PSG : Neymar toujours dans l’attente de sa sanction

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

SANCTION DE NEYMAR – Le footballeur brésilien n’avait pas réussi à contenir sa colère suite au pénalty accordé au PSG à la 90e minute, un pénalty qui a complètement changé la donne pour les parisiens en ligue des champions.

Absent du terrain pour cause de blessure, Neymar était tout de même au parc des princes lors de la réception de Manchester United en huitièmes de finale de la ligue des champions. Après l’élimination de son club, le joueur brésilien n’a pu s’empêcher de s’en prendre à l’arbitre de la rencontre et ses assistants qui avaient validé le pénalty après consultation du VAR.

Neymar n’a pas caché sa colère contre l’arbitrage du match PSG Manchester United comptant pour les huitièmes de finales retour de la ligue des champions. Alors que les parisiens tenaient leur qualification, malgré une défaite qui se profilait à domicile, l’issue de la rencontre a soudainement basculé à la 90e minute sur une main de Kimpembe dans la défense. Après avoir consulté le VAR, l’arbitre de la rencontre a indiqué le point de pénalty, pénalty qui sera transformé sans surprise par les mancuniens à 94e minute. Ce dernier but était synonyme d’une élimination des parisiens à domicile en ligue des champions cette année, une élimination que le brésilien Neymar a particulièrement très mal vécue. Après le match, le footballeur brésilien s’en est pris aux arbitres de la rencontre sur les réseaux sociaux : «C’est une honte. Ils ont quand même mis quatre types qui ne comprennent rien au football pour regarder le ralenti. Ce n’est pas possible !!! Comment le mec peut mettre la main dans son dos ? Allez vous faire foutre», a réagi le joueur sur Instagram. Très vite le conseil disciplinaire de l’UEFA  a ouvert une enquête après les propos injurieux de Ney. La sanction du joueur n’est pas encore connue, mais l’UEFA assure qu’elle tombera, même si pour l’instant aucune date n’est avancée par l’instance de football. Pour rappel, Neymar n’est pas le premier joueur du PSG à avoir exprimé sa colère contre les arbitres en ligue des champions sur les réseaux sociaux.

> Je regarde  France Islande composition : le 11 de départ de Deschamps

Avant Neymar, il y’a eu Aurier

Le latéral droit ivoirien qui évolue désormais avec Tottenham était lui aussi visé par une enquête disciplinaire de l’UEFA pendant qu’il était au PSG. En 2015, après du match de ligue des champions opposant le PSG à Chelsea, Aurier avait tenu des propos injurieux à l’égard de l’arbitre néerlandais qui avait officié la rencontre : «Ici c’est Paname, t’entends gros ! Ici c’est Paname. Hey l’arbitre sale fils de pute». Mais très vite, le joueur a présenté ses excuses aux arbitres du match sur les réseaux sociaux : «Je demande pardon à M.Kuipers, à ses assistants ainsi qu’à tous les arbitres pour ma réaction après le match à Chelsea. Nous nous battons». Le défenseur ivoirien avait écopé de trois matchs de suspension pour ses propos injurieux.

Vous pouvez aussi aimer

>