Coupe du monde féminine : entrée réussie des Bleues face à la Corée

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

COUPE DU MONDE 2019 – Désignée pays hôte de l’édition, la France débutait la compétition face à la Corée du Sud. Les joueuses de Corine Diacre n’ont eu aucun mal à en venir à bout des coréennes, malgré une rencontre assez tendue jusqu’à la fin. En dépit d’une entrée réussi, la sélectionneuse des bleues ne jubile pas pour autant, puisque ses joueuses ont encore de redoutables adversaires à battre avant d’être sacrées championnes du monde.

Les regards sont depuis quelques temps tournés vers la France où se tient la coupe du monde féminine. Dans cette compétition qui précède la Coupe d’Afrique des Nations et la Copa América, les bleues ont plutôt fait bonne impression lors du match d’ouverture face à la Corée du Sud. Sans trembler, les joueuses de Corine Diacre ont décroché trois précieux points dans la course à la qualification pour le prochain tour du mondial des dames. Mais le chemin est encore long pour l’équipe féminine de football. Après ce succès, les bleues rencontreront la Norvège victorieuse du Nigéria par le score de 3-0 lors de la première journée. Pour l’heure, la sélectionneuse des bleues tente de contenir sa joie, même si ses joueuses ont gagné avec la manière.

Très attendue dans la coupe du monde féminine, l’équipe de France a plutôt fait bonne impression lors du match d’ouverture dans un stade qui était plein à craquer. Un peu plus de 45 000 spectateurs ont fait le déplacement pour soutenir Corine Diacre et ses joueuses. Malgré la pression du public, les joueuses ont plutôt bien géré le match. Dès la 9e minute de jeu, les bleues ouvrent le score, profitant des fébrilités d’une équipe coréenne qui mettait du temps à trouver son rythme. A la pause, les joueuses françaises rentrent dans les vestiaires avec une large avance 3-0, et feront le break à la seconde période en inscrivant le quatrième but du match. Avec une différence de buts supérieure (+4), les bleues prennent donc la tête du groupe A, suivi de la Norvège, victorieuse du Nigéria (3-0). Le score était amplement mérité lors du match d’ouverture, puisque les joueuses de Corine Diacre ont gagné avec la manière. Mais la sélectionneuse ne jubile pas pour autant après cette entame de compétition réussie en coupe du monde féminine : «C’est toujours difficile de rentrer dans une compétition comme une Coupe du monde. Ce soir, en plus d’avoir gagné le premier match, on a mis la manière. On a vu une équipe de France très concentrée dès le début du match. On a gagné ce soir, mais ce n’est qu’une étape. Il faut que l’on reste les pieds sur terre, et que l’on continue à travailler… Je me suis refusée toute émotion. L’émotion, ce sera pour plus tard. Il fallait être dans la compétition. Je me suis préparée comme une joueuse. Donc ce soir, il n’y avait pas de place pour l’émotion. Il n’y en a toujours pas et l’émotion viendra le plus tard possible je l’espère».

> Je regarde  Ballon d’or 2018 : la petite déception de Kylian Mbappe

Coriane Diacre s’explique sur la non-titularisation de Gauvin

«Si elle estime que c’est à cause de cela, c’est son opinion. Pour moi, c’était un choix tactique. Avec mon adjoint, nous avons estimé qu’il fallait mettre de la vitesse dans l’axe pour déstabiliser une défense coréenne que nous avions trouvé en difficulté sur les matches que nous avions observés. Maintenant, nous ne nous attendions pas à voir un bloc coréen aussi bas. Du coup, nous n’avons pas eu la profondeur souhaitée. Quant à Valérie, elle a fait une très bonne entrée et il n’y a aucun souci avec elle.», a fait avoir la sélectionneuse de l’équipe de France. La non-titularisation de Gauvin avait surpris plus d’un lors du match face à la Corée du Sud.

Vous pouvez aussi aimer

>