Accueil SPORT CAN 2019 : La Côte d’Ivoire démarre face à l’Afrique du Sud

CAN 2019 : La Côte d’Ivoire démarre face à l’Afrique du Sud

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS – S’ils ne se considèrent pas encore comme des favoris dans cette compétition, les éléphants savent qu’ils sont très attendus dans cette coupe d’Afrique. Et c’est ce lundi que les hommes de Kamara Ibrahim feront leur entrée dans la compétition, face à l’Afrique du Sud.

Contrairement à certains favoris du tournoi, les éléphants auront droit à du lourd pour leur première prestation en coupe d’Afrique des Nations. Selon le calendrier officiel de la compétition, les éléphants démarreront la CAN 2019 face à la sélection du Bafana Bafana. L’Afrique du Sud n’est certes pas classé parmi les favoris de la compétition, mais les sud-africains reviennent de loin avec une nouvelle génération de joueurs qui ont déjà fait leur preuve lors des éliminatoires de la coupe d’Afrique. En interview, le défenseur d’Anger Ismaël Traoré, a évoqué ce difficile début de compétition auquel il s’attend, lui et ses coéquipiers.

La CAN 2019 démarre ce lundi pour les éléphants de Côte d’Ivoire. Et les ivoiriens sont condamnés à réussir leur entrée en scène puisque le Maroc, l’un des favoris du groupe, s’est imposé dans les derniers instants face à la sélection de la Namibie. Pour leur premier match dans cette coupe d’Afrique des Nations, les éléphants affrontent ce lundi dans l’après-midi la sélection d’Afrique du Sud. Tout comme l’Egypte, les Bafanas bafanas reviennent de loin après une sombre période. Le match des éléphants pour ce lundi annonce donc un choc de haut niveau, et sans surprise l’un des premiers chocs de cette coupe d’Afrique des Nations qui se joue à 24. Avant cette rencontre, le défenseur ivoirien Ismaël Traoré, a livré ses impressions sur cette CAN 2019, surtout sur ce premier choc face à l’Afrique du Sud : «On s’attend comme à tous les matchs de ce début de compétition à une rencontre très serrée. Sachez qu’on a travaillé d’arrache-pied pour bien gérer ce genre d’affrontement. On fera tout pour mieux nous appuyer sur nos qualités pour produire un bon match… On est ensemble depuis un bon moment ensemble, on travaille parfaitement et on pense être rodé… On s’est vaillamment préparé depuis un bon moment pour cette compétition. On se dotera de toutes nos armes en nous efforçant à gagner», a fait savoir le sociétaire d’Angers en France. Après la victoire du Maroc face à la Namibie, les éléphants doivent impérativement démarrer la CAN ce lundi par une victoire face à l’Afrique du Sud, au risque de se voir compliqué la tâche lors des phases de qualification. Pour leur deuxième rencontre dans cette coupe d’Afrique, les éléphants joueront vendredi prochain contre le Maroc, l’occasion pour les hommes de Kamara Ibrahim de laver l’affront fait à Abidjan lors de 6e journées des éliminatoires du mondial 2018. Rappelons que les marocains étaient venus chercher la victoire à Abidjan ainsi que leur ticket pour cette compétition face à une équipe ivoirienne qui avait du mal à imposer son rythme face à son public.

> Lire aussi  CAN Beach soccer : La Côte d’Ivoire frappe fort d’entrée

Se faire respecter en Egypte

«La Côte d’Ivoire est une équipe dangereuse lorsqu’elle n’est pas favorite, quand elle n’a pas la pression du résultat». Dans une interview, l’attaquant ivoirien expliquait lui aussi que les éléphants sont loin d’être favoris pour cette CAN, mais qu’il faudra tout de même se méfier des ivoiriens : «Nous ne sommes pas favoris. En 2017, nous ne sommes pas sortis de notre poule. Le Maroc a été à la Coupe du monde. Nous sommes une bonne équipe, nous sommes en train de construire. Nous allons à la CAN, parce que nous avons des choses à prouver. Nous ne sommes certes pas favoris, mais c’est tout de même la Côte d’Ivoire. Il faut se faire respecter. Il faudra tout donner», indiquait l’attaquant ivoirien Max-Alain Gradel.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.