Accueil SPORT Election FIF : aucune candidature déposée par Drogba

Election FIF : aucune candidature déposée par Drogba

Election FIF : aucune candidature déposée par Drogba

CANDIDATURE DE DROGBA – Il y’a quelques jours, l’ancien footballeur ivoirien évoquait son intérêt pour la présidence de la fédération ivoirienne de football, une annonce qui a été plutôt bien accueillie par ses partisans. Mais la course à la présidence de la maison de verre de Treichville s’annonce difficile cette année, d’autant plus que certaines indiscrétions annoncent une éventuelle candidature de Bonaventure Kalou, son ancien coéquipier de la sélection nationale. Et depuis quelques jours, des bruits de couloir font état d’un possible sabotage de la candidature du ballon d’or ivoirien à la Fif.

La course à la présidence de la fédération ivoirienne de football s’annonce avec de nombreuses surprises. L’une des principales surprises est sans doute l’éventualité d’une candidature de Didier Drogba pour le poste de président de l’instance dirigeante du football ivoirien. A titre de rappel, le mandat en cours de Sidi Diallo, le second depuis son arrivée à la tête de l’instance, expire officiellement en février 2020. Nul ne sait s’il sera de nouveau candidat à sa propre succession pour une troisième fois, en dépit des contestations dont il fait l’objet depuis quelques années. Contrairement aux informations révélées sur les réseaux sociaux, la Fédération ivoirienne de football révèle qu’à ce jour, aucune candidature du ballon d’or ivoirien n’a été déposée auprès de la maison de verre de Treichville.

L’intérêt de Didier Drogba pour la présidence de la FIF, fédération ivoirienne de football, n’est plus un secret de polichinelle. Interrogé sur une possible candidature pour le poste, l’ancien capitaine des éléphants n’a pas écarté l’idée de se lancer dans la course cette année pour la succession de Sidi Diallo, l’actuel président de la fédération ivoirienne de football. Si l’annonce de cette candidature a suscité une immense joie chez les partisans de Drogba, aucune démarche n’a encore été entreprise pour cette élection. Selon des bruits de couloir, l’ancien footballeur ivoirien aurait déjà déposé sa candidature qui ferait l’objet d’un sabotage au sein de la Maison de verre de Treichville. Pour le secrétaire exécutif de la FIF, aucune candidature de Drogba n’a été déposée, encore moins celle d’un éventuel candidat dans la course à la présidence de la maison de verre : «Le président de la Commission électorale s’appelle M. Légré Philippe. Il y a aussi le président de la Commission électorale de recours, pilotée par un avocat. Toutes ces structures ont été mises en place à Yamoussoukro.  Maintenant, c’est la Commission électorale qui doit se réunir et dire comme les élections ont lieu à telle date, voilà les dates d’ouverture du dépôt des candidatures. Ce n’est pas nous. Donc, quand j’apprends à la radio nationale que Drogba a déposé sa candidature. Mais il l’a déposée où ? C’est moi qui suis le directeur exécutif (directeur exécutif de la FIF : ndlr). Moi, je ne peux pas recevoir une candidature. Je ne suis pas habilité à le faire. C’est illégal.  Donc, nous n’avons pas jugé nécessaire de répondre. Les gens peuvent en parler… Je dis simplement qu’il faut patienter et puis attendre que la Commission…C’est eux qui vont prendre la décision. Sinon, on n’a pas déposé de papier chez moi ici. Vraiment, il n’y a rien en ce qui concerne la Fédération ivoirienne de football», a rappelé Sam Etiassé. Selon les informations dont nous disposons, l’élection à la FIF devrait avoir lieu à la fin de l’année, le mandat de l’actuel président prenant officiellement fin en février 2020.

> Lire aussi  Cameroun : le couple présidentiel reçoit les vices-championnes d 'Afrique de football

Sidy Diallo soutenu pour une troisième candidature

«A Yamoussoukro, j’ai vu une nouvelle fédération. Un nouveau Sidy. J’ai vu un père de famille. J’ai vu une FIF métamorphosée. Je suis prêt à l’accompagner s’il est candidat à la présidence de la fédération pour un autre mandat», a rappelé Koné Cheick Oumar, ancien président de l’Africa Sports. Pour l’heure, l’actuel président de la FIF n’a pas encore évoqué l’idée d’une troisième candidature. Mais des bruits de couloir révèlent qu’il pourrait se présenter à nouveau où adouber son dauphin Sory Diabaté.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.