CAN 2019 : un joueur marocain met en garde leurs adversaires

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CAN EGYPTE 2019 – A la veille du coup d’envoi de la coupe d’Afrique des Nations sur le sol égyptien, un footballeur marocain a livré une interview au média sportif France Football. Relégué en ligue 2 avec Caen, le milieu de terrain Fayçal Fajr reste plus que jamais convaincu que son pays ira le plus loin possible dans cette compétition.

A l’issu du tirage au sort de la CAN 2019, le Maroc s’est retrouvé dans le même groupe que la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et la Namibie. Officiellement, il s’agit de l’un des groupes les plus relevés dans ces phases de poules, puisque trois grandes nations africaines de football s’y retrouvent. Eliminé en quarts de finale lors de la précédente coupe d’Afrique des Nations, le Maroc envisage d’aller le plus loin possible dans cette compétition selon Fayçal Fajr, le milieu de terrain de Caen, équipe française reléguée en ligue 2 pour la saison prochaine. Sans prétendre au titre, le milieu marocain a indiqué pour sa part qu’il serait prêt à mourir sur le terrain, s’il le faut pour son pays ;

Fayçal Fajr est l’un des 23 marocains retenus par Hervé Renard pour la CAN 2019 qui aura lieu en Egypte. Le footballeur marocain qui évolue en France est revenu sur les objectifs de son pays dans cette compétition qui se joue à 24 pour la toute première fois de son histoire. Depuis la première édition à celle de 2019, le Maroc n’a remporté qu’une seule coupe d’Afrique, gagnée en 1976. En 2004, les marocains ont tenté de créer la surprise lors de la CAN organisée en Tunisie, mais ils seront battus en finale par les tunisiens. Et depuis lors, la sélection marocaine a complètement disparu des radars du football africain. Il aura fallu attendre ces dernières années, notamment l’arrivée d’Hervé Renard pour voir cette sélection reprendre un nouveau souffle. Après avoir disputé la coupe du monde 2018 (20 ans après sa dernière participation), le Maroc s’est sans difficulté qualifiée pour la CAN 2019 en Egypte. Sortis en quart de finale lors de la précédente édition au Gabon, les marocains entendent aller le plus loin possible dans cette compétition : «Pas de pression, aucune pression. On sait qu’on a un groupe au top, qui vit bien, qui travaille bien. Une famille ! On sait pourquoi on y va. On y va pour montrer de quoi on est capable et pour aller le plus loin possible. D’après les observateurs, les bookmakers, on est une des équipes favorites… La mentalité des équipes est différente. Les gens jouent pour l’amour de leur pays. Ils sont prêts à mourir. Je parle pour mon cas à moi : je suis prêt à mourir sur le terrain pour mon pays. La rage est en moi et je l’aurai toujours. Et c’est encore pire quand je porte le maillot du Maroc… Si je te dis quarts, on va dire « pourquoi pas la finale ? » Je ne suis pas con : j’ai envie d’aller en finale. Avec tout le respect que j’ai pour toutes les équipes africaines, le Maroc a son mot à dire», a confié à France Football Fayçal Fajr, le milieu de terrain marocain qui joue à Caen.

> Lire aussi  L’entraîneur français Claude Leroy annonce sa retraite après la CAN 2021

Séduire pendant la CAN 2019

Avec la relégation de Caen en deuxième division française, Fayçal Fajr envisage de passer en division supérieure, sans pour autant être précis sur sa prochaine destination : «Je n’ai pas envie de jouer avec Caen, en Ligue 2. Je l’ai bien dit à Gilles Sergent, qui était président mais qui ne l’est plus : ils voulaient que ça sorte de ma bouche. Mon objectif a toujours été de jouer au plus haut niveau, donc en première division». Pour séduire les grosses écuries, Fayçal Fajr doit réaliser une excellente CAN avec son pays.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.