Neymar écope de 3 matchs de suspension en ligue des champions

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

SANCTION NEYMAR C1 – La sentence pour le brésilien est finalement tombée ce vendredi, un mois après l’ouverture de l’enquête disciplinaire de l’UEFA à son encontre. Pour rappel, le footballeur brésilien s’était permis d’insulter l’arbitre du match PSG – United lors des huitièmes de finale de la ligue des champions.

Les parisiens devront se passer de Neymar pour les matchs aller des phases de groupe de la ligue des champions. Revenu de blessure, le footballeur brésilien manquera les trois premiers matchs de son club en C1 la saison prochaine. La raison, il a été sanctionné de 3 matchs d suspension pour avoir adressé des injures à l’arbitre qui a officié la rencontre entre le PSG et Manchester United le 7 mars dernier. Ney était rentré dans une colère noire après que l’arbitre du match ait accordé à United un pénalty à la 91e minute de jeu.

Si la présence de Neymar est confirmée au PSG pour la saison prochaine, le brésilien ne débutera pas la nouvelle saison de la ligue des champions avec ses coéquipiers. Ce vendredi, le conseil disciplinaire de l’UEFA a rendu son verdict après l’ouverture d’une enquête disciplinaire sur le joueur brésilien après le match entre le PSG et Manchester United le 7 mars dernier. Malgré une victoire à Old Trafford, les parisiens se sont fait surprendre au parc des princes en match retour en s’inclinant 3-1, une défaite qui a signé l’élimination du PSG. Furieux, Neymar s’était défoulé sur son compte Instagram en tenant des propos injurieux à l’égard de l’abritre du match : «« C’est une honte ! Ils mettent quatre gars qui n’y comprennent rien au foot pour revoir le ralenti. Qu’ils aillent se faire foutre», a réagi le brésilien après le pénalty litigieux accordé à Manchester United à la 91e minute du match. Neymar n’avait pas été le seul à contester ce pénalty sifflé en faveur de United : «Pour moi, il n’y a pas penalty. Kimpembe tourne la tête, la frappe n’est pas cadrée. C’est si facile de prendre une telle décision contre le PSG. C’est plus difficile contre d’autres clubs. Je comprends ce sentiment, ils sont avec nous. Je suis sûr que les joueurs ont tout donné, même si on a eu un peu peur je pense. On ne contrôle rien. Il y a de la déception pour tout le monde.», avait indiqué le président du PSG. Mais les injures de Neymar ont poussé le comité disciplinaire de l’UEFA à ouvrir une enquête au mois de mars. Conformément à la réglémentation en vigueur, le conseil disciplinaire a décidé de suspendre pour trois matchs le brésilien lors de la prochaine ligue des champions. Le PSG disputera donc les phases aller de la C1 l’année prochaine sans NEY.

> Je regarde  CAN2017 : L’équipe-type du 1er tour dévoilée

Des excuses qui auraient pu changer quelque chose ?

Il y’a quatre ans, Serge Aurier, un autre joueur du PSG, avait tenu des propos injurieux à l’égard d’un arbitre en ligue des champions : «Ici c’est Paname, t’entends gros ! Ici c’est Paname…». Mais le joueur avait très rapidement présenté ses excuses à l’arbitre néerlandais du match contre Chelsea sur les réseaux sociaux : «Je demande pardon à M.Kuipers, à ses assistants ainsi qu’à tous les arbitres pour ma réaction après le match à Chelsea. Nous nous battons. Tous mes coéquipiers et moi-même, pour que l’image de Paris et de la France s’impose dans le football européen. Ce n’est évidemment pas cette image négative que je veux renvoyer. Ma passion pour le football et ma frustration d’être blessé pour un tel match ont entraîné ma réaction, qui n’avait pas lieu d’être Le travail des arbitres n’est pas facile je regrette sincèrement.». Contrairement à Aurier, Ney n’a pas présenté ses excuses à l’arbitre après son dérapage.

Vous pouvez aussi aimer

>