OM : Boas dénonce l’expulsion de Boubacar Kamara

Ligue 1 Marseille – invaincus depuis le début de la saison, les hommes du portugais André Villas Boas se sont contentés d’un match nul lors de la sixième journée de ligue 1 au stade du vélodrome. Mais l’un des tournants de la rencontre a été l’expulsion de deux joueurs marseillais au cours du match. Boubacar Kamara puis ensuite Dimitri Payet en toute fin de rencontre. Revenant sur la décision de l’arbitre, le coach portugais a indiqué que l’arbitre de la rencontre avait pris la mauvaise décision en décidant d’expulser les deux marseillais, espérant toutefois une décision favorable de la ligue sur ces deux suspensions, puisque l’OM joue gros encore mardi face à Dijon.  

Si l’OM n’a toujours pas perdu en championnat, le club vient de perdre deux joueurs clés de son 11 de départ après le match contre Montpellier au stade du Vélodrome. Dans ce choc de la sixième journée, marseillais et montpelliérains, se sont contentés du point du match nul, une rencontre qui a été marquée par de nombreux incidents en cours de jeu. Dans la foulée, l’Olympique de Marseille terminera le match à 9 après l’expulsion de Boubacar Kamara puis ensuite Dimitri Payet, en toute fin de rencontre. Revenant sur ces incidents ce lundi, le portugais André Villas Boas a déploré la suspension de ces joueurs au cours de cette rencontre, insistant sur le caractère injuste de la sanction infligée à Boubacar Kamara dans ce choc de la sixième journée de Ligue 1 française.

Avec 11 points pris sur 18 possibles, l’OM est l’une des deux équipes qui restent encore invaincus en championnat cette saison après six matchs de ligue 1. Les hommes d’André Villas Boas n’y arrivent toujours pas malgré un mercato couronné la venue de quelques recrues. Face à Montpellier pour la sixième journée de ligue 1, l’Olympique de Marseille a été tenu en échec. Mais l’issue du match aurait pu être différente selon le coach portugais, n’eut été les expulsions de Boubacar Kamara et de Dimitri Payet sorti sur rouge en toute fin de rencontre : «Et quand je reviens sur ce match, je pense à l’expulsion de Kamara. Montpellier finit à 10, tu domines, tu peux imaginer que normalement ce match tu le gagnes. Je pense que l’arbitre a pris la mauvaise décision. Il n’a pas le droit de protéger Ferri. Pourquoi pas protéger Kamara et Duje qui arrivent? Je pense que c’est une réaction à une décision. Quand l’arbitre prend la décision d’exclure Kamara, ça change l’émotion des joueurs et de la rencontre. Cela ne se passe pas si c’est normal. Normalement, ce match se finit à 11 contre 11, l’arbitre doit siffler directement. Ensuite, il y a l’agression de Ferri. Évidemment, tout le monde est un peu perdu après et je pense que Payet c’est pareil. Ça finit sur un nul avec des exclusions, on a tous perdu. C’était une défaite pour tout le monde. Je ne veux pas entrer dans le discours sur l’arbitrage. Il y a des matches dont les décisions seront en notre en faveur, d’autres rencontres, contre nous, c’est normal. Je veux clarifier certaines choses et donner mon opinion», a lancé le portugais ce lundi. Mais l’OM joue gros avec ces deux expulsions puisque le club enchaine mardi avec un nouveau derby face à Dijon. André Villas Boas espère que ces deux joueurs seront de retour pour ce match capital, une décision qui dépend du verdict de la ligue.

Retour impossible avant mardi ?

«C’est fini, Dijon arrive. J’espère que la Ligue va donner du bon sens à ça. Quand tu penses que le bon sens va arriver, c’est le contraire. Les deux seront demain à Paris pour parler avec la Ligue et j’espère que la Ligue prendra la bonne décision. Quoi qu’il arrive, il faudra accepter la décision», commente le manager portugais. Avec 11 points en ligue 1, l’OM reste pour l’instant à la sixième place du podium, donc à une longueur des podiums européens (ligue des champions ou europa).

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.