Coupe du monde féminine : Voici pourquoi la France peut battre les Etats-Unis

QUART DE FINALE – C’est ce soir que les joueuses de Corinne Diacre affrontent les américaines pour une place en demi-finale de la coupe du monde féminine. Si les américaines partent favoris, les françaises ont de grandes chances de créer la surprise ce soir.

Corinne Diacre a livré ses impressions sur le match France vs Etats-Unis en conférence de presse. Une victoire des bleues ce soir leur permettrait de franchir le carré des demi-finales de la coupe du monde féminine. Mais face aux tenantes du titre qui restent jusque-là impeccables depuis le début de la compétition, les joueuses de Corinne Diacre devront avoir plus de hargne ce soir pour se rapprocher encore plus du titre. Si la pression monte avant cette rencontre de choc, la sélectionneuse des bleues laisse entendre que ces joueuses aborderont cette rencontre sereinement, sans trop se mettre la pression, comme face au Brésil en huitièmes de finale du mondial féminin.

Le match de quart de finale entre la France et les Etats-Unis en coupe du monde féminine sera sans doute une finale avant l’heure. Après avoir sorti le Brésil dans la difficulté, les joueuses de Corinne Diacre doivent désormais s’imposer face aux américaines pour se rapprocher encore du titre tant convoité. Mais cette rencontre s’annonce très difficile, puisque sur le papier les américaines partent largement favoris pour ce match de quart de final. Mais l’avantage psychologique tourne pour l’instant en faveur des bleues, puisqu’elles se sont imposées lors de la dernière rencontre amicale face aux Etats-Unis en janvier. Mais Corinne Diacre n’entend pas fonder son optimisme sur cette victoire en amicale (3-1) : «On ne s’est pas appuyé dessus. C’était un autre contexte, un match de préparation, en janvier. Les joueuses américaines venaient juste d’être rassemblées en camp d’entraînement. Nous, on était en plein championnat. On ne peut pas du tout comparer. Ce jour-là, on les a quand même battues, ça doit être une force de se dire que rien n’est impossible. Quand on est capable de faire les choses une fois, on doit être capable de les répéter. J’espère que ce sera le cas demain.», a indiqué la sélectionneuse des bleues en conférence de presse. Pour Corinne Diacre, les américaines, à l’instar de toutes les sélections de foot, ont des failles, des failles sur lesquelles elle entend bien sûr bâtir sa stratégie pour remporter ce duel face aux championnes du monde ce vendredi soir : «Les Américaines, ça fait plus de six mois qu’on les observe. Il y a quelques failles, comme dans toutes les équipes. L’Espagne a très bien joué. On savait que ce serait un adversaire difficile. On a relevé des choses, pas que sur ce match de l’Espagne. Il faudra que les joueuses puissent s’exprimer». Si elles partent favoris dans cette rencontre, les américaines se sont montrées moins performantes lors du match face à l’Espagne. Il aura fallu un pénalty litigieux au cours de la rencontre pour permettre aux américaines d’avoir la délivrance face à la sélection espagnole.

> Lire aussi  Baisse des salaires : Dimitri Payet et Dugarry à couteaux tirés

Une ancienne joueuse américaine vote pour la France

«Les Etats-Unis ont eu de la chance contre l’Espagne… Ce qu’on peut dire au sujet du quart de finale, c’est que personne ne sait à quoi s’attendre – de la France comme des États-Unis. Les Etats-Unis ne pourront rien préparer de radicalement nouveau à la France en seulement trois jours. Vendredi, ils offriront juste ce qu’ils ont…Et pourtant je fais de la France mon favori pour remporter le Mondial. Mais il est très difficile de se remettre des émotions qu’elles ont pu vivre dans un match comme celui face au Brésil, alors j’espère qu’elles n’ont pas encore donné tout ce qu’elles avaient.», révélait l’ancienne joueuse américaine Hope Solo.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.