moment, Nicolas Pépé pourrait ravir la première place du classement des plus gros transferts africains de l’histoire du football, car le président de Lille n’entend pas lâcher son buteur pour moins de 50 millions d’euros.

Burkina Faso : 146 terroristes neutralisés par l’armée dans le nord

Série A : la cinglante réponse de Gervinho à Christiano Ronaldo