FIF : Drogba s’explique sur sa candidature

ELECTION A LA FIF – D’ici la fin de l’année, la fédération ivoirienne de football procèdera au renouvellement de ses instances. A la faveur de cette élection, l’ancienne star des éléphants de Côte d’Ivoire n’exclut pas la possibilité de briguer la présidence de la FIF. Mais le footballeur ivoirien conditionne sa candidature à certaines dispositions. Pour l’heure, aucun dossier n’a encore été déposé par l’ancien joueur de Chelsea. Mais ses ambitions pour le football ivoirien suscitent un grand engouement chez les supporters des éléphants, puisque l’ancien joueur des blues envisage de redorer le blason du football ivoirien, s’il arrive à accéder à la présidence de la FIF en cette fin d’année.

Contestée depuis deux années, l’équipe Sidy Diallo à la tête de fédération ivoirienne de football joue gros lors des prochaines élections attendues pour cette fin d’année. Officiellement, le mandat en cours de l’actuel dirigeant de la maison de verre de Treichville expire en février prochain. La réélection de l’actuel patron du football ivoirien s’annonce compliquée, puisqu’il pourrait faire face à des adversaires de taille pendant les élections à la FIF. Interrogé sur ses futures ambitions, l’ancien footballeur ivoirien Didier Drogba a révélé qu’il était ouvert à une candidature aux prochaines élections qui auront lieu à la fédération ivoirienne de football. A en croire les bruits qui courent, l’ancien auxerrois Kalou Bonaventure, serait lui aussi intéressé par ce poste, ce qui ferait deux candidats de taille en face de celle de l’équipe dirigeante actuelle. Sans confirmer sa candidature, l’ancien joueur ivoirien est revenu sur les raisons de son engagement dans la course aux élections qui auront lieu à la Fif.

En Côte d’Ivoire, Didier Drogba est perçu par certains comme le remède à administrer au football ivoirien en crise depuis quelques années. Depuis le départ de la génération dorée, aucune véritable relève dans le championnat ivoirien. Pour changer les choses, l’ancien capitaine des éléphants envisage de se présenter aux prochaines élections qui auront lieu à la FIF, des élections attendues pour cette fin d’année. Le footballeur ivoirien est revenu sur les raisons qui le poussent à envisager une candidature pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football : «C’est ma petite contribution que je veux apporter à un pays qui m’a tant donné. Je suis Ivoirien, et chez nous il y a beaucoup de difficultés, on peut apporter quelque chose pour redynamiser le football, intéresser le public. Je pouvais rester là-bas (Chelsea), mais je trouve que le challenge, c’est ici. La Côte d’Ivoire a eu un passé glorieux, dans le football. Il y a du talent et du potentiel qui sont sous exploités . Il y a le footballeur expressif et déterminé sur le terrain et l’homme naturel beaucoup plus calme. Dans la vie il faut chercher à savoir plus, parce que nous devons oser», a confié l’ancienne star des blues. Mais à ce jour aucune candidature n’a encore été déposée, contrairement aux informations qui ont circulé récemment sur la toile : «Le président de la Commission électorale s’appelle M. Légré Philippe. Il y a aussi le président de la Commission électorale de recours, pilotée par un avocat. Toutes ces structures ont été mises en place à Yamoussoukro.  Maintenant, c’est la Commission électorale qui doit se réunir et dire comme les élections ont lieu à telle date, voilà les dates d’ouverture du dépôt des candidatures. Ce n’est pas nous. Donc, quand j’apprends à la radio nationale que Drogba a déposé sa candidature. Mais il l’a déposée où ? C’est moi qui suis le directeur exécutif. Moi, je ne peux pas recevoir une candidature. Je ne suis pas habilité à le faire.»

> Lire aussi  Election FIF : Drogba privé du parrainage de l’association des footballeurs

Une candidature qui reste à confirmer

«C’est quelque chose qui m’intéresse : j’ai envie d’apporter. Je veux m’impliquer davantage. J’y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j’ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps… Je n’ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas… On a vécu de belles années avec la génération des Drogba, Yaya Touré, Zokora et autres… Aujourd’hui, on a certes de bons joueurs mais ça ne suffit pas. Il faut franchir un cap, travailler sur un nouveau projet. », déclarait le footballeur ivoirien.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.