CAN 2019 : Dussuyer à un tournant historique avec le Bénin

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS – Parmi les surprises du tournoi, les écureils du Bénin qui ont une nouvelle fois déjoué les pronostics en sortant le Maroc en huitième de finale de la CAN 2019. Mais face au Sénégal, Michel Dussuyer est bien conscient que ses joueurs devront rehausser le niveau pour espérer créer la surprise en franchissant les demi-finales dans cette 32e édition.

La 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations est sans doute celle des surprises. Parmi les surprises du tournoi, nous avons bien entendu le Madagascar qui, pour une première participation, se voit déjà disputer les quarts de finale de la CAN 2019 en Egypte. Mais le Bénin également reste parmi les surprises du tournoi de football qui se joue sur le sol égyptien. Après avoir réussi à se qualifier comme meilleur troisième, les béninois ont réussi l’exploit d’éliminer le Maroc en huitième de finale la semaine dernière, sous la houlette du français Michel Dussuyer. Ce mercredi, les écureuils pourraient encore marquer l’histoire du football africain s’ils arrivent à franchir le dernier carré de la Coupe d’Afrique. Pour cela, il faudrait battre le Sénégal, l’un des grands favoris du tournoi.

Assisterons-nous à un nouveau rebondissement à la CAN 2019 ce mercredi ? Nous le saurons probablement dans quelques heures, puisque le Bénin défie ce 10 juillet la redoutable équipe du Sénégal coachée par Aliou Cissé. Malgré une défaite face à l’Algérie, les sénégalais se sont bien repris lors de la troisième journée des phases de qualification, ce qui leur a permis de terminer deuxième derrière l’Algérie. En huitième de finale, le Sénégal n’a pas eu à trop forcer pour arracher son ticket pour les quarts, contrairement au Bénin qui a dû batailler avant d’éliminer le Maroc en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour sa seconde expérience avec les écureuils du Bénin dans cette compétition, Michel Dussuyer est revenu sur le parcours exceptionnel de ses joueurs dans cette 32e édition de la Coupe d’Afrique qui se joue en Egypte : «J’ai parlé de vertus morales, de force mentale, de la discipline dans l’organisation de jeu. Je pense que ce sont des ingrédients qui sont indispensables pour que l’on puisse hausser encore notre niveau et rivaliser avec les grandes équipes. Mais j’ai un groupe merveilleux, qui écoute et qui travaille. Il faudra de nouveau mettre ces qualités là au service de l’équipe pour le match de demain, parce qu’on sait qu’en matière de potentiel, le Sénégal nous est supérieur.», a indiqué le sélectionneur français dans un entretien accordé à France 24. Et le Bénin pourrait encore surprendre ce soir s’il réussit à se qualifier en demi-finale face au Sénégal ce mercredi. Pour rappel, le pays n’avait jamais atteint le cap des quarts dans une phase de coupe d’Afrique des Nations.

> Je regarde  Copa America : la liste des 23 joueurs du Brésil enfin connue

Jouer sans se poser de questions

Même si les béninois découvrent pour la première fois les quarts de finale dans cette compétition, ils n’entendent pas se laisser handicaper par leur manque d’expérience. Dans cette étape du tournoi à élimination directe, tous les scénarios restent possibles. Même si le Sénégal part grandement favoris pour la rencontre du jour, les béninois entendent tout donner pour aller chercher cette qualification historique en demi-finale de la CAN 2019 : «Ce sont des matches à élimination directe donc il n’y a pas à calculer. Après, c’est un challenge pour nous, parce qu’en face, c’est un des grands du football africain, un prétendant au titre. À nous de conserver nos vertus. On s’est bien reposés pour aborder ce match-là. On sait que, maintenant, l’effet de surprise compte un peu moins. Ce qui est certain, en revanche, c’est qu’on s’attend quoi qu’il arrive à un gros match.», a conclu Michel Dussuyer dans son entretien avec France 24.

Vous pouvez aussi aimer

>