Ligue 1 PSG Strasbourg : Tuchel et Paganelli font la paix

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

HEURTS ENTRE TUCHEL ET PAGANELLI – Après avoir manqué de peu le championnat lors du match contre Strasbourg, l’entraîneur parisien est rentrée dans une colère noire après avoir vu le journaliste Paganelli porter un maillot de l’adversaire du jour pendant la remise d’un prix au gardien strasbourgeois.

Après la guerre, Tuchel et Paganelli ont décidé ensemble de tourner la page du sombre épisode de PSG Strasbourg en ligue 1. Alors que les parisiens s’attendaient à être sacrés lors de la 31e journée du championnat français, ils ont été tenus en échec sur leur pelouse par Strasbourg, un match qui a été marqué par l’expulsion du tacticien Thomas Tuchel. Mais le pire restait évidemment à venir puisque l’entraîneur du PSG s’est disputé avec le journaliste Paganelli après le match contre Strasbourg.

La 30e journée de ligue 1 a été une soirée cauchemardesque pour les parisiens. Non seulement le PSG a raté une occasion en or d’être sacrés face à Strasbourg avant la 32e journée, mais le club s’est aussi retrouvé sans coach après l’expulsion de l’allemand Thomas Tuchel. Ce dernier a même été critiqué par certains supporters du club puisqu’il avait décidé de ne pas aligner le français Kylian Mbappé pour ce match contre Strasbourg. Mais Thomas Tuchel a pleinement assumé ses choix : «Aujourd’hui, pour moi c’est très clair. J’ai choisi un schéma pendant la première mi-temps qui n’était pas le meilleur. Ce n’était pas possible de contrôler les contre-attaques. C’est ma faute pour la première période… Ensuite, on a changé et l’équipe a contrôlé le match, on a eu beaucoup d’occasions et on a gagné la deuxième mi-temps 1-0». Outre les remarques sur ses choix tactiques lors de ce match de ligue 1, Thomas Tuchel a été vexé par l’attitude du journaliste Laurent Paganelli. Le journaliste qui avait à sa charge de remettre le prix de l’homme du match l’a remis au gardien strasbourgeois. Mais le fait d’avoir vu Paganelli porter un maillot de Strasbourg lors de la remise de ce trophée a plongé l’allemand Tuchel dans une colère noire : «Tu es journaliste, non ? Tu célébrais avec Strasbourg et avec leur maillot ? J’ai vu ! J’ai vu ! Tu dis non, mais tu as fait ça, non ?». Sur le plateau Canal football club, Hervé Matoux a tenté d’apaiser la situation : «Il ne connaît pas Laurent Paganelli. Il n’est pas journaliste. C’est un Paganelli. C’est un truc à part !». Mais il aura fallu les excuses du journaliste pour que l’entraîneur du PSG décide de tourner la page à cet épisode.

> Je regarde  Ligue des champions : la sanction UEFA est tombée pour Diego Simeone

Paganelli s’excuse auprès de Tuchel

Si l’entraineur du PSG voyait le geste du journaliste comme une action délibérée, le mis en cause a apporté des précisions sur cette affaire : «Il n’a pas compris que je voulais faire une blague. On avait dit à Matz Sels que ce serait Dimitri Lienard qui allait lui remettre son trophée. La blague, c’est que je me suis fait passer pour Lienard en mettant son maillot. Je m’excuse auprès de Thomas Tuchel. Je comprends qu’il l’ait mal pris. Il ne me connaît pas très bien. Il n’est pas censé savoir que je fais des conneries», a fait savoir le journaliste. Tuchel n’a pas mis du temps à accepter les excuses du journaliste français à qui il a même offert un maillot du PSG : «Cher Paga,  J’accepte tes excuses ! Voici un cadeau pour ton prochain match… Amicalement, T.T.». Si le PSG a manqué une occasion d’être champion face à Strasbourg lors de la 31e journée, les parisiens pourraient être sacrés lors de leur prochaine rencontre. Pour cela, il faudrait battre le LOSC sur sa pelouse.

Vous pouvez aussi aimer

>